OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-0 Reims
match anecdotique mais belle fête

Le Dimanche 26 Mai 2013 par

Olympique de Marseille
20 Mai 1993. A jamais les premiers. L'OM entre dans l'histoire du foot français en devenant la première équipe triomphant en Coupe d'Europe. Pas n'importe laquelle, la ligue des Champions, en battant le grand Milan de Van Basten, Baresi et Maldini en finale. 20 ans plus tard, les hommes de Baup sont assurés de terminer à la deuxième place. Où trouver un intérêt à cet OM-Reims alors ? Voir Diawara et Sougou titulaires, ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps (Mandanda, Fanni, Nkoulou, Morel, Romao, Barton, André Ayew, Valbuena et Gignac les accompagnent). Finir sur une bonne note après la défaite à Saint-Etienne, gagner, avec un peu de spectacle peut être. Mouais. L'important ce soir c'est la fête d'anniversaire. C'est revoir Pelé, Boli, Durand, Casoni, Olmeta, Thomas, Ferreri, et même Eydelie et Tapie sur la pelouse du Vél avant le coup d'envoi. L'accueil du public est bien sûr chaleureux (plus que ça même) et les yeux brillent.

Le résumé du match du jour, quand même.

Il y avait quand même un match ce soir et l'OM reçoit Reims. Les seuls clubs qui ont connu plusieurs finales de C1... En 2013 Reims est en bas de classement mais le promu champenois a déjà assuré son maintien avant de se rendre au Vélodrome.
Il faut attendre 15 minutes pour voir les premières occasions dans cette rencontre. Elles sont marseillaises. Bien servi par Valbuena (comme très souvent cette saison), Gignac frappe du droit à l'entrée de la surface et envoie un missile. L'arrêt d'Agassa est superbe. Gignac essaie de prendre sa revanche quelques minutes plus tard mais sa volée en angle fermé ne trouve pas le cadre. André Ayew était proche de dévier le ballon et d'ouvrir le score...

Reims est nettement dominé par l'OM mais s'offre quand même une occase à la 35ème. Un peu oublié par la défense olympienne suite à un coup franc, De Préville reprend le ballon mais ne maitrise pas son geste et la balle passe au-dessus. Les Marseillais appuient sur l'accélérateur avant la pause et font tout pour marquer. Mais Ayew et Gignac voient leurs tirs en force successivement repoussés avec brio par Agassa.

Mi-temps ! La rencontre, sans enjeu, se déroule sur un rythme peu soutenu. L'OM a bien placé quelques accélérations bien senties mais Agassa s'est interposé à chaque fois pour tenir en échec les attaquants olympiens. Faire entrer Pelé ou Ferreri pour débloquer le compteur serait une bonne idée...

En seconde période la domination de l'OM se poursuit, toujours stérile. Les occasions nettes se font rares voire inexistantes. Baup lance Jordan Ayew qui remplace Sougou, auteur d'un match très moyen. Les imprécisions se multiplient sur la pelouse, on assiste à un festival de tirs trop mous, pas cadrés, contrés... L'ennui est bien là pour le public. A 10 minutes de la fin c'est Barton qui sort, remplacé par Kadir. L'Algérien entre de façon volontaire dans le match mais le collectif olympien est trop brouillon ce soir pour espérer quoi que ce soit. Les derniers efforts de Valbuena, Gignac et André Ayew (encore un arrêt d'Agassa !) restent vains. Les 22 acteurs se quittent sur un score nul et vierge.

Fin du match ! Un match sans rythme ni grandes envolées, qu'on oubliera très vite. Place à la fête des 20 ans, feu d'artifice et nostalgie. L'OM peut être fier de sa saison, la deuxième place était inespérée. Ca va être l'heure des vacances et du mercato. Période cruciale pour bien préparer la saison prochaine et le retour en ligue des champions. Tremble Milan AC, les Olympiens sont de retour en C1 !


  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Reims
Championnat - Journée 38
Dim 26/05 à 21H00/2013
Feuille de match - Historique