OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Toulouse
Le marathon débute !

Le Samedi 03 Mars 2012 par

Olympique de Marseille
Ou le marathon des buts, au choix. Ne vous plaignez pas les amigos, je vous ai fait grâce du calembour pourri avec le nom de notre adversaire, enfin pour le moment... Bref, après une mini-trêve internationale aux diverses fortunes pour les phocéens, le championnat reprend donc ses droits aujourd'hui avec la réception de Toulouse pour le compte de la 26ème journée. Autant dire que l'OM ne va pas forcément rigoler face à une équipe qui lui pose pas mal de problèmes au Vélodrome depuis quelques saisons...

Et pourtant j'ai presque envie de clamer que la victoire est impérative si les hommes de Didier Deschamps veulent accrocher le wagon de tête, ne serait-ce que dans l'optique du sprint final qui va mine de rien arriver très vite : actuellement huitième, l'OM reste sur un revers au goût amer à Brest (1-0) après avoir réalisé une série de 16 matchs sans défaites toutes compétitions confondues. Un chiffre qu'il faut toutefois relativiser si l'on tient compte du fait que les phocéens n'ont tout simplement plus gagné en championnat depuis le 29 janvier, lors du déplacement à Rennes (1-2). Entre temps ils ont gentiment donné des points aux Lyonnais (2-2) et Valenciennois (1-1) au stade Vélodrome, alors qu'ils semblaient avoir les cartes en main. Il faudra donc s'inspirer de la visite Lilloise du 15 janvier que l'OM a parfaitement maîtrisé (2-0) pour espérer s'imposer ce soir.

Car, sans faire de mauvais jeu de maux, le TéFéCé au Vél' c'est... too loose ! J'suis désolé, vraiment, mais j'ai un deal avec Laurent Ruquier et Christophe Carrière pour placer des mines d'un niveau défiant toute concurrence. Bref... Les Marseillais n'ont en effet plus battu leurs homologues de la ville rose depuis le 1er octobre 2006, jour où Taye Taïwo, Habib Bamogo et Lorik Cana ont planté trois buts en trois minutes pour une victoire nette et sans bavure (3-0). Mais depuis, c'est la gueule à Maurice, quatre matchs pour un bilan digne d'une vache maigre : une défaite et trois nuls. D'autant plus surprenant qu'historiquement, Toulouse n'est pas vraiment une foudre de guerre sur les terres phocéennes : 23 victoires de l'OM contre seulement 3 défaites et 8 nuls (72 buts marqués et 23 encaissés) en 34 matchs de championnat. Ces dernières saisons s'apparentent donc plus à un incident de parcours (un peu longuet je le concède volontiers) auquel il va falloir mettre un terme. Et c'est bien là toute la problématique du jour...

Non seulement l'OM semble marquer le pas au Vélodrome, nonobstant la victoire face à l'Inter (1-0), mais de plus l'infirmerie se remplit encore plus vite qu'un Fada met de temps à descendre un bon Pastaga : aux forfaits prévus de Loïc Rémy et Stéphane Mbia se sont ajoutés ceux de Mathieu Valbuena et, dans une moindre mesure, de Gennaro Bracigliano. Soulagement en revanche du côté de la fratrie Ayew puisque André et Jordan sont dans le groupe de Didier Deschamps, mais rien n'indique pour l'heure qu'ils pourront être alignés d'entrée de jeu. Un épineux casse-tête pour le coach marseillais car les échéances à venir sont nombreuses et capitales pour le Champion de France 2010 (Dieu que ça parait déjà loin). En effet, la réception de Toulouse ouvre le bal d'un marathon ne comptant pas moins de... huit matchs au mois de mars ! Un véritable calendrier de fou furieux qu'il va falloir négocier au mieux pour ne pas voir nos dernières illusions s'envoler.

Aujourd'hui à sept points du podium, l'OM a la possibilité de se replacer idéalement en quelques jours puisqu'outre le match de ce soir, il ira à Annecy pour y défier Evian TG mardi prochain à l'occasion du match reporté de la 23ème journée, puis à Ajaccio vendredi. Même si l'on se refuse de parler de "mini-championnat", c'est pourtant bien neuf points à prendre en une semaine. Et sans vouloir manquer de respect à nos adversaires, on peut raisonnablement espérer en avoir au moins sept de plus au compteur avant de replonger dans la délicieuse Ligue des Champions et ce bouillonnant déplacement à Milan le 13 mars prochain.

Dernière chose, et non des moindres, Toulouse est septième de la Ligue 1 avec 40 points soit une unité de plus que l'OM. L'enjeu est donc de taille pour un Olympique de Marseille qui n'est finalement jamais aussi bon que lorsqu'il est acculé au pied du mur. J'ai bien dit "acculé", pas de blagues hein...

  • Olympique de Marseille
  • Avant et après le match face à Toulouse, n'hésitez pas à passer faire un tour chez notre partenaire la Boutique des supporters de l'OM ! 15% de remise pour tous les abonnés !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Toulouse
Championnat - Journée 26
Sam 03/03 à 19H00/2012
Feuille de match - Historique