OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Evian-Thonon
Hasta la victoria siempre !

Le Samedi 22 Septembre 2012 par

Olympique de Marseille
C'est un OM toujours invaincu qui reçoit Evian-Thonon Gaillard au Vélodrome dans le cadre de la sixième journée de L1. Les joueurs d'Elie Baup ont, vous le savez sans doute, remporté les cinq rencontres qu'ils ont disputé jusqu'à présent. Mieux en ayant disputé dix matchs toutes compétitions confondues, leur bilan est de sept victoires pour trois nuls...

Mais loin de moi l'idée de m'enflammer. Nous nous souviendrons justement que par le passé, après quelques belles séries, les Olympiens n'avaient pas eu le mental nécessaire pour éviter de tomber dans la suffisance. Alors surtout pas de "melonite", gardons cet état d'esprit ! L'état d'esprit, un terme mainte et mainte fois rabâché du temps où la Dèche était encore sur la Canebière. Et pourtant c'est bien Baup qui semble avoir trouvé la recette. En plus d'un jeu, ne nous le cachons pas, bien plus agréable à voir et à n'en pas douter à pratiquer, les joueurs font preuve d'une belle solidarité depuis le début de saison.

L'exemple criant est le match à Nancy (victoire 1-0) où l'OM n'a premièrement rien lâché, aussi bien quand le manque d'efficacité se faisait ressentir que lorsque les Lorrains poussaient en fin de rencontre. La solidarité également, offensive (à l'image de latéraux en mode essuie-glace) et défensive - avec le replacement des joueurs offensifs en phase sans ballon - a été précieuse. Enfin et c'est non négligeable, la rencontre de jeudi dans le bouillant stade Sükrü Saracoglu face à Fenerbahçe a livré une autre qualité de cet OM de début de saison : s'accrocher et ce jusqu'à la dernière minute.

Quand la saison passée c'était l'OM qui se faisait revenir à la marque alors qu'il menait de deux buts d'écart, la donne semble avoir changé puisque c'est désormais l'inverse qui se passe. Encore jamais mené à la marque avant cette rencontre européenne, l'OM a bien montré qu'il n'était pas question de s'incliner pour la première fois cette saison. Étonnant OM à qui l'on prédisait le pire avec les restrictions économiques drastiques et le départ de certains cadres.

Mais loin de moi l'idée de m'enflammer. Parce que, si l'an passé on ne les battait même pas, les cinq équipes affrontées cette saison appartiennent à la seconde partie de tableau. Parce qu'aussi l'OM qui se procure énormément d'occasions pêche dans l'efficacité, ce qui un jour pourrait lui coûter cher. Parce qu'enfin l'effectif n'est pas XXL et qu'il va falloir poser un cierge du côté de la Bonne Mère pour ne pas voir autant de blessés que lors de l'exercice précédent. Parce qu'enfin plus la série dure, plus elle est proche de se terminer. Ainsi il ne faudra pas prendre la rencontre par dessus la jambe. Attention donc à une équipe certes frôlant la zone de relégation (Evian est 16ème, un point devant Rennes, premier relégable) mais qui reste sur une belle correction (3-0) infligée à des Bastiais qui ne comptent plus les buts encaissés. Une victoire qui coïncide avec l'arrivée de Pascal Dupraz venu pour remplacer Correa, remercié pour mauvais résultats. De plus, Cédric Barbosa, le régional de l'étape retrouve ses jambes de 20 ans, lui qui en a... 36 ! Se méfier donc d'une dynamique qui pourrait naître dans ce contexte.

Une autre donnée est enfin à prendre en compte : l'enchainement des rencontres. Quand le club Savoyard se préparait tranquillement pour le déplacement à Marseille, de son côté le champion d'Europe 1993 allait voir si l'herbe était plus verte chez les Turcs. Lors de cette rencontre, seuls Cheyrou, Jordan Ayew et Gignac ont soufflé... Sans compter que l'effectif tourne très peu pour l'heure mais toutefois ce n'est que le début de saison et la fatigue ne devrait pas encore se ressentir dans les pattes.

L'adversaire du soir reste tout de même abordable, surtout à la maison et après cela le club phocéen se déplacera à Valenciennes. Ainsi il n'est pas surréaliste de voir un OM toujours invaincu et leader du championnat pour la réception du PSG le 7 octobre. Mais si cette date est forcément ancrée dans les têtes marseillaises, gare à ne pas mettre la charrue avant les boeufs.

*Jusqu'à la victoire, toujours

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Evian-Thonon
Championnat - Journée 6
Dim 23/09 à 17H00/2012
Feuille de match - Historique