OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Grève, vous avez dit grève ?

Le Jeudi 24 Octobre 2013 par

Olympique de Marseille
David De Blackjackorchestra, supporter bien connu des utilisateurs des réseaux sociaux, réputé pour la pertinence de ses interventions et son franc-parler, a souhaité s'exprimer sur un sujet qui ne concerne pas spécifiquement l'OM, mais le football français en général.
Un coup de gueule qui a le mérite d'être clair, et dont on aimerait que les instances l'entendent ! Non seulement dans le cas qui nous occupe, mais d'une façon plus globale : et le respect des supporters, boUrdel ?



Et voilà, c'est officiel, la "grève" des 45 clubs (20 ligues 1, 20 ligues 2 + 5 DH) membres du syndicat Union patronale des clubs professionnels de football plus communément appelé UCPF est annoncée pour le week-end du 29 novembre 2013.

Ce syndicat a donc décidé de faire grève.

"Grève" ?!

Le mot me semble mal choisi, en effet ; il s'agirait plutôt d'une manifestation de leur désaccord avec une future éventuelle augmentation d'impôts. Augmentation qui ferait passer les charges patronales à 75% au dessus d'une somme que nous simples "pauvres cons", qui remplissons des stades de plus en plus chers, pour voir un football de plus en plus pauvre, ne pourrions gagner dans toute une vie.

Nous qui allons subir, la tête haute et le portefeuille vide, notre augmentation d'impôts sur tout ce que nous allons acheter prochaînement, le pain, le lait, le beurre etc. Tout va augmenter avec la TVA dès janvier, et ça c'est sûr !

Pour en revenir à cette affaire économique qui coûterait en moyenne 4 millions d'euros au 4 ou 5 premiers clubs de Ligue 1, 20 millions au PSG et à ses crédits infinis, et infiniment moins aux autres, la taxe n'étant déclenchée qu'au dessus d'une certaine masse salariale et étant proportionnelle à cette dernière.
4 à 5 millions d'euros, c'est une grosse somme me direz vous.
Oui, mais pour une entreprise qui flirte avec les 150 millions de chiffre d'affaires, c'est un peu broutilles quand même... Imaginez un peu, c'est comme si un club de foot, au lieu d'acheter quatre chèvres à 5 millions au mercato, ne devait s'en contenter que de trois ...

Alors évidement, les partisans et les intéressés à ce chantage sportif nous disent que c'est pour sauver le Football Français, qu'il faut penser au pauvre petit club amateur, seul contre tous dans son irréductible Armorique face à l'envahisseur communiste.

Et bien, ceci s'appelle un prétexte !
Car les pauvres petits clubs de footballix gaulois ne sont pas soumis à cette taxe, ni directement, ni indirectement.
Et de plus, ces patrons de grands clubs sont les mêmes qui il y a quelques années militaient pour déréguler la répartition des droits TV, histoire d'en donner un peu moins aux moins riches et un peu plus aux moins pauvres. Cette dernière (la répartition) était désignée comme responsable du "nivellement par le bas" du niveau du football français.

Pour conclure, non, n'essayez pas de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, ceci n'est pas une grève, ceci n'est pas pour sauver le football français, ceci n'est
rien d'autre qu'un acte politique, une manière militante et médiatique de faire passer des revendications principalement d'ordres politiques et économiques.

Nous le peuple des supporters, sommes les premiers à remplir vos stades !
Nous le peuple des supporters, sommes ceux font votre chiffre d'affaire !
Nous le peuple des supporters, nous payons nos impôts !

Vous, vous devriez regardez vers le bas et nous voir, là, dans la merde à vivre avec au mieux un beau millier d'euros par mois alors que vous voulez faire "grève" parce que vous voulez 150 millions d'euros et pas 145 millions... pfff !

Nous sommes les pauvres, mais vous êtes les minables !


  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook