OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Troyes
Le patient marseillais

Le Vendredi 01 Mars 2013 par

Olympique de Marseille
Le 21 Octobre 2012 aura tourné au cauchemar pour l'OM. En effet, à la fin de son match contre Troyes, le club phocéen s'était incliné à la surprise générale au stade de l'Aube, la faute à un manque flagrant de réalisme et à un but de Benjamin Nivet. Evidemment, comme si ça ne suffisait pas, ce soir là, l'OM avait également perdu son meilleur buteur (Gignac pour ceux qui l'aurait oublié) et plus grave encore, il avait perdu sa place de leader au classement. Une place qui ne fera que s'éloigner pour des olympiens branchés sur courant alternatif depuis lors.

Aujourd'hui évidemment, ce n'est plus vraiment vers cette première place (mirage entrevu grâce à un début de saison canon) que notre attention est tournée, mais bien dans le rétroviseur. Cet outil (au combien utile pour un conducteur), nous permet de voir deux clubs se rapprocher dangereusement du podium : l'AS Saint-Etienne et l'OGC Nice. Deux clubs ou jouent Brandao et Renato Civelli, deux joueurs décriés voire moqués du temps de leurs passages à l'OM, mais qui lâchaient jamais rien. Deux vrais guerriers qui seraient bien utile à une équipe olympienne assez pathétique ces derniers temps, tant dans son comportement que dans son jeu (si on peut encore parler de fond de jeu).

Inutile de ressasser le passé me direz-vous, hé bien d'accord, regardons le présent. L'OM n'a plus que le championnat à jouer. Le bon coté, c'est qu'avec son banc de touche digne d'une CFA2 (le niveau de la réserve olympienne, faut-il le rappeler), l'OM ne s'épuisera pas à jouer sur différents tableaux. Les mauvais cotés, quand à eux, sont les suivants : l'OM a encore perdu face au PSG (8-2 sur l'ensemble des 4 matchs de cette saison) et a sans (aucun) doute fait une croix sur le fait de remporter un titre cette saison. Qui plus est, le moral des joueurs en a sans doute prix un coup après les 2 défaites au Parc. Nkoulou à cause de son csc en championnat, Mendes pour son erreur en un-contre-un face à Ibra en Coupe de France et Barton et Valbuena qui doivent se sentir bien seul dans cette équipe à se battre à 2 contre 11 à chaque match.

Bref, vous l'aurez compris, l'OM est un patient malade. La tête (la direction) semble complètement déconnectée (MLD qui déclare être "fière de la stratégie choisie pour le Club" après l'humiliation subie au Parc Mercredi) et le corps n'est pas plus lucide (un grand bravo à Elie Baup pour ses choix tactiques, si on peut parler de choix...). Last but not least, parlons un peu des jambes (les joueurs). Soyons honnêtes, ça n'est pas non plus très brillant. Entre ceux qui ouvre la porte à un départ, ceux qui n'assument pas leurs statuts dans l'équipe, ceux qui jouent aux hommes invisibles sur la pelouse et ceux qui sont juste trop limité pour un club comme l'OM, disons-le tout de suite, on est mal barré.

Néanmoins, pour ce match face à l'avant-dernier de L1, on espère que notre OM trouvera les ressources pour l'emporter. Ça ne serait pas un exploit, mais par les temps qui courent, ça sera toujours ça de pris.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Troyes
Championnat - Journée 27
Dim 03/03 à 17H00/2013
Feuille de match - Historique