OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 1-1 Valenciennes
Quand ça n'veut pas sourire...

Le Dimanche 19 Février 2012 par

Olympique de Marseille
Alors que l'OM maitrisait son sujet et menait au score, c'est pourtant Valenciennes qui repart du stade Vélodrome en réalisant une très bonne opération avec ce point du nul (1-1). Dans une soirée où la chance était inscrite aux abonnés absents, les hommes de Didier Deschamps ont touché deux fois les montants nordistes. Rageant !

Tout avait pourtant bien commencé pour les Marseillais puisque le onze de départ largement remanié (Jordan Ayew, Charles Kaboré, Djimi Traoré et Rod Fanni ont débuté alors que Brandao, Benoît Cheyrou, Jérémy Morel et Azpilicueta étaient sur le banc) en vue de la réception de l'Inter mercredi, a pris l'ascendant sur son adversaire assez rapidement : Alou Diarra, à la réception d'un excellent centre de Fanni, catapulte de la tête le ballon dans les filets de Nicolas Penneteau (16ème). L'OM regagne donc les vestiaires à la pause sur cet avantage mérité, malgré un sauvetage in-extremis de Kaboré sur la ligne de Mandanda suite à une tête de Renaud Cohade à la demi-heure de jeu.

Début de seconde période et sortie de Diarra au profit de Cheyrou. Lui qui d'habitude est irréprochable va connaître un soir "sans". Tout d'abord à la 51ème minute lorsque ratant un dégagement défensif, il voit Gil égaliser pour Valenciennes... puis à la 84ème lorsqu'il gêne malheureusement Brandao à six mètres des buts. Et au milieu de tout ça, la guigne : Jordan Ayew a fait trembler la transversale de Penneteau en première période (28ème), Brandao remet le couvert dans les derniers instants. L'attaquant brésilien de l'OM reprend de la tête un centre de Kaboré, mais ce foutu poteau renvoie sa tentative croisée (89ème) ! Le portier nordiste était battu, mais quand ça ne veut pas sourire...

Partage des points décevant pour les hommes de Didier Deschamps qui nourrissent de légitimes regrets à l'instar de Souleymane Diawara : "Nous sommes très déçus parce que nous avions tous envie de prendre les trois points. Malheureusement, on perd deux nouveaux points à domicile face à une équipe entre guillemets à notre portée. Nous avons eu les occasions mais nous n'avons pas su les concrétiser. Eux n'en ont eu que deux, la chance ne nous a pas souri" a ainsi déclaré le défenseur central marseillais.

Peut-être les têtes étaient-elles déjà tournées vers ce huitième de finale palpitant qui se profile à l'horizon entre l'OM et l'Inter Milan ? Rien d'impossible à cela...

Voir aussi :

OM 1-1 VA : L'oeil de cOMpanero