OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Lille
Docteur Jekyll et Mister Hyde

Le Dimanche 25 Novembre 2012 par

Olympique de Marseille
L'Olympique de Marseille est capable du meilleur comme du pire. C'est vrai depuis toujours, c'est particulièrement criant cette année. Pendant deux mois l'OM est en mode invincible, six victoires en autant de matchs de championnat. Avec en bonus deux tours préliminaires de coupe d'Europe bien négociés et un nul décroché à Fenerbahce. Mais depuis la raclée encaissée à Valenciennes le 30 Septembre (4-1) le rythme a ralenti. Les hommes de Baup suivent le parcours d'un relégable. Une seule victoire en sept de matchs de championnat, 6 points pris sur 21. Seuls Troyes et Nancy avancent encore moins vite. Avec en malus des éliminations en Coupe de la Ligue et en Ligue Europa. Cet OM fonctionne donc par séries. Le tout est de savoir combien de temps va durer l'enchainement actuel qui ressemble un peu à une spirale infernale...

Les maux de l'OM sont multiples et inquiétants. Le plus préoccupant est l'état de l'effectif, réduit à peau de chagrin. On savait que la moindre blessure ou la moindre suspension serait fatale, ce sentiment a été confirmé. L'énième blessure de Gignac, l'homme en forme du début de saison, a fait très mal à l'équipe. Certains joueurs sont visiblement à bout de souffle, après avoir beaucoup trop joué depuis le début de la saison, à l'image du duo Cheyrou-Kaboré au milieu de terrain.

Ligne par ligne le constat n'est pas très reluisant. Mandanda traverse une période creuse, il n'est pas assez décisif et surtout trop peu rassurant dans le domaine aérien. Le départ de l'entraineur des gardiens Dehon se fait-il sentir ? Peut-être. Mais les changements incessants en défense n'aident pas non plus. Nkoulou joue beaucoup et surnage mais Morel ou Fanni sont sur courant alternatif tandis que Mendes et Abdallah peinent à les concurrencer vraiment. Au milieu Cheyrou (inhabituellement mauvais ces dernières semaines) et Kaboré semblent très fatigués. Et offensivement André Ayew continue de décevoir, comme Amalfitano. Valbuena fait beaucoup mais ne peut pas tout faire. Loic Rémy est loin de meilleure forme et manque cruellement de confiance.

Les motifs d'espoir existent aussi, heureusement. Le retour de Diawara en défense se passe bien et devrait contribuer à stabiliser l'ensemble. Barton est enfin autorisé à disputer un match de championnat, un peu de sang neuf et de motivation à revendre ne sont pas de trop actuellement ! Devant Rémy est de retour et entrera en concurrence avec Jordan Ayew. Les phocéens manquent cruellement de réalisme en ce moment et il faudra rapidement résoudre ce problème.

Lille a suivi un parcours opposé à celui de l'OM, en championnat du moins. Les hommes de Garcia ont connu un départ très laborieux, orphelins de Hazard et avec des recrues (Kalou et Martin notamment) très décevantes. Mais Lille remonte la pente peu à peu et n'est plus qu'à quelques points de la tête du classement. Le LOSC est loin d'être irrésistible et les lacunes (irrégularité chronique, chez eux aussi, manque de réalisme, investissement variable selon les matchs...) restent présentes. Mais le collectif lillois monte en puissance et l'OM aura fort à faire tout à l'heure.

Les matchs entre l'OM et Lille sont souvent spectaculaires et celui-là ne devrait pas faire exception. Il y a deux ans Lille, futur champion, s'imposait 2-1 au Vélodrome avec un but somptueux signé Hazard. Une passation de pouvoir, comme un symbole. L'année dernière l'OM prenait sa revanche avec une victoire signée 2-0. L'auteur du doublé s'appelait Loic Rémy, l'attaquant olympien marchait sur l'eau à ce moment-là.

Elie Baup enregistre un certain nombre de bonnes nouvelles avant ce choc : Jordan Ayew et Barton, suspendus à Bordeaux réintègrent le groupe. Même chose pour Valbuena et Rémy blessés et absents en Coupe d'Europe. Devant Mandanda, la défense type sera alignée (Fanni, Daiwara, Nkoulou et Morel). Cheyrou et Kaboré qui ont soufflé Jeudi seront titulaires, de même que Barton (qui pourrait aligné à un poste de milieu droit). Valbuena reprendra les commandes du jeu, avec les frères Ayew à ses côtés. A moins que Baup ne préfère un 4-3-3, avec Valbuena à droite, au traditionnel 4-2-3-1. Rémy pourrait débuter sur le banc tandis qu'Amalfitano est suspendu. Cet OM revanchard et conquérant (du moins on l'espère) affrontera une équipe de Lille qui n'a plus beaucoup de jokers après un début de saison branché sur courant alternatif. Docteur Jekyll affronte Mister Hyde. Que le meilleur gagne, surtout si c'est l'OM !



  • Olympique de Marseille
  • Avant et après le match face à Lille, n'hésitez pas à passer faire un tour chez notre partenaire la Boutique des supporters de l'OM ! 15% de remise pour tous les abonnés !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Lille
Championnat - Journée 14
Dim 25/11 à 21H00/2012
Feuille de match - Historique