OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 1-2 Arsenal
Cruel !

Le Mercredi 18 Septembre 2013 par

Olympique de Marseille
Un an d'absence. Une année interminable pour le peuple olympien privé de Ligue des Champions pendant un an. Ce soir, c'est le grand soir, le retour dans la cour des grands ! L'OM reçoit Arsenal, première belle affiche dans un groupe qui en comptera beaucoup d'autres avec Naples et Dortmund. La compo olympienne est classique. Diawara est out et Thauvin remplaçant : Mandanda – Fanni – Nkoulou – Mendes – Morel – Romao – Imbula – Payet – Valbuena – A. Ayew – Gignac

Les olympiens débutent le match sans complexe : sur un centre de Morel, Gignac reprend de l'extérieur du pied, sans danger pour Arsenal. Les Anglais répliquent par l'intermédiaire de Walcott, servi par Flamini. Mandanda est vigilant. Les vingt premières minutes sont disputées mais on n'a guère d'occasion de but à se mettre sous la dent.

La première vraie opportunité pour l'OM intervient à la 21ème : après un bon centre de Payet, Ayew reprend de la tête et croit ouvrir le score : le gardien anglais est battu mais le ballon échoue tout près du poteau. La physionomie du match n'évolue pas par la suite : on assiste à un match plaisant, équilibré, sans occase. Les phocéens font mieux que se défendre face à Arsenal et gênent considérablement les Anglais. Mention spéciale à Valbuena, toujours aussi actif. Gignac place une bonne tête sur corner, de peu au-dessus puis l'arbitre siffle la mi-temps. Tous les espoirs sont permis pour la suite.

Les olympiens reviennent des vestiaires en grande forme. Les filets londoniens sont près de trembler : après une bonne combinaison Romao-Valbuena, l'ex Lorientais centre pour Fanni. Un peu oublié par la défense anglaise, Fanni enchaine une frappe croisée qui flirte avec le poteau droit. Quel dommage !
Il faut attendre la 54ème minute de jeu pour voir Arsenal s'offrir une vraie occasion de but : Gibbs a un temps d'avance sur la défense olympienne et allume Mandanda de près. Le gardien marseillais réalise un arrêt de grande classe. Merci Steeve.

L'OM réagit immédiatement et se fait de plus en plus menaçant : Payet reprend en demi volée un long centre de Morel. C'est bien exécuté mais trop loin du but pour tromper le gardien anglais qui se couche bien. Dans la foulée on croit au bonheur en mode vidéo gag : Mertesacker dévisse son dégagement et trompe son gardien. Le ballon file dans les buts mais Gibbs surgit et sauve son équipe, juste devant Gignac. Arsenal est au bord de la rupture...

... mais ouvre le score et glace le Vélodrome. Morel veut dégager de la tête un centre de Gibbs mais se troue complètement (mais alors complètement...) et offre une passe décisive à Walcott. Volée du droit à quelques mètres des buts, Mandanda est battu et l'OM abattu.

Les olympiens reprennent leur domination, avec le renfort de Jordan Ayew et Thauvin. Payet et Imbula (mention bien !) sortent. Avec le soutien du public les joueurs de Baup s'arrachent pour égaliser, à l'image d'André Ayew qui passe en force dans la surface face à plusieurs défenseurs anglais. En vain...

Les derniers espoirs de l'OM sont enterrés à 5 minutes de la fin. Profitant d'une contre attaque éclair, Ramsey arme une belle frappe qui offre le break à Arsenal. Le public commence à quitter le stade. Triste fin de match...


Khalifa entre pour quelques minutes ou quelques secondes et remplace Valbuena, chaleureusement applaudi à sa sortie.

L'OM sauve l'honneur dans les arrêts de jeu. André Ayew obtient un peno que transforme son frère Jordan. Cette consolation est bien maigre !


Fin du match : L'OM a fait un bon match, s'est offert plusieurs occasions très nettes mais s'incline face au sang froid et au réalisme d'Arsenal. La désillusion est rude pour les phocéens qui auront bien du mal à sortir de ce groupe de la mort. Naples a battu Dortmund, futur adversaire de l'OM, 2-1. Les hommes de Baup ont trois jours pour se remettre de leurs émotions. Aller gagner à Bastia serait la meilleure façon de tourner cette page douloureuse...


  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Arsenal
Champions League - 1
Mer 18/09 à 20H45/2013
Feuille de match - Phase de groupes