OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

La formation au chevet des ambitions ?

Le Mercredi 14 Novembre 2012 par

Olympique de Marseille
Comme vous le savez tous c'est la crise à l'OM. Et vu que MLD n'a toujours pas l'air décidée à vendre le club (on verra ce qu'il en sera quand le stade sera terminé), l'OM cherche des solutions pour renflouer les caisses et se maintenir à flot... Mais il semblerait aussi que le club mise sur des solutions sur le long terme !

En effet, depuis quelques semaines, l'OM fait beaucoup de communication autour de son centre de formation. Quelques pépites ont déjà été formées à Marseille (Mathieu Flamini, Samir Nasri, les frères Ayew, etc.), d'autres sont de gros espoirs du club (Gadi, Omrani, Abdullah entre autres), et il semblerait que l'OM compte bien développer ce filon-là pour les années à venir.

Les dirigeants prennent même cette option très au sérieux vu qu'ils ont clairement annoncé avoir choisi pour modèle un centre de formation très réputé, et pas n'importe lequel vu qu'il s'agit de la MASIA : le centre de formation du FC Barcelone, ni plus ni moins !

Le directeur du centre de formation de l'OM s'est d'ailleurs exprimé à ce sujet : "Il ne faut pas rêver, mais on a pris ce club comme modèle car il a des résultats au niveau européen. Il faut former des jeunes qui puissent jouer et être de futures vedettes. C'est un processus long qui commence à porter ses fruits... La différence, c'est que Barcelone arrive à capter des joueurs étrangers d'autres continents. Ils accueillent parfois la famille au complet, c'est le moyen de prendre un joueur de moins de 18 ans" explique ainsi Henri Stambouli, avant d'ajouter : "De plus, la réserve du Barça évolue en deuxième division, cela permet de faire évoluer des joueurs à un bon niveau, quand un club comme l'OM est obligé de prêter certains éléments."

Malgré tout l'OM n'a pas les moyens de se payer des jeunes joueurs prometteurs à l'étranger, et a donc décidé de renforcer les recherches sur d'éventuelles futures pépites dans la région:

"Prendre des joueurs à l'étranger notamment en Amérique du Sud c'est très cher, les grands clubs européens investissent de grandes sommes d'argent, entre 100.000 et 1 million d'euros pour des joueurs de 15, 16 ou 17 ans. On n'est pas en capacité de le faire pour le moment, c'est pourquoi nous nous sommes focalisés sur le bassin régional. On se concentre sur la région pour garder une identité forte !" martèle Henri Stambouli.

Il en va de même pour l'Afrique où un joueur ne peut pas être pris avant ses 18 ans à cause des nouvelles réglementations, ce qui empêcherait de le former comme le club le voudrait. Reste plus qu'à espérer que le futur Messi se trouve dans les parages...

Mais au-delà des bonnes intentions, l'OM a-t-il les moyens de développer son centre de formation comme il l'ambitionne ?

Retrouvez Camille et ses billets d'humeur sur 100% OM et sur OM-Passion.com.


Réagir sur Facebook