OhaiMe-Passion » Actualité » La formation au chevet des ambitions ?

Actualité

La formation au chevet des ambitions ?

Le Mercredi 14 Novembre 2012 par

La formation au chevet des ambitions ? Comme vous le savez tous c'est la crise à l'OM. Et vu que MLD n'a toujours pas l'air décidée à vendre le club (on verra ce qu'il en sera quand le stade sera terminé), l'OM cherche des solutions pour renflouer les caisses et se maintenir à flot... Mais il semblerait aussi que le club mise sur des solutions sur le long terme !

En effet, depuis quelques semaines, l'OM fait beaucoup de communication autour de son centre de formation. Quelques pépites ont déjà été formées à Marseille (Mathieu Flamini, Samir Nasri, les frères Ayew, etc.), d'autres sont de gros espoirs du club (Gadi, Omrani, Abdullah entre autres), et il semblerait que l'OM compte bien développer ce filon-là pour les années à venir.

Les dirigeants prennent même cette option très au sérieux vu qu'ils ont clairement annoncé avoir choisi pour modèle un centre de formation très réputé, et pas n'importe lequel vu qu'il s'agit de la MASIA : le centre de formation du FC Barcelone, ni plus ni moins !

Le directeur du centre de formation de l'OM s'est d'ailleurs exprimé à ce sujet : "Il ne faut pas rêver, mais on a pris ce club comme modèle car il a des résultats au niveau européen. Il faut former des jeunes qui puissent jouer et être de futures vedettes. C'est un processus long qui commence à porter ses fruits... La différence, c'est que Barcelone arrive à capter des joueurs étrangers d'autres continents. Ils accueillent parfois la famille au complet, c'est le moyen de prendre un joueur de moins de 18 ans" explique ainsi Henri Stambouli, avant d'ajouter : "De plus, la réserve du Barça évolue en deuxième division, cela permet de faire évoluer des joueurs à un bon niveau, quand un club comme l'OM est obligé de prêter certains éléments."

Malgré tout l'OM n'a pas les moyens de se payer des jeunes joueurs prometteurs à l'étranger, et a donc décidé de renforcer les recherches sur d'éventuelles futures pépites dans la région:

"Prendre des joueurs à l'étranger notamment en Amérique du Sud c'est très cher, les grands clubs européens investissent de grandes sommes d'argent, entre 100.000 et 1 million d'euros pour des joueurs de 15, 16 ou 17 ans. On n'est pas en capacité de le faire pour le moment, c'est pourquoi nous nous sommes focalisés sur le bassin régional. On se concentre sur la région pour garder une identité forte !" martèle Henri Stambouli.

Il en va de même pour l'Afrique où un joueur ne peut pas être pris avant ses 18 ans à cause des nouvelles réglementations, ce qui empêcherait de le former comme le club le voudrait. Reste plus qu'à espérer que le futur Messi se trouve dans les parages...

Mais au-delà des bonnes intentions, l'OM a-t-il les moyens de développer son centre de formation comme il l'ambitionne ?

Retrouvez Camille et ses billets d'humeur sur 100% OM et sur OM-Passion.com.

Réagissez

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur :   Mot de passe :   Se souvenir de moi ?  
Xeryus Xeryus
29 Décembre 2014 à 01H58

aille courage a lui
Bab Joo Bab Joo
27 Décembre 2014 à 22H32

Brève OMP ici : http://www.ohaime-passion.com/fil-info_6914_can-nlate-ekongolo-forfait.html
vascancehlos vascancehlos
27 Décembre 2014 à 21H59

CAMEROUN / LIONS INDOMPTABLES
Nlaté victime d'un accident


Brice Nlaté Ekongolo, le défenseur de l'équipe réserve de l'OM, a été victime d'un accident de la circulation vendredi soir à Yaoundé. Victime de fractures aux jambes, l'international camerounais pourrait déclarer forfait pour la CAN.
Un Lion Indomptable a été victime d'un accident grave de la circulation vendredi soir à Yaoundé. Brice Nlaté Ekongolo, défenseur de l'équipe réserve de l'Olympique de Marseille, se trouvait dans un véhicule qui est entré en collision avec un autre dans le centre-ville de la capitale politique camerounaise. Le joueur a été transféré d'urgence à l'hôpital. Il s'en tire avec des fractures aux jambes. Ses proches s'activent pour obtenir des autorités une évacuation sanitaire le plus tôt possible pour la France.

Brice Nlaté fait partie des 24 joueurs présélectionnés pour le stage préparatoire en vue de la CAN 2015, qui démarre le 5 janvier prochain à Yaoundé. Etant donné la gravité de ses blessures, l'intéressé pourrait déclarer forfait pour le rendez-vous équato-guinéen.

