OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-3 Lorient
Rien !

Le Dimanche 09 Décembre 2012 par

Olympique de Marseille
Rien.
Ainsi s'intitule sobrement ce papier qui a pour objet de tenter de résumer le néant.
Le néant. Bon sujet de philo, ça. Mais ça devient nettement moins glamour quand il s'agit de l'appliquer à un match de foot.

Enfin, à un truc. Un machin. Une chose. Qui était censée assurer à l'OM une première place au classement. Et qui au final, nous a refait une OM-Lyon, doublée d'une AEL-OM : jamais deux branlées sans trois...

C'est là qu'interviennent les optimistes béats qui en veulent seulement au mauvais karma : la faute à pas d'chance ! Il y en a d'autres qui ont déjà lancé une pétition "pour pendre Benoît Millot par les c*** !". D'autres encore qui oublient que Charles Kaboré est l'arbre qui cache une forêt d'insignifiance...
Moi, je veux bien qu'on parle de "poisse", mais à ce niveau, c'est plus de la poix, c'est carrément de la glu qu'ils avaient sous leurs crampons, les garçons !
Moi, on m'avait dit que le foot, c'est 22 mecs en short qui courent derrière un ballon. On m'aurait menti ?

Toujours est-il que l'OM aura fait illusion pendant très exactement 88 secondes sur sa pelouse. Le temps pour Morel et Amalfitano de se passer un ballon en tout début de rencontre. Après ?
Rien. Nib. Nada. Peanuts.
Et c'est pas comme si, en face, on avait joué le Barça ! Non, il s'agissait de Lorient, équipe de milieu de tableau de L1, un adversaire à la portée d'un soi-disant candidat au titre. 'fin, il me semble...

Les Bretons, d'ailleurs, n'auront rien fait, rien tenté, rien montré pour inquiéter les hOMmes d'Elie Baup : une fois encore, ces derniers se sont piégés tous seuls comme des grands.

Déjà à la 37ème, en panne d'inspiration, en panne de réussite, surtout en panne de bonne volonté, l'OM accordait aux Lorientais leur unique occasion de la première période, avec ce penalty sur une faute idiote, inutile, crétine de Kaboré.
Péno transformé par Aliadière. Youpi !
OM 0-1 Lorient. (38ème)

Bien que les Marseillais soient menés au score et en infériorité numérique suite à l'expulsion de Kaboré, Elie Baup n'a pas jugé utile de mettre la pause à profit pour tenter une autre approche tactique.

Coaching payant... pour Lorient qui dès la reprise, fait le break sur son premier ballon.
Corgnet, 48ème : OM 0-2 Lorient
On se dit alors que vont sonner les trompettes de la révolte, qu'il va se passer un truc, que... ben non.
Rien.

Du coup, même si les protégés de Christian Gourcuff ne sont pas les footballeurs les plus excitants de la planète, ils n'ont pas besoin de forcer leur talent pour enfoncer le clou : libre de tout marquage, Monnet-Paquet se fait plaisir.
OM 0-3 Lorient. (69ème)

C'est aux cris de "Labrune, démission" que les supporters accueillent ce troisième but.
Elle dit qu'elle ne voit pas le rapport : sauf erreur, Vincent Labrune n'était même pas sur la feuille de match ! C'est d'ailleurs en substance ce que dira Elie Baup à la sortie du vestiaire : "Je comprends que ce soit pesant. Quand on perd comme ça à domicile, c'est difficile pour tout le monde. Mais on est tous responsables. Il n'y a aucune raison pour moi de crier comme ça contre notre Président. Ce soir il n'était pas sur le terrain, c'est nous tous, le staff, on est tous unis, tous à mettre dans la même situation. Je ne vois pas pourquoi on montre le Président du doigt."

La question récurrente du budget, des pépettes, du flouze, de l'oseille, voilà en tous cas le débat de la soirée sur les réseaux sociaux et les forums consacrés au foot. Nonobstant l'absence criante d'arguments sérieux, voire la totale confusion des genres, le souci est qu'une fois encore, pendant qu'on cause, on ne s'en prend pas aux bonnes cibles, et qu'on occulte une fois de plus le fond du problème : l'aspect sportif. Quid de la compétence du Directeur sportif ? Quid du véritable niveau technique, quid de la véritable implication des joueurs admis à honorer le maillot de l'Olympique de Marseille ? Méritent-ils de porter ce maillot ?
Voilà les seules questions que devrait se poser le staff à l'approche d'un mercato d'hiver qu'on nous annonce d'ores-et-déjà plus calme encore que celui de cet été.
Ça promet !

Quoi qu'il en soit, l'OM peut remercier ses adversaires directs dans la course au podium pour leur propre incompétence : le club phocéen se maintient tout de même ce soir à la troisième place, en dépit d'un goal average à faire rigoler un relégable... La vie est belle !

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Lorient
Championnat - Journée 16
Dim 09/12 à 17H00/2012
Feuille de match - Historique