OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Eskisehirspor - OM
A vos marques ! Prêts ? Gagnez !

Le Mercredi 01 Août 2012 par

Olympique de Marseille
Début du mois d'Août ? Vacances, bronzage, mercato, jeux olympiques... Mais pas à l'OM. A l'OM on joue Monsieur ! Les Olympiens disputeront leur premier match officiel ce Jeudi 2 Août en déplacement à
Eskisehirspor. Il s'agit d'un tour préliminaire de la Ligue Europa. Ex Coupe de l'UEFA ou C3 pour les plus anciens. Après 5 participations consécutives à la Ligue des Champions, l'OM est relégué dans cette petite Coupe. La faute à une saison 2011-2012 ratée qui s'est soldée par une piteuse 10ème place en championnat (derrière Evian !). La 3ème coupe de la Ligue emportée par les hommes de Deschamps a permis de décrocher ce ticket européen.

Du passé faisons table rase ! Entre Anigo et Deschamps la cohabitation était impossible. Tout le monde le savait. Sauf Vincent Labrune peut être. Deschamps a préféré partir et laisse sa place à Elie Baup. Au chômage (sujet délicat, il est accusé d'escroquerie : cumul des alloc chômage et de ses indemnités de consultant sur Canal +...) depuis plusieurs années, l'homme à la casquette reprend du service.
Le staff est bouleversé : Franck Passi quitte la réserve pour endosser le rôle d'entraineur adjoint en remplacement de Stéphan. Manœuvrier succède à Pintus comme préparateur physique tandis que Dehon laisse sa place d'entraineur des gardiens à Spinosi.

Après un mois et demi de préparation avec ce staff new-look où en est l'OM ?
L'équipe, comme le club et le stade, est en chantier. Une seule victoire lors des 5 matchs amicaux, 2-1 face à Evian samedi dernier. 9 buts encaissés aussi.
On note une volonté manifeste de produire à nouveau du jeu (les supporters n'ont vraiment pas été gâtés à ce niveau-là la saison passée...) : Baup insiste sur la participation au jeu offensif des latéraux (Morel et Fanni en Juillet) et sur les permutations entre les milieux offensifs : Ayew, Valbuena et Amalfitano. Mais l'ensemble reste fragile : l'équipe prend beaucoup trop de buts et manque cruellement de réalisme. La route est encore longue.

Fragile l'OM ? La fréquentation de l'infirmerie en témoigne : Diawara est out jusqu'en Octobre. Loic Rémy a rechuté (s'il avait donné de ses nouvelles en vacances le staff aurait pu l'accompagner dans le domaine médical...) et ne sera pas opérationnel avant mi-août. Leyti N'diaye, auteur d'une belle préparation, va se faire opérer. Alou Diarra (qui a décidé de prolonger ses vacances. Le monde du foot est merveilleux. Essayez de prolonger vos vacances et demandez à vot patron ce qu'il en pense au retour...) manque de rythme après une angine (officiellement) et n'est pas apte. Il travaille à Marseille. On peut ajouter les absences d'Azpi (éliminé prématurément sans jouer) et de N'doumbou retenus aux JO. L'effectif est léger...

Trop léger ? C'est l'inquiétude des supporters olympiens. Le manque de profondeur du banc a été fatal l'an dernier. Mais l'heure est aux économies ! MLD ne veut plus investir un centime. Il faut vendre et réduire la masse salariale. Exit Brandao, Andrade, Sabo et Traoré en fin de contrat. Azpi, M'Bia, Ayew ou d'autres sont sur le départ. Un ou deux joueurs cadres devraient partir. Et dans le sens des arrivées ? Un seul nom, Raspentino. Milieu offensif venu de Nantes, il est présenté comme un pari à la Valbuena par José Anigo.

Economie en berne, effectif allégé et provisoire... les raisons de s'inquiéter ne manquent pas. Surtout que les incertitudes (qui partira ? qui restera ?) n'aident pas. Ni l'attitude de certains joueurs. Auteur d'un tacle appuyé sur Valbuena à l'entrainement, André Ayew n'a pas jugé utile de s'excuser. Mais c'est surtout l'attitude de Jordan qui est pointé du doigt par ses équipiers : trop arrogant, trop individualiste le cadet des frères Ayew...

Mais les raisons d'espérer sont bien réelles : les joueurs de qualité sont nombreux dans l'effectif et la volonté de revanche après une saison ratée est palpable et indiscutable. Même sans être totalement prêts, les Olympiens devront attaquer la compétition avec enthousiasme et énergie. L'équipe turque n'est pas un ogre et il faudra obtenir un bon résultat lors de ce déplacement. Participer c'est bien aux JO. Au foot gagner n'est pas mal non plus...







Réagir sur Facebook

La rencontre
Eskisehirspor - Marseille
Europa League - TP A.
Jeu 02/08 à 20H45/2012
Feuille de match