OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-1 Bastia
On est là !

Le Samedi 04 Mai 2013 par

Olympique de Marseille
N'en déplaise aux esprits chagrins, n'en déplaise à nos détracteurs... oui, nous sommes là ! Toujours bien accroché à cette deuxième place, l'OM d'Elie Baup a montré une fois encore son esprit combatif à défaut d'être serein. Oui on prend un but aujourd'hui, oui on ne gagne que 2-1 face à Bastia... mais dites-moi, ça fait combien de points à l'arrivée ? Trois, et basta !

Pourtant cet OM nous a fait peur une fois encore... après un début de match au ralenti, Mathieu Valbuena sert André-Pierre Gignac qui contrôle à l'entrée de la surface et enchaîne avec une frappe lobée du pied gauche. C'est juste magique, le geste laisse pantois un Landreau battu ! L'OM mène déjà 1-0 après douze minutes de jeu.


Les hommes d'Elie Baup n'entendent pas se satisfaire de ce que certains appellent la "victoire à la Marseillaise" et décollent le papier-peint... mais quand ça veut pas sourire : tour à tour Lucas Mendes (16ème) et APG (45ème) trouvent la barre transversale de Landreau. Entre-temps le gardien de Bastia s'est interposé avec brio sur des tentatives de Gignac (20ème et 25ème). Pire, on sent le vent tourner quand Modeste est à deux doigts (quelques centimètres) d'égaliser. Ce n'est que partie remise pour les Corses...

La pause est sifflée par Sébastien Moreira sur ce score à l'avantage de l'OM. Et dès le retour sur la pelouse, on sent que les mouches ont changé de boeufs...

Toutes proportions gardées, le but de machin en finale de la Coupe de France 2006. Florian Thauvin, tranquille comme à la maison, claque une mine à trente mètres. Invaincu depuis plus de sept matches, Steve Mandanda entend pourtant le cuir claquer ses filets. Dans un stade Vélodrome aux allures de cathédrale mortuaire, Bastia vient d'égaliser (46ème).

Loin de se laisser abattre, l'OM repart de plus belle mais doit faire face à la belle équation du jour : défense en mousse + gardien en état de grâce = on n'est pas près d'en mettre un... Ainsi les tentatives de Morgan Amalfitano (51ème), Jordan Ayew (78ème) sont proprement repoussées par le troisième gardien de l'équipe de France ! Et comme tout grand gardien, il a la baraka quand, battu, il voit sa cage sauvée par un Palmieri sorti de dessous la pelouse sur une frappe de Modou Sougou qui a remplacé Amalfitano (67ème).

Mais l'OM ne lâche rien et, une nouvelle fois servi par l'irremplaçable Mathieu Valbuena, André-Pierre Gignac fait se soulever le stade Vélodrome et tous les supporters marseillais présents, qui devant sa télé, qui à l'écoute de Sylvain Poncet et Michel Allione chez notre partenaire OMReplay.fr ! Frappe croisée du droit, APG signe un doublé ô combien important dans cette course à la Ligue des Champions (2-1, 81ème).

Malgré une énorme envie de se faire dessus à la 85ème où Maoulida n'était pas loin de jouer un mauvais tour à son ancienne équipe, l'OM s'impose finalement 2-1 lors de cette 35ème journée de championnat. A maintenant six points du PSG, futur champion de France sans envergure, les joueurs d'Elie Baup mettent surtout la pression bien fraîche sur Lyon provisoirement relégué à sept unités.

Ces deux équipes joueront demain, dimanche 5 mai. Parce que la LFP a simplement décidé que la mémoire de nombre de familles ne valait pas qu'on s'y attarde. En ne déjouant pas face à Bastia, l'OM a respecté son adversaire. Une victoire teintée d'émotion que la LFP se chargera de nous faire oublier dans quelques heures...

Voir aussi :

Furiani : Le devoir de mémoire

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Bastia
Championnat - Journée 35
Sam 04/05 à 17H00/2013
Feuille de match - Historique