OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 5-4 Montpellier
Quel pied ! La légende de l'OM (11/30)

Le Jeudi 21 Mars 2013 par

Olympique de Marseille
Ce 22 août, c'est journée playa sur les rives du lac de Châlain (39). Soleil, bronzette, farniente. L'été, quoi. Un collègue nous attend à Tavaux pour le barbeuk dans la soirée.

Il a tout bien préparé, le garçon : les brochettes, le jaune, le charbon, les glaçons, port du pack en sus, ce dont nous nous acquittons sans tarder.
Il vient de s'installer, c'est une pré-pendaison de crémaillère et son premier souci a été d'orner les trois murs du salon - le quatrième est occupé par la large baie vitrée qui ouvre sur le jardin - de tous ses trophées OhéMiens : une véritable exposition d'écharpes, de maillots, de drapeaux. Bref, un Comtois, quoi. Donc supporter de l'OM. Ça va ensemble.
Puis il est tout content de nous montrer sa nouvelle télé : un grand écran plat - l'un des premiers - qu'il s'est offert à l'occasion de la Coupe du Monde qui vient de se dérouler, et dont il a bien l'intention de nous montrer les performances, en ce soir d'OM-MHSC.

C'est que l'instant est solennel : c'est seulement la troisième journée du championnat et on sait déjà, peu ou prou, qui seront les équipes sur le podium. je vous parle d'un temps où y avait pas photo.

L'OM, bien que favori des media, est pourtant bien mal en point en ce début de saison : en pleine reconstruction alors qu'il relève à peine le nez après deux saisons en D2, a perdu quelques uns de ses cadres... même si le mercato, orchestré par Roland Courbis, offre quelques espoirs de ne pas trop mal figurer dans ce championnat, la fébrilité est patente.

Ce soir-là, l'hôte du soir a sorti les Audax dans le jardin. Entre deux merguez, même les moins footeux de la bande finissent par se prendre au jeu, et qui de coller l'oreille à une enceinte, qui de bloquer devant l'écran suspendu dans la pièce principale.

C'est qu'il se passe un truc bizarre, un truc pas net. A la 29ème minute, l'OM, complètement à la ramasse devant son public et dans un stade presque tout neuf, est mené 3-0 et ce n'est que justice ! Baka, Robert, l'ex-Olympien Sauzée ont successivement crucifié un Porato qui n'en peut mais.
Avant la fin de la première période, le futur Olympien Baka inscrit même un doublé ! Pour ne rien arranger, l'Om joue de malchance : des poteaux, un but refusé pour un hors-jeu imaginaire... c'est pas le jour et les hOMmes de la Bonne Mère sortent sous une bronca comme on ne sait plus en donner aujourd'hui.



C'est une catastrophe pour l'OM, et une crise de rire de la part des copains non footeux. Piqués au vif, nous commençons à lancer des paris. Une mi-temps n'est pas tout le match !
On l'ignore encore, mais au même temps, dans les vestiaires, Roland Courbis ne s'avoue pas vaincu. Il chope Loulou Nicollin et lui lance, hilare : "Mon salaire du mois qu'on gagne 5-4 !"

Il ne croyait pas si bien dire. Le premier quart d'heure de la deuxième mi-temps ne facilite pas forcément la tâche des Olympiens, mais le coach a soudain un coup de génie. Foutu pour foutu, et quitte à manger, faut marquer. Il sort un défenseur au profit d'un attaquant. Grande idée !

A partir de la soixantième minute, supporters ou pas, nous voilà tous devant l'écran, accueillant le premier buteur de la Coupe du Monde à grands cris : son premier ballon ? passe décisive. Il sert Florian Maurice au millimètre. Au moins, l'OM ne baisera pas le cul de Fanny !

Dans les neuf minutes qui suivent, Duga inscrit le deuxième but olympien. Puis un doublé dans la foulée ! On se prend à ne plus se tenir la tête entre nos mains. les mouches ont changé de boeufs. Quatorze minutes plus tard, Roy égalise pour l'OM !

Dans les tribunes du Vel', c'est du délire. Dans le jardin, c'est bonobo-party ! On se grimpe les uns sur les autres, même les collègues les moins inspirés ne se sentent plus : quel match de fous !



C'est pourtant huit minutes plus tard, dans les arrêts de jeu que tout bascule : pris à la gorge, les Pailladins pètent les plombs. Une faute grossière sur Robert Pirès, et un péno indiscutable. le Président prend ses responsabilités... et c'est le but ! Oh putain, c'est le but ! 5-4 pour l'OM

Est-ce que j'étonne quelqu'un si j'annonce qu'on est tombés en panne de carburant ?

Voir aussi :

Les grands matchs de l'OM

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Montpellier
Championnat - Journée 3
Sam 22/08 à 20H00/1998
Feuille de match - Historique