OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Auxerre
Paroles de Bourguignons

Le Samedi 12 Mai 2012 par

Olympique de Marseille
A l'aube de cette 37ème et avant dernière journée de L1, nous nous sommes tournés vers le forum AJA-net pour obtenir un certain nombre de réponses aux questions que nous nous posions. En effet, l'OM, 10ème, accueille la lanterne rouge auxerroise. Mais chez les supporters bourguignons l'espoir reste de mise...

Nous leur avons tout d'abord demandé s'ils croyaient encore au maintien de leur équipe, et l'espoir est bel et bien au rendez-vous. Même s'ils admettent que ça sera dur et que ça passera presque obligatoirement par un résultat dans la cité phocéenne, ces derniers avancent des arguments loin d'être utopiques en faveur d'un maintien auquel ils croient pour la plupart.
En premier lieu il y a la réalité du classement, très serré à partir de Nice, 14ème, qui ne possède que 4 points d'avance sur l'AJA. Malgré la gifle reçue face aux Girondins de Bordeaux à l'Abbé-Deschamps le week-end dernier (2-4) qualifiée par Jean-Guy Walemme de "suicide collectif", la différence de buts de l'AJA (-7) est un véritable plus. C'est effectivement la meilleure par rapport aux dix clubs constituant la seconde partie du tableau et si l'on se réfère une nouvelle fois au classement, ce goal-avérage favorable pourrait compter véritablement comme un point dans l'optique d'une descente se jouant à égalité de points.
L'expérience que possèdent un certain nombre d'Auxerrois pourrait également s'avérer précieuse dans ces moments de tension extrême. Le calendrier enfin, car s'il est loin d'être simple (Auxerre recevra ensuite le MHSC en quête du titre), celui des autres concurrents directs "n'est guère plus reluisant" si l'on en croit l'un deux.
Par contre, tous n'accordent pas leurs violons concernant le nombre de points à prendre pour se sauver. Pour les plus optimistes quatre points devraient suffire comme nous le dit l'un deux : "nous avons finalement plus de chance d'être en Ligue 1 l'an prochain que Paris d'être champion !". Un autre avance que "c'est tout à fait jouable et rien n'est encore scellé". Par opposition, certains autres pensent que gagner à deux reprises serait le seul moyen de voir le bout du tunnel.

Ensuite nous les avons questionnés sur la légitimité de Walemme pour sauver Auxerre. Pour le coup, c'est un plaidoyer : Jean-Guy Walemme est l'homme de la situation. Selon eux, ce dernier a fourni un gros travail qui s'est répercuté aussi bien au niveau des résultats que de la cohésion de groupe. Il "a montré qu'il savait re-motiver les joueurs et qu'il pouvait les faire rejouer collectivement", désormais "chacun est à sa place, les lignes sont plus serrées, il a su redonner confiance à un groupe qui en manquait cruellement. On sent des joueurs plus libérés ; de toute manière ils n'ont plus rien à perdre." Rappelons que sous ses ordres l'AJA a même réussi à ressortir, une fois de la zone rouge alors qu'elle y était véritablement "engluée continuellement et inlassablement".
Une arrivée trop tardive ? Pour le coup ces derniers sont loin d'avoir le même avis. Même s'ils sont une minorité, certains pensent que c'était le bon moment : "l'AJA n'a pas pour habitude de changer d'entraîneur comme de maillot". Si certains n'ont pas trop d'avis sur la question ou attendent tout simplement la fin du Championnat pour juger, un grand nombre d'entre eux pensent qu'effectivement, JGW est arrivé à la place de Laurent Fournier trop tard. L'un d'entre eux fixe même une date : "La défaite face à Nancy (lors de la 21ème journée le 28 janvier NDLR) aurait dû être celle de l'éviction de Fournier" qui colle d'ailleurs avec la pensée d'un autre "il aurait été mis en place en février je suis sûr que nous aurions 3-4 points de plus.". Enfin, l'un d'entre-eux va même plus loin : "je pense que le remplacement de Laurent Fournier est arrivé bien trop tard, ce qui restera à mes yeux l'erreur la plus grave du staff dirigeant cette année."
D'ici huit jours nous saurons qui avait raison, qui avait tort.

