OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Edito : Le foot n'en sort pas grandi

Le Jeudi 02 Février 2012 par

Olympique de Marseille
Si l'Olympique de Marseille s'est qualifié pour sa troisième finale de la Coupe de la Ligue consécutive, aux dépens de l'OGC Nice mercredi soir (2-1) tout n'a pas été rose du côté de la cité phocéenne. Et même plus loin d'ailleurs, des exactions entre "supporters" qui ont au final mené à l'interpellation d'une dizaine d'entre eux.

Tout commence avant le match où, selon l'AFP, des supporters niçois faisant le déplacement en voiture auraient été agressés par des "marseillais encagoulés". Armés de battes de base-ball, ces derniers se seraient alors déchainés et auraient causé des blessures à deux personnes par éclat de pare-brises. Triste début de soirée...

Mais tout ne s'arrête pas là, malheureusement. Nous avons tous remarqué qu'au cours de la première période, un engin pyrotechnique était arrivé au pied du juge de touche, juste devant la tribune réservée aux niçois. Cet engin, pourtant interdit dans une enceinte sportive, aurait pu gravement blesser un acteur de cette demi-finale. D'autres projectiles particulièrement dangereux ont été envoyé de cette même tribune sur la pelouse, à tel point que Clément Turpin (l'arbitre) a songé à arrêter purement et simplement la rencontre.

Ce qui n'a en définitive pas empêché un stadier et un policier d'avoir été blessés au cours de l'opération visant à remettre de l'ordre chez les supporters niçois. Piètre image d'un football lourdement endeuillé par les tragiques émeutes en Égypte mercredi soir, bien qu'aucune comparaison ne soit à faire entre ces deux évènements.

Il faut nécessairement que des sanctions soient prises pour que de tels actes, et ce quelle que soit leur ampleur, ne se reproduisent pas. Mais aussi sensibiliser et prévenir, parce qu'au-delà de l'aspect sportif, au-delà même du football... c'est tout simplement l'être humain qui ne sort pas grandi de tout ça.


Réagir sur Facebook