OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Paris 2-0 OM
Une question de point de vue

Le Jeudi 01 Novembre 2012 par

Olympique de Marseille
Une défaite rageante, due à des erreurs d'arbitrage, une surtout. Une défaite regrettable alors que l'OM a montré de belles choses. Une défaite logique face à un adversaire supérieur. Une défaite anecdotique. Un mal pour un bien qui allégera le calendrier d'une équipe qui n'a que 14-15 joueurs de haut niveau. Mais une défaite quand même, quel que soit le point de vue... L'OM s'est donc incliné à Paris sur le score de 2-0 et abandonne la Coupe de la Ligue dont il était le triple tenant du titre.

Ancelloti laisse au repos Zlatan, mais aussi Sirigu, Sakho et Verratti. Baup aligne son équipe type, compte tenu des blessés Diawara et Gignac : Mandanda – Abdallah – Fanni – Nkoulou - Morel – Kaboré – Cheyrou – Valbuena – Amalfitano – A. Ayew – Rémy.

C'est le PSG qui entre le mieux dans ce match, à l'image de Pastore. A la 5ème minute de jeu, l'Argentin sert Matuidi dont le tir est bien bloqué par Mandanda.
Dans la foulée il y a le feu dans la surface olympienne suite à un corner Parisien. L'ouverture du score est évitée par miracle, et par la volonté de la défense marseillaise qui se jette pour faire obstacle au ballon. Lequel ballon prenait bien la direction des buts...

L'inconfortable soirée des supporters phocéens se poursuit à la 17ème minute : Bodmer, seul à quelques mètres des buts échoue inexplicablement à ouvrir le score : sa reprise du tibia passe au-dessus, mais l'OM a très chaud...
Cette occasion a le mérite de faire réagir les Olympiens, portés comme presque toujours par Valbuena. L'international donne le tournis à la défense parisienne avant de servir Ayew qui ne peut conclure. Dans la foulée « Ptit Vélo » est à deux doigts, ou à quelques centimètres d'ouvrir le score : sa belle frappe enroulée flirte avec la lucarne opposée !
Menez réplique immédiatement. Il prend de vitesse Fanni et frappe puissamment, sans cadrer.

Le match s'anime et s'équilibre. Son tournant survient à la 26ème minute. Fanni commet une faute sur Hoarau, à l'extérieur de la surface. L'arbitre siffle un penalty qui n'existait pas et corse l'addition avec un carton rouge plus que sévère alors que le dernier défenseur était Nkoulou. Le match est tué, l'OM aussi, au moins pour ce soir. Thiago Silva transforme le peno. 1-0

Les hommes de Baup doivent se réorganiser : Kaboré glisse en défense centrale tandis qu'Amalfitano recule d'un cran au milieu et vient épauler Cheyrou. Ce dernier offre à l'OM une dernière demi occasion avant le repos : sa frappe de 25 mètres est captée sans problème par Douchez.

Mi-temps ! L'OM se défend plutôt bien mais le penalty concédé et l'exclusion de Fanni ne laissent (presque) aucun espoir concernant l'issue du match...

Dès le retour des vestiaires, l'OM est pourtant très près d'égaliser, à deux reprises, par André Ayew. Le Ghanéen place coup sur coup deux belles têtes sur des centres de Morel et Valbuena. Le cadre se dérobe de peu, hélas...

Le PSG double le score sur une belle action. L'OM se fait prendre en contre, un comble... Pastore sert intelligemment Menez qui place une demi volée surpuissante. Mandanda est fusillé et ne peut que s'incliner. 2-0. Les carottes sont cuites, pour de bon cette fois.

Le PSG gère et l'OM court après le ballon... Menez lobe Mandanda à la 66ème et il faut un retour express d'Abdallah pour dégager et éviter une addition plus corsée.
Les hommes de Baup sont au bord de la rupture : c'est Rabiot qui se crée à son tour une grosse occasion avec une belle frappe. Pas cadrée, heureusement...
Baup fait tourner : Jordan remplace André Ayew, et Rémy cède sa place à Abdullah.
Dans les dernières minutes c'est Raspentino qui succède à Valbuena.

Cette fin de match est un long calvaire pour l'OM, décidemment par en veine actuellement. A la 86ème Cheyrou frappe un superbe coup franc. But ! Non... Poteau. Quand ça ne veut pas...

Très malheureux, pas aidé par l'arbitre et un peu naïf, l'OM s'incline au Parc des Princes 2-0. La Coupe de la Ligue est donc déjà terminée cette saison. Mais le marathon continue pour l'OM qui se déplace Dimanche (à 14h !) à Ajaccio. Sans Fanni, suspendu, Baup devra à nouveau bricoler. Il faudra à tout prix enrayer la spirale négative dans laquelle l'OM est plongée actuellement...


  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Paris - Marseille
Coupe de la Ligue - 1/8
Mer 31/10 à 20H55/2012
Feuille de match