OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 1-0 Nancy
C'est pas trop tôt !

Le Jeudi 03 Mai 2012 par

Olympique de Marseille
Pas très intéressant le débat hier soir, moi perso je me suis quand même un peu fait suer le bout. A part deux-trois banderilles, globalement c'était pas d'un très haut niveau, faut être honnête... Comment ? Bien sûr que je parle du match, de quoi veux-tu que je parle voyons ? Mais sommes-nous actuellement en position de faire la fine bouche ? Oh que non, trois mois... une éternité. A tel point qu'on ne se souvenait même plus à quoi ça ressemblait de gagner un match de championnat. Retour rapide sur cette drôle de soirée.

Avant tout, l'ambiance. D'un côté les Ultras qui vont au bout de leurs convictions en décorant le boulevard Michelet avec des messages revendicatifs mais aussi humoristiques, de l'autre d'autres qui parlent "d'Union Sacrée" tout en déployant une banderole peu amène à l'égard de Didier Deschamps... Bref, à l'image d'un mouvement contestataire à contre-courant depuis quelques temps, j'suis pas bien convaincu que tout cela redonne quelque crédibilité que ce soit aux tribunes du Vélodrome...

Le match, ou tout du moins la première période. Je ne sais pas si à l'entraînement les Phocéens font des tirelires à se partager quand ils visent Mandanda et ses collègues gardiens, ou si les 7,32 mètres de large et 2,44 mètres de haut des buts sont insuffisants mais toujours est-il que l'OM a du gagner son poids en cacahuètes hier soir après trois frappes dans les bras du portier lorrain. Azpilicueta, Diarra et Gignac ont en effet chirurgicalement visé Guy-Roland Ndy Assembé qui, pour le coup, n'en demandait pas tant. Puis arrive cette 31ème minute où Mathieu Valbuena soigne ses stats de passes décisives en servant un Loïc Rémy qui ne se prive pas de faire trembler les filets (1-0).

La seconde période sera celle de la boule au ventre, puisqu'à force de ne pas savoir se mettre à l'abri les hommes de Didier Deschamps se font quelques belles frayeurs. Entre autre avec les tentatives de Bakar (69ème), Haïdara sur coup franc (78ème) ou encore Puygrenier qui voit sa tête repoussée sur la ligne par Mandanda (87ème). Le gardien international de l'OM se montrera d'ailleurs une nouvelle fois à son avantage sur un coup franc surpuissant de Sané dans les derniers instants (90ème). Côté phocéen, notons l'intéressante entrée en jeu de Jordan Ayew qui aura été à deux doigts de tromper Ndy Assembé dès ses premiers pas sur la pelouse (75ème et 82ème), mais aussi la grosse frappe de Morgan Amalfitano que le dernier rempart lorrain détourne un peu à l'arrache (88ème).

Toujours est-il que Monsieur Varela, dont au moins une décision a été particulièrement contestée par l'équipe de Jean Fernandez puisque Loïc Rémy a fait une mimine dans la surface, siffle la fin du match sur ce score à l'avantage des Marseillais et libère donc ainsi tout un club, une ville même, d'une foutue chape de plomb qui semblait s'épaissir de jour en jour. Pour autant, cela n'est pas une fin en soi.

A l'évidence l'OM doit se remettre en question, dans et en dehors du vestiaire... mais aussi et certainement dans son fonctionnement interne. Car ce n'est à l'évidence pas une victoire contre Nancy au Vélodrome qui gommera toutes les errances dont nous sommes spectateurs expectatifs depuis bien trop longtemps.

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Nancy
Championnat - Journée 35
Mer 02/05 à 19H00/2012
Feuille de match - Historique