OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-0 FC Sheriff
Soporifique

Le Jeudi 30 Août 2012 par

Olympique de Marseille
L'OM fait, enfin, la une des journaux qui se nourrissent du mercato. Dans le sens des départs c'est pas nouveau. Mais l'arrivée de Lucas Mendes et le recrutement imminent de la brute Barton ont réveillé les accrocs au mercato. Les fans de foot, eux, doivent faire de gros efforts pour se passionner pour le match du jour. L'OM reçoit le Sheriff Tiraspol en match retour du tour préliminaire de la Ligue Europa. Victorieux 2-1 à l'aller en Moldavie, l'OM est décimé mais favori. M'Bia quasiment parti et Fanni blessé, la défense est très expérimentale : Mandanda-Mango (arrière droit) – Kaboré (défenseur central ce soir !) – Nkoulou – Morel – Abdullah – Cheyrou – J. Ayew – Amalfitano – A. Ayew – Rémy. Elie Baup a mis au repos, et sur le banc, Gignac et Valbuena.

The resu du match de la mort qui tue :

La première période se révèle particulièrement ennuyeuse. Quelques beaux mouvements mais peu ou (presque) pas d'occasion de buts. Une seule digne de ce nom en fait : à la 39ème c'est Loic Rémy, bien servi par Jordan Ayew, qui s'enfonce dans la défense adverse et déclenche une lourde frappe. Ca passe de peu à côté.
What else ? Pas grand-chose. On note la belle activité de Mango côté droit. 0-0 à la pause, l'OM est bien parti pour se qualifier. C'est déjà ça...

Les visiteurs passent la vitesse supérieure en seconde période : à la 50ème Mandanda repousse un coup franc et Balima croit ouvrir le score. Opportuniste ? Oui mais hors jeu...
La menace se précise 5 minutes plus tard : profitant d'une défense olympienne trop laxiste, Stanojevic trouve le poteau de Mandanda ! Il va falloir se réveiller et resserrer les rangs...

Gignac succède à Rémy et se signale d'entrée de jeu par une frappe violente sur coup franc. Le gardien adverse réalise un bel arrêt pour écarter le danger.
Gignac, intenable en ce début de saison, s'enfonce côté gauche et centre pour les Ayew brothers. Jordan laisse passer pour Ayew qui frappe trop mollement.

Les fils d'Abedi Pelé se signalent à nouveau en fin de match. Jordan s'amuse avec la défense adverse, sa frappe contrée finit sur la tête de son frère. Mais Stoyanov s'interpose à nouveau et prive le public d'un petit but...

Ce match ne restera pas dans les mémoires, l'OM a buté sur une équipe adverse courageuse mais limitée. Les phocéens ont manqué de vitesse et de précision technique mais la victoire n'était pas indispensable...
Après 4 matchs en Août, les hommes de Baup poursuivent leur route en Europa Ligue et se qualifient pour les poules, en compagnie notamment des qualifiés du soir : Bordeaux, Bilbao, l'Inter, Liverpool et Newcastle.

Prochain rendez vous pour le leader de la ligue 1 : la réception de Rennes au Vélodrome Dimanche. Objectif 3 points avant la trêve internationale.