Paul Nana, à Douala (Rédaction Football365/FootSud)

http://www.footafrica365.fr/infos-pays/ ... sVjfi.dpuf

Cameroun: Un Lion indomptable victime d'un accident de la route à Yaoundé. Sauf miracle, Nlaté Ekongolo sera forait pour la CAN Guinée Equatoriale 2015

Le jeune international camerounais Brice Nlaté Ekongolo a été victime d'un accident de la circulation survenu vendredi soir dans la ville de Yaoundé

Le jeune international camerounais Brice Nlaté Ekongolo a été victime d'un accident de la circulation survenu vendredi soir dans la ville de Yaoundé, capitale du Cameroun.

«Il revenait d'un voyage à Mfou, (localité non loin de Yaoundé, ndlr). Il a décidé de faire des tours dans la ville avant de regagner son domicile. C'est pendant ces tours que le véhicule dans lequel il se trouvait, est entré en collision avec un autre. Le choc très violent, lui a fracturé une des jambes et causé d'autres blessures graves» raconte Soleil Roger Nyassa, Directeur Général Canon sportif de Yaoundé.
A en croire notre interlocuteur, le joueur est actuellement sous traitement à l'hôpital de la Caisse de Yaoundé. «Les autorités ont donné des instructions afin qu'il soit évacué d'urgence en France. On est entrain de voir si on peut trouver une place dans le vol Air France de ce soir» indique Soleil Nyassa.

Sociétaire de l'équipe réserve de l'Olympique de Marseille, Brice Nlaté Ekongolo compte parmi les nouvelles recrues des Lions indomptables post Mondial Brésil 2014. Il venait aussi d'être convoqué par l'entraineur Volker Finke pour le stage préparatoire de la CAN Guinée Equatoriale 2015. Un stage qui commence le lundi 05 janvier 2015.

Avec ce grave accident, tout porte à croire que Brice Nlaté Ekongolo sera non partant pour l'expédition de Malabo en Guinée Equatoriale.

Adeline ATANGANA, Cameroon-Info.Net

http://www.cameroon-info.net/stories/0, ... uf-mi.html
vascancehlos vascancehlos
20 Décembre 2014 à 20H29

CFA2 : l'OM s'impose sur le fil

Le CFA2 termine l'année 2014 par une victoire obtenue dans les arrêts de jeu face à Arles-Avignon (1-0) et s'offre le titre honorifique de champion d'automne.
OM 1-0 Arles-Avignon

[img]https://www.om.net/sites/default/files/styles/visuel_principal_article/public/141220_cfa2.jpg[/img]

CFA2 – Groupe G – 12e journée – saison 2014-15
Stade Roger-Lebert, OM bat Arles-Avignon 1 but à 0. Mi-temps : 0-0.
Arbitre : M. Nicolas Pezzoli, assisté de M. Jérôme Fabre et M. Philippe Bayard.
Délégué : M. Michel Momboisse.
Spectateurs : environ 150.
But – OM : Andonian (90+2).
Avertissements – OM : Doria (40), Sparagna (45). Arles-Avignon : Douich (87).
OM : Fabri – Nlate, Sparagna, Doria, Andonian (cap) – Tuiloma (Pommier, 79), Alef (Kraichi, 55), Ephestion – N'Doumbou (Porsan, 66), Apruzesse, Jobello.
Ne sont pas entrés en jeu : Bouchité, Lopez.
Entraîneur : Thomas Fernandez.
Arles-Avignon : Comabella – Segueni, Gainnet, Ponsdesserbe, Douich – Mendesdasilum, Fadil (cap), Bennacer – Orinel (Valderaama Bueno, 85), Mubajo (Bopesu, 72), Bendaoud (Cavan, 78).
N'est pas entré en jeu : Clementia.
Entraîneur : Yohoun Febrer.

Il ne fallait pas partir avant la fin du match entre l'OM et Arles-Avignon ce samedi au stade Roger-Lebert, la rencontre ayant basculé à l'avantage des Olympiens dans le temps additionnel. Elle aurait ensuite pu sourire aux visiteurs avant le coup de sifflet final de l'arbitre, intervenu sept minutes après la fin du temps réglementaire.
Avant l'agitation de la fin de rencontre, les joueurs de Thomas Fernandez ont subi lors des dix premières minutes. Ils ont eu du mal à poser le jeu et à trouver de la profondeur. Même si Brice Nlate obligeait Comabella à repousser sa frappe sur coup franc après seulement 2 minutes de jeu.
Dans un premier temps, l'ACA jouait haut, puis l'OM pris logiquement le dessus et gagna de plus en plus de terrain pour finalement obliger son adversaire du jour à contrer.
Sous les yeux de Larry Azouni, venu supporter ses anciens coéquipiers, le portier d'Arles-Avignon tenait la baraque et repoussait un nouveau coup-franc, signé Bill Tuiloma cette fois-ci (12).
Très agile sur sa ligne, en grande forme et en réussite, Comabella remis ça sur une frappe lourde de Fabrice Apruzesse, bien servi par Alexander N'Doumbou (22), avant d'être tout heureux de sentir la tête piquée d'Andonian rebondir sur son visage à la suite d'un corner dévié en aile de pigeon par Alef (29).
C'était tout pour la première période, dont le dernier quart d'heure fut fade, très fade, et ponctué par deux cartons jaunes pour Doria et Sparagna.