La question suivante portait sur la rencontre en elle-même : comment la voient-ils ? Avec une équipe qui n'a plus rien à jouer face à une équipe qui a quant à elle tout et encore un peu plus à jouer, ces derniers espèrent justement que ce contexte jouera en leur faveur. L'OM, assuré du maintien n'a désormais plus rien d'autre à faire que d'essayer d'avoir la meilleure place possible, que ce soit pour les finances du club comme pour se racheter devant les supporters. Face à elle, à priori des joueurs surmotivés qui "auront à coeur d'effacer de la plus belle des manières les 10 premières minutes du naufrage bordelais", c'est le principal argument qui les fait espérer.
Du côté de l'OM on note aussi d'autres facteurs qui pourraient s'avérer bénéfiques à l'AJA, dans le désordre : beaucoup de cadres blessés (Azpilicuta, Diawara, M'Bia, A. Ayew, NKoulou), une mauvaise dynamique, un relâchement notoire après la campagne européenne, les joueurs déjà en vacances, pas d'envie ni de supporters à fond derrière leur équipe... Face à cela, pour certains d'entre eux, l'OM reste tout de même l'OM, une équipe "techniquement supérieure", et le manque de pression pourrait bien profiter aux Olympiens. On évoque aussi le besoin de marquer pour Gignac avant la fin de saison. Cela ne nous étonnera guère, l'un d'entre eux voit ce match "stressant" avec des acteurs Icaunais ayant "la peur au ventre".

Parce que les avis extérieurs par rapport à notre OM nous intéressent, pour finir, nous leur avons demandé de nous dire ce qu'il pensaient de cette saison phocéenne pour le moins paradoxale. L'un d'entre eux pense que cela vient du recrutement estival de 2010, un recrutement avec des joueurs pas au niveau des attentes placées en eux et/ou trop coûteux (Gignac, Azpi... ) mais aussi le non-remplacement d'un grand nombre de joueurs qui auront compté à l'OM (Ben Arfa, Taïwo, Cana, Niang, D. Cissé... ). La majorité voit également en cette équipe, un effectif trop faible pour jouer sur plusieurs tableaux cette saison. Au rang des causes plausibles ayant entraîné ce véritable marasme en Championnat, sont évoquées également les tensions internes qui ne peuvent qu'être négatives, un Président pas taillé pour l'OM comme l'était un Diouf, par exemple, et la sur-médiatisation entourant le club provençal.
Le tiers des questionnés explique aussi cette série de défaite historique en partie par le non-remplacement du Comandante. De plus, certains joueurs n'auraient pas joué à leur meilleur niveau cette saison.
Enfin, vous vous en doutez, ces derniers se sont également exprimés sur le cas de Didier Deschamps. Une petite majorité ne le voit aucunement responsable : bien qu'il ait tout donné, il n'a rien pu faire face à tous ces éléments contraires. L'un d'entre eux a une vision diamétralement opposée puisque qu'avec un bel effectif, ce dernier n'a pas su tirer le meilleur de ses joueurs, ce qui est quand même l'une des vertus de base pour un coach...
Quant à cette saison paradoxale, l'un d'entre eux déclare : "Vous nous avez fait vibrer en Ligue des Champions, et en Ligue 1, vous faites un mano à mano avec Evian !". On ne saurait hélas lui donner tort...

Nous n'avons pas dérogé à la règle du traditionnel pronostic. Plus un souhait qu'un prono pour certains, tous voient une victoire auxerroise, même si elle varie en fonction du score et du scénario.

Merci à AJA03, Hurukhan, Lolo, Ludo1909, charlieMTL, Fredd et Berien pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Pour voir l'intégralité de leurs réponses, c'est là que ça s'passe !

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Auxerre
Championnat - Journée 37
Dim 13/05 à 21H00/2012
Feuille de match - Historique