OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

AEL Limassol 3-0 OM : Et ils sont contents d'eux !

Le Vendredi 07 Décembre 2012 par

Olympique de Marseille
Une humiliation : c'est sur ce lamentable résultat que l'OM quitte, piteusement, une Europa league qui pourtant lui tendait les bras.
Se dire que, puisque l'enjeu comptable était nul, l'occasion était trop belle de voir ce que valait la réserve.
Se dire que les Olympiens allaient au moins s'efforcer d'honorer le maillot...

L'honneur ? C'est à se demander si quiconque, au club, en connait la définition ou même, a jamais entendu parler de ce mot.

En même temps, on nous avait annoncé un onze de départ inédit : l'occasion ou jamais de permettre aux jeunes issus du centre de formation de montrer ce qu'ils valent. On allait voir ce qu'on allait voir, toussa.
Quelle bonne blague ! Egal à sa frilosité coutumière, Elie Baup n'aura donc pas osé aligner les ceusses qui n'ont pas encore eu l'occasion de se montrer ; quitte à se priver d'une éventuelle heureuse surprise, il a préféré signer un chèque en blanc aux seconds couteaux déjà testés et cependant pas approuvés.

D'où, finalement, ce non-match franchement désespérant mais hélas pas surprenant, qui inspire aux supporters ces commentaires désabusés : "Aucune qualité technique, rien niveau tactique et mentalité de merde. Il est beau le centre de formation. Faut arrêter de prendre les fils des copains !" (Eric) ; ou encore : "Heureusement que ça comptait pour du beurre..." (Gothié)
On évitera de s'étendre sur le trait d'humour du site officiel qui titre : "Ils n'ont pas démérité", j'ose espérer qu'ils plaisantent...

Est-il vraiment nécessaire de revenir sur le déroulement de la rencontre ? Non pas : il n'y a pas de déroulement, il n'y a pas de rencontre. L'OM aurait même pu encaisser une vilain 8 ou 9-0 que ça n'aurait surpris personne. Pas que les Chypriotes se soient montrés particulièrement habiles ou morts de faim ; simplement, quand l'un des deux adversaires offre sur un plateau les clés de la victoire à l'autre, ben y a qu'à se servir et l'AEL aurait eu tort de se priver.

L'OM se devait de franchir le cap des poules les doigts dans le pif. Non seulement les Phocéens ne l'ont pas fait, mais ils ont délibérément laissé passer l'occasion de sortir de la compétition sans trop de casse. Et il n'y a aucune excuse : le manque de moyens ? L'OM est le troisième budget de L1, juste derrière l'OL et loin devant le LOSC, Bordeaux, l'ASSE...
L'absence de banc ? Quand on préselectionne neuf sur vingt joueurs qui n'ont jamais évolué avec l'équipe A, c'est qu'on dispose au moins théoriquement d'un minimum de réserve. Encore faut-il s'en servir, et pas la laisser au vestiaire.
L'absence d'enjeu ? Et quid de l'honneur, quand il ne reste plus rien ?

Non, cet OM n'a pas d'excuse ! Et le plus inquiétant, c'est qu'il ne suscite même plus la colère ou la révolte des supps : juste un immense dégoût, une désabusion profonde... on n'est plus très loin du moment où l'OM deviendra un club banal. Attention, le staff ! Attention, l'équipe !



voir aussi : l'oeil de cOMpanero

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
AEL Limassol - Marseille
Europa League - 6
Jeu 06/12 à 19H00
Feuille de match - Phase de groupes