Au retour des vestiaires l'OM était toujours gêné par le positionnement d'Arles-Avignon, très haut sur le terrain.
Thomas Fernandez ne perdit pas de temps pour effectuer ses premiers changements avec les entrées de Kraichi, puis de Porsan-Clemente pour redynamiser son attaque.
Le danger est pourtant venu d'un milieu de terrain, Bill Tuiloma, dont la frappe du pied gauche fut encore une fois repoussée par le gardien (68).
Les Olympiens mettaient la pression, mais Arles-Avignon se créait la plus grosse occasion du match. Heureusement, Orinel, gêné par le retour d'Ephestion, frappa à côté des buts de Fabri.
Le bal des changements se poursuivait alors des deux côtés. Pommier, de retour de blessure, fit son entrée.
Toujours dominateur, l'OM ne parvenait pas à être tueur. Andonian, bien servi par Apruzesse ne parvenait pas à tromper Comabella sur sa première tentative du pied (89).
On entrait dans les arrêts de jeu en se dirigeant vers un match nul. Certains spectateurs commençaient à quitter la tribune du stade Roger-Lebert, pressés de se mettre au chaud.
Ils ont eu tort, Andonian ouvrait le score quand Pommier centrait dans la surface à la suite d'un coup-franc mal renvoyé par la défense. Au milieu d'une forêt de jambes, le capitaine olympien parvenait à dévier la balle au fond des filets.
Il fallait ensuite un Fabri concentré et décisif pour empêcher par deux fois l'égalisation d'Arles-Avignon.
L'OM s'imposait, sur le fil, et s'assurait le titre honorifique de champion d'automne au terme d'une première partie de saison bien menée.

https://www.om.net/fr/actualites/160946 ... sur-le-fil
vascancehlos vascancehlos
20 Décembre 2014 à 20H29

CFA2 : l'OM s'impose sur le fil

Le CFA2 termine l'année 2014 par une victoire obtenue dans les arrêts de jeu face à Arles-Avignon (1-0) et s'offre le titre honorifique de champion d'automne.
OM 1-0 Arles-Avignon

CFA2 – Groupe G – 12e journée – saison 2014-15
Stade Roger-Lebert, OM bat Arles-Avignon 1 but à 0. Mi-temps : 0-0.
Arbitre : M. Nicolas Pezzoli, assisté de M. Jérôme Fabre et M. Philippe Bayard.
Délégué : M. Michel Momboisse.
Spectateurs : environ 150.
But – OM : Andonian (90+2).
Avertissements – OM : Doria (40), Sparagna (45). Arles-Avignon : Douich (87).
OM : Fabri – Nlate, Sparagna, Doria, Andonian (cap) – Tuiloma (Pommier, 79), Alef (Kraichi, 55), Ephestion – N'Doumbou (Porsan, 66), Apruzesse, Jobello.
Ne sont pas entrés en jeu : Bouchité, Lopez.
Entraîneur : Thomas Fernandez.
Arles-Avignon : Comabella – Segueni, Gainnet, Ponsdesserbe, Douich – Mendesdasilum, Fadil (cap), Bennacer – Orinel (Valderaama Bueno, 85), Mubajo (Bopesu, 72), Bendaoud (Cavan, 78).
N'est pas entré en jeu : Clementia.
Entraîneur : Yohoun Febrer.

Il ne fallait pas partir avant la fin du match entre l'OM et Arles-Avignon ce samedi au stade Roger-Lebert, la rencontre ayant basculé à l'avantage des Olympiens dans le temps additionnel. Elle aurait ensuite pu sourire aux visiteurs avant le coup de sifflet final de l'arbitre, intervenu sept minutes après la fin du temps réglementaire.
Avant l'agitation de la fin de rencontre, les joueurs de Thomas Fernandez ont subi lors des dix premières minutes. Ils ont eu du mal à poser le jeu et à trouver de la profondeur. Même si Brice Nlate obligeait Comabella à repousser sa frappe sur coup franc après seulement 2 minutes de jeu.
Dans un premier temps, l'ACA jouait haut, puis l'OM pris logiquement le dessus et gagna de plus en plus de terrain pour finalement obliger son adversaire du jour à contrer.
Sous les yeux de Larry Azouni, venu supporter ses anciens coéquipiers, le portier d'Arles-Avignon tenait la baraque et repoussait un nouveau coup-franc, signé Bill Tuiloma cette fois-ci (12).
Très agile sur sa ligne, en grande forme et en réussite, Comabella remis ça sur une frappe lourde de Fabrice Apruzesse, bien servi par Alexander N'Doumbou (22), avant d'être tout heureux de sentir la tête piquée d'Andonian rebondir sur son visage à la suite d'un corner dévié en aile de pigeon par Alef (29).
C'était tout pour la première période, dont le dernier quart d'heure fut fade, très fade, et ponctué par deux cartons jaunes pour Doria et Sparagna.

