OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Reims - OM
Ne pas coincer la bulle !

Le Dimanche 12 Août 2012 par

Olympique de Marseille
Il y a deux ans, l'Olympique de Marseille était tenant du titre et entendait bien conserver sa couronne de champion de France. Loic Rémy, Gignac et Azpi débarquaient au club. Niang, Koné et Ben Arfa le quittaient. A la même période le Stade de Reims célébrait sa monté en... ligue 2. Le club champenois était un spécialiste de l'ascenseur entre National et L2 et entendait bien s'installer durablement en Ligue 2. Peine perdue ! Deux ans plus tard le club monte en ligue 1 en finissant deuxième du championnat, derrière Bastia et devant Troyes, les autres promus. Reims est notamment porté par Cédric Fauré qui finit meilleur buteur du championnat. Ce dernier, en fin de contrat, n'a pas trouvé d'accord pour prolonger et reste en ligue 2, à Guingamp.

Ce passé récent n'est pas celui qui est attaché au Stade de Reims. Reims et le foot c'est une vieille histoire d'amour. Le club champenois est le premier club français à briller en Coupe d'Europe. Le 13 juin 1956 il dispute la première édition de la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions face au Real Madrid. Après avoir mené 2-0 puis 3-2, le club français s'incline 4 à 3. Le club espagnol ne s'arrête pas en si bon chemin et en profite pour acheter à son adversaire du jour le génial Raymond Kopa, milieu de terrain d'exception et ancêtre des Platini et Zidane.

Reims fournit l'ossature de l'équipe de France qui décroche une belle troisième place lors de la Coupe du Monde 1958 : on peut citer le (très bon) défenseur Jonquet, le milieu Piantoni et surtout Just Fontaine. L'avant-centre inscrit la bagatelle de 13 buts ! Ce record n'est pas tombé, et ne tombera probablement jamais. Un an plus tard, le 3 juin 1959, Reims retrouve le Real de Gento, Di Stefano et... Kopa en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions. Le Real s'impose 2-0 sans forcer son talent mais Reims se console avec le retour programmé de Raymond Kopa. Entre 1949 et 1962, Reims est 6 fois champion de France et remporte deux Coupes de France, mené par un entraineur d'exception : Monsieur Albert Batteux. Puis le club plongea. En 2ème puis 3ème division, il touche le fond au début des années 90 avec une mise en liquidation judiciaire : le grand Stade de Reims se retrouve en division d'honneur en 1992. Les Rémois vont alors grimper les échelons patiemment pour retrouver l'élite.

Et aujourd'hui ? Promu à la surprise générale, au nez et à la barbe de Monaco, Lens, Nantes and co, Reims revient en Ligue 1 avec humilité. Le club n'a pu conserver Fauré et s'appuie sur quelques individualités connaissant bien la L1 : les gardiens Liébus et Agassa, le défenseur Signorino, les recrues en attaque Toudic et Fauvergue. Sans oublier Ghilas, deuxième meilleur buteur de L2 l'an dernier. L'objectif est simple et tient en un mot : Maintien !

L'OM se présente aussi avec humilité au début de cette nouvelle saison. Le club sort d'une piteuse 10ème place en championnat. La rigueur est à l'ordre du jour, exigée par MLD et promise à la DNCG. Seul le jeune Raspentino est arrivé, en provenance de Nantes. Andrade, Sabo, Traoré et Brandao sont partis, en fin de contrat. Diarra a été vendu à West Ham. Azpi mais aussi Mbia sont sur le départ. L'effectif reste de qualité mais semble très juste au niveau quantitatif, surtout en prévision d'un marathon en Ligue Europa (19 matchs jusqu'à la finale !!). La saison a bien débuté, avec une qualification aisée (1-1 à l'aller en Turquie et 3-0 au retour) face à Eskisehirspor. Nkoulou continue de régner en défense et Gignac a marqué 2 buts. C'est le double de son total de la saison précédente... Le club vise une place « entre la 2ème et la 5ème » d'après ses dirigeants et son président Vincent Labrune. Jouable si on oublie la fatigue des 4 compétitions, les blessures et les suspensions. Mais très ambitieux si quelques renforts ne débarquent pas avant la fin du mois d'Août...

Les absents sont déjà très nombreux côté phocéen. Elie Baup doit composer sans Mbia et Amalfitano suspendus, ni Diawara, N'diaye et Rémy blessés !
Face à cette hécatombe les jeunes intègrent le groupe : Mango, M'bow, N'doumbou, Abdullah et Omrani.
Le 11 de départ ne devrait pas offrir de grande surprise : Mandanda – Azpi – Fanni - N'koulou – Morel – Kaboré - Cheyrou – Valbuena -Jordan Ayew - André Ayew et Gignac

A noter que le coup d'envoi sera donné par Mahiédine Mekhissi : le vice champion olympique du 3000 mètres stepple est originaire de Reims. Que son courage et son abnégation lors de la course inspirent l'OM pour cette grande première, autant que la grinta des experts handballeurs, doubles champions olympiques !



  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Reims - Marseille
Championnat - Journée 1
Dim 12/08 à 21H00/2012
Feuille de match - Historique