OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Nice - OM
Honorer son maillot

Le Vendredi 23 Mars 2012 par

Olympique de Marseille
Après l'élimination honteuse contre Quevilly en Coupe de France (défaite 3 buts à 2), l'OM revient en Ligue 1, après ses sept défaites consécutives (toutes compétitions confondues). Sans Rémy (blessé à la cuisse) et Nkoulou (suspendu), l'OM aura fort à faire contre Nice qui, comme l'OM, a besoin de prendre des points.

La défaite face à Quevilly n'est pas un hasard du tout. L'OM ne faisait qu'enchaîner les défaites. Puis, sans aucun fond de jeu et sans envie, l'OM ne pouvait pas faire mieux, malgré le doublé de Rémy sur deux passes décisives d'André Ayew (3 buts à 2).
Une défaite qui rappelle un certain match en 2008. Un certain OM-Carquefou où l'OM s'est incliné 1 but à 0 au stade Vélodrome.
Bien évidemment, cette défaite n'est pas restée sans suites. Le président de l'OM, Vincent Labrune, a vu les joueurs ce vendredi, principalement le capitaine (Mandanda) et le vice-capitaine (Cheyrou), pour remettre les joueurs en cause. Parce que si Deschamps est en partie responsable de ces défaites, c'est aussi la faute des joueurs. Surtout des joueurs, car c'est pas l'entraîneur qui est sur le terrain.
L'OM devra se reprendre en championnat dès demain soir. Une mission qui s'annonce compliquée puisque l'OM joue à l'extérieur, à Nice. De plus, l'OM devra faire sans Rémy, forfait pour ce match, tout comme le défenseur camerounais de l'OM, suspendu 2 matchs fermes après avoir reçu un carton rouge direct lors de la défaite au Vélodrome contre Dijon (1-2). Si ce match est important pour se relancer dans le championnat où l'OM est positionné à la neuvième place avec 39 points, c'est aussi un match important pour bien se préparer avant le choc contre le Bayern Munich, mercredi prochain. Un match de Champions League, pour les quarts de finale.
Actuellement, l'OM est à 12 points de son adversaire de demain (Nice, 18e avec 27 points). Comme l'OM, Nice aura besoin de prendre des points pour ne pas tomber en Ligue 2 comme a fait Monaco la saison dernière.

On ne le dit pas vraiment, ce match reste quand même un derby. Et, comme dans tous les derbies, les deux équipes auront de la motivation. Enfin, on espère que celle de l'OM sera meilleure.
Parce que si l'OM continue à jouer comme ça et à enchaîner les défaites, autant déclarer forfait les deux matchs aller et retour contre le Bayern Munich.
De plus, l'OM devra faire sans Mandanda et Diawara pour le match aller.
Par contre, on se demandait qui de Mandanda ou Bracigliano serait titulaire demain soir, ce sera finalement le capitaine de l'OM, Mandanda, comme l'avait déclaré en conférence de presse Didier Deschamps. Certes, ce sera difficile de vaincre à Nice. L'OM s'en souvient la saison passée, en s'inclinant au stade Ray (0-1).
Lors des défaites en Ligue 1 (Brest, Toulouse, Evian, Ajaccio et Dijon), l'OM ne montrait aucune envie, mais surtout, aucun fond de jeu. Certes, les derniers matchs, sauf contre Dijon, Rémy, Valbuena et Mbia étaient blessés. Il est clair que jouer sans son meilleur passeur (Valbuena) et son sans meilleur buteur (Rémy), c'est plus difficile. Mais, contre Dijon, l'OM n'avait aucune excuse.

Pourtant, un grand club tel que l'OM doit savoir trouver des solutions sur son banc. Et si c'était ça le problème ? Et si c'était le banc ? Lors de la CAN, quand les africains sont partis (André Ayew, Jordan Ayew, Diawara et Kaboré), on avait remarqué que le banc de l'OM était très moche à voir. On parle des joueurs. Parce que voir Traoré meilleur olympien sur le banc, on a compris à quoi s'attendre. Malgré le retour des Africains, l'OM n'a pas réellement un banc conforme à un grand club. Certes, le banc est alléchant en retrouvant des joueurs comme Cheyrou, Fanni, et Jordan Ayew. Mais le premier et le dernier cités (Cheyrou et Jordan) commencent à perdre du niveau. Entre Cheyrou qui en a marre d'être sur le banc, qui joue très énervé, et Jordan Ayew qui soit ne fait rien, ou bien tente l'impossible.

Comme on disait au début, le Président Vincent Labrune a parlé aux joueurs, et expliquait cette situation qui reste délicate. Parce que l'OM sans Champions League, économiquement, c'est dur. Mais, c'est aussi une image dure. Et, en allant à cette vitesse là, l'OM pourrait même ne pas jouer l'Europa League. Capitaine de l'OM et logiquement titulaire demain soir, Mandanda a poussé son coup de gueule aussi, en rappelant à l'ordre ses coéquipiers : "Quoique vous pensiez, vos intérêts persos pour l'avenir, vos envies de départs, etc., on doit remonter. Et si on finit loin, certains n'auront peut-être pas de choix". Une belle réaction du capitaine de l'OM. Cette fois-ci, on espère une belle réaction de l'OM, face à Nice. Tout ce qu'on souhaite, c'est un fond de jeu (le minimum, à la base, le foot est un spectacle), de l'envie (même du surplus de motivation), mais surtout, une victoire. Parce que ces sept défaites de suite commencent un peu à gonfler. Et, la victoire, ça manque un peu aux supporters...

voir aussi : le groupe Olympien
Saïd Ennjimi au sifflet


Réagir sur Facebook

La rencontre
Nice - Marseille
Championnat - Journée 29
Sam 24/03 à 19H00/2012
Feuille de match - Historique