Au retour des vestiaires l'OM était toujours gêné par le positionnement d'Arles-Avignon, très haut sur le terrain.
Thomas Fernandez ne perdit pas de temps pour effectuer ses premiers changements avec les entrées de Kraichi, puis de Porsan-Clemente pour redynamiser son attaque.
Le danger est pourtant venu d'un milieu de terrain, Bill Tuiloma, dont la frappe du pied gauche fut encore une fois repoussée par le gardien (68).
Les Olympiens mettaient la pression, mais Arles-Avignon se créait la plus grosse occasion du match. Heureusement, Orinel, gêné par le retour d'Ephestion, frappa à côté des buts de Fabri.
Le bal des changements se poursuivait alors des deux côtés. Pommier, de retour de blessure, fit son entrée.
Toujours dominateur, l'OM ne parvenait pas à être tueur. Andonian, bien servi par Apruzesse ne parvenait pas à tromper Comabella sur sa première tentative du pied (89).
On entrait dans les arrêts de jeu en se dirigeant vers un match nul. Certains spectateurs commençaient à quitter la tribune du stade Roger-Lebert, pressés de se mettre au chaud.
Ils ont eu tort, Andonian ouvrait le score quand Pommier centrait dans la surface à la suite d'un coup-franc mal renvoyé par la défense. Au milieu d'une forêt de jambes, le capitaine olympien parvenait à dévier la balle au fond des filets.
Il fallait ensuite un Fabri concentré et décisif pour empêcher par deux fois l'égalisation d'Arles-Avignon.
L'OM s'imposait, sur le fil, et s'assurait le titre honorifique de champion d'automne au terme d'une première partie de saison bien menée.

https://www.om.net/fr/actualites/160946 ... sur-le-fil
Gulli Gulli
15 Septembre 2014 à 19H08

Il est quand même temps d'y penser à la vue du nombre impressionnant de défenseurs centraux composant l'effectif, et donc au futur nombre de matchs qu'il sera amener à jouer cette saison. En espérant qu'il confirme tout le bien qu'il est dit de lui.
Bab Joo Bab Joo
15 Septembre 2014 à 19H05

@OMP

brève OMP
forzaOMdu34 forzaOMdu34
08 Juillet 2014 à 21H01

Cinq Minots signent pro !

Momar Bangoura vendredi, Baptiste Aloé, Julien Fabri, Maxime Lopez & Jerémie Porsan-Clemente aujourd'hui : c'est cinq jeunes issus du centre de formation qui viennent de signer leur premier contrat professionnel avec l'OM.

Espérons pour ces derniers qu'ils ne connaissent pas le sort de beaucoup de jeunes qui faute de temps de jeu (et peut être de talent ?) vont voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Le dernier en date, Larry Azouni devrait signer prochaînement du côté de Nîmes (L2). La présence de Bielsa - habitué à lancer les jeunes dans le grand bain - dans l'organigramme olympien est assurément un bon point pour ces derniers...

Brève OM-P
vascancehlos vascancehlos
08 Juillet 2014 à 20H06

L'OM FAIT SIGNER CINQ JEUNES

Journée mémorable pour plusieurs jeunes joueurs de l'OM. Baptiste Aloé, Julien Fabri, Maxime Lopez et Jerémie Porsan-Clemente ont signé leur premier contrat professionnel cet après-midi. Momar Bangoura en avait fait de même vendredi dernier selon le site du club.

http://www.mediafootmarseille.fr/actual ... =live_foot
vascancehlos vascancehlos
17 Juin 2014 à 17H23

@Pirouli

Les personnes citées son viré immédiatement ,en ce qui concerne le reste de l'équipe, l'OM à décider de ne pas renouveler leur licences pour la saison prochaine. De toute façons le club avait décidé de ce séparer de qq équipe pour ce tourner exclusivement vers la formation élite. Il n'y aura donc plus d'équipe u17 B ou C qui évoluait en DH ,mais seulement l'équipe des u17 nationaux. Il en va de mêmes pour d'autres catégories d'équipes de jeunes.
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires