OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Rennes - OM
L'envie d'y croire !

Le Vendredi 01 Novembre 2013 par

Olympique de Marseille
C'est donc foutu. L'Olympique de Marseille est plongé dans la crise et il n'y a plus d'espoir. Les défaites s'enchainent en Ligue des Champions, et même en championnat (5 toutes compétitions confondues). Baup est nul, les recrues mal choisies, les cadres pas au niveau, Valbuena sur les rotules, l'équipe coule, inexorablement. Tout fout le camp ! La preuve ? Le clash entre Valbuena et Jordan Ayew à l'entrainement. En fait de clash il s'agissait d'un micro accrochage comme il s'en passe tous les jours dans tous les clubs du monde mais celui-là était filmé et surtout se passait à l'OM dans une période difficile. Alors...

Alors sans être naïf (Labrune n'est pas le meilleur président de l'histoire, doux euphémisme, Baup a commis et commettra des erreurs, certains joueurs sont en dessous de leur niveau tels que Fanni ou Payet tandis que d'autres plafonnent comme les éternels Morel ou Gignac et que la fatigue touche les plus sollicités à l'iamge de Romao ou Valbuena) on peut être lucide et ne pas tomber dans la sinistrose. On peut même s'autoriser à un peu d'optimisme, parce que les raisons d'espérer existent, crédibles.

Commençons par analyser cette série de défaites. Les revers subis en Ligue des Champions sont logiques et attendus. N'importe qui d'un peu réaliste sait que l'OM, comme tous les clubs Français (si on accepte l'idée que Monaco est Russe et le PSG qatari) est décroché du très haut niveau européen. Le tirage au sort particulièrement méchant a réservé le vice champion d'Europe, le vice-champion d'Italie et le 2ème du championnat d'Angleterre. Et l'OM devrait finir 1er de son groupe en enchainant les victoires ? Soyons sérieux... Si on regarde du côté du championnat, on a une défaite face au PSG qui est hors concours et un revers à Nice malgré une nette domination. L'échec face à Reims n'est lui pas excusable mais de là à crier à la fin des temps...

Il n'est pas question de se satisfaire de ces résultats médiocres mais de rappeler que toutes les équipes connaissent au moins une période creuse en cours de saison. Que l'OM souffre actuellement n'est pas franchement une surprise : la Ligue des Champions mange énergie physique et ressources mentales, sans compter que les défaites, même logiques, n'aident pas à maintenir la confiance. Les hommes de Baup sont virtuellement éliminés et pourront se recentrer sur le pain quotidien, le championnat. En championnat justement, l'OM s'est déplacé 6 fois pour 5 réceptions... dont 2 face à Monaco et au PSG. Le calendrier ne sera pas toujours aussi défavorable, il s'agit de faire le dos rond en gardant la tête froide... et une ambition intacte, celle de décrocher la 3ème place. Lille sera peut-être le concurrent principal dans cette course et a pris un peu d'avance, six points. Six points alors qu'il en reste 81 à distribuer ça reste largement rattrapable, et les hommes de Girard reçoivent Monaco ce week end.

Au-delà de ces considérations du moment, la force principale de l'OM reste son effectif. Le club olympien a fini 2ème l'an dernier, n'a perdu aucun cadre et s'est renforcé. Quand on compte un gardien de la classe de Mandanda et des joueurs de la qualité (potentielle, certains doivent se reprendre certes...) de Fanni, Nkoulou, Romao, Imbula, André Ayew, Payet, Valbuena, Thauvin... on peut considérer que le podium est un objectif largement atteignable. Certes l'OM n'a plus beaucoup de marge de manœuvre et se retrouve un peu dos au mur mais c'est souvent dans cette situation que les phocéens sont les meilleurs, imaginer un succès à Rennes ne relève pas de la maladie mentale...

Rennes est une terre qui réussit plutôt bien aux olympiens ces derniers temps. La dernière défaite phocéenne au stade de la route de Lorient remonte à Janvier 2008 (3-1) avec le fameux rouge de Krupoviesa, le doublé de Wiltord et le but de Pagis répondant à l'ouverture du score de Cissé. Depuis on a eu l'improbable 4-4 pour la première journée de championnat en Août 2008 et plusieurs victoires phocéennes, en 2011 et 2012. L'an dernier l'OM a concédé le nul 2-2 malgré deux buts des frères Ayew. C'est Alessandrini qui égalisa à la 88ème minute. Ce même Alessandrini a failli rejoindre l'OM cet été mais les dirigeants Rennais ont mis un veto à ce transfert. Il sera le danger n°1 demain pour les olympiens... Les coéquipiers de Mandanda feraient bien aussi de se méfier de Kadir, prêté par l'OM et qui enchaine bons matchs et buts depuis quelques semaines... Tout n'est pas stabilisé mais Montanier pose sa patte sur l'équipe Bretonne qui reste sur un tonitruant succès 5-0 à Toulouse.
Pour l'emporter et justifier l'ahurissant optimisme de cet édito, Baup sera privé de Fanni et Mendes blessés et d'André Ayew suspendu. Mais une victoire reste tout à fait possible : la qualité est là, il faut lui ajouter un peu de gnac, de confiance, de concentration et de réalisme. Pourquoi pas ?





Photo Le Monde.fr


Réagir sur Facebook

La rencontre
Rennes - Marseille
Championnat - Journée 12
Sam 02/11 à 17H00/2013
Feuille de match - Historique