OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-1 Sochaux
Même la victoire n'est pas toujours belle...

Le Dimanche 10 Novembre 2013 par

Olympique de Marseille
Afin d'aborder la réception de Sochaux, lanterne rouge de Ligue 1, Elie Baup a choisi de revenir à son 4-2-3-1 habituel. Dans ce match "de la peur" entre deux équipes décevantes, ce sont les sochaliens qui semblent le mieux commencer la rencontre. Mais dès la 5ème minute, Benjamin Mendy , déborde coté gauche, feinte son vis-à-vis et effectue un centre parfaitement ajusté sur la tête de Florian Thauvin, 1-0 pour l'OM, de quoi mettre toute l'équipe en confiance. Ce coup du sort ne décourage pas les visiteurs qui remettent rapidement le pied sur le ballon, dès la 8ème minute, Mayuka centre fort devant le but mais ses attaquants ratent de peu le ballon. Quelques minutes plus tard, c'est au tour de Contout de prendre sa chance à 20 mètres, mais sa frappe est trop croisée. La réponse marseillaise vient dans la foulée grâce à une belle reprise de Thauvin. Le rythme du match reste élevé avec des sochaliens qui veulent à tout prix revenir à égalité et des marseillais qui ne veulent pas se contenter pas de cet avantage.

A la 21ème minute, Valbuena rentre dans la surface et tombe, l'arbitre ne bronche pas, il ne semblait pas y avoir grand-chose... Quatre minutes plus tard, suite à un débordement de Payet, Thauvin décidément intenable tente une reprise à 20 mètres des buts de Pouplin. Le ballon passe juste au-dessus des cages sochaliennes. A l'approche de la demi-heure de jeu, l'OM semble avoir plus de mal à garder le ballon sans que Sochaux soit particulièrement dangereux. A la 36ème minute, après Valbuena un peu plus tôt, c'est Jordan Ayew qui tombe dans la surface, l'arbitre ne siffle toujours pas à juste titre. La fin de cette première période voit les lionceaux dominer assez nettement, une domination illustré par l'énorme occasion de Roudet seul dans les six mètres marseillais mais qui ne parvient pas à cadrer. Finalement, l'OM limite la casse et rentre aux vestiaires avec cet avantage d'un but.

Pour cette seconde mi-temps, H. Renard certainement frustré par le manque de réalisme de son équipe décide de lancé Kanté à la place de Faussurier. Malgré ce changement, ce sont les marseillais qui semblent le mieux commencer cette mi-temps grâce notamment à Thauvin et Payet. Les sochaliens de leur coté se battent avec courage mais manquent de puissance et de présence aux avant-postes à l'image du débordement de Corchia qui remet dans l'axe, permettant à Diawara de dégager le ballon. A l'approche de l'heure de jeu, Jordan Ayew est plusieurs fois recherché par ses co-équipiers, mais il est toujours devancé par un sochalien, manque de puissance ou d'anticipation, chacun se fera son avis. Malheureusement, lorsqu'une équipe ne fait pas le break, elle prend un but. Cet OM terne et peu inspiré ne fait pas exception, le Zambien Emmanuel Mayuka se charge de punir les phocéen d'une très belle frappe et égalise pour son équipe. Ce but à au moins le mérite de réveiller Elie Baup, ce-dernier faisant rentrer Imbula à la place de Valbuena transparent ce soir, à l'image de ses dernières prestations. De son coté, Jordan Ayew peut enfin se mettre en position de frappe, mais sa frappe est capté par Pouplin.

Sur le bord du terrain, Elie Baup semble incrédule pendant que Gignac s'échauffe. Sur la pelouse, Thauvin et Payet qui tenaient cet OM à bout de bras en première mi-temps se sont éteints. De ce fait, même si le rythme reste élevé, le jeu est très brouillon. Finalement, au lieu de Gignac, c'est Khalifa qui rentre à la place de Cheyrou à la75ème. Dans la foulée de ce changement, Mandanda doit se jeter devant Mayuka pour éviter la catastrophe. Visiblement, même le 20ème de Ligue 1 semble supérieur à l'OM actuel, désespérant... Devant l'apathie de son équipe, Baup décide finalement de faire rentrer Gignac à la place de Jordan Ayew, un changement accompagné d'une bronca monumental, le public étant (à juste titre) excédé. Quelques minutes plus tard, Mandanda sauve l'OM sur une frappe de Contout, peut-être le tournant du match. En effet, sur le corner qui suit, les sochaliens réclament une faute dans la surface de Romao, ils ne l'obtiendront pas. En revanche, l'OM part en contre et obtient un pénalty transformé par Gignac : un avantage pas forcément mérité mais qui fait du bien dans la situation actuelle. La fin de match est haché mais l'OM conserve son but d'avance, plus que jamais, on ne retiendra que les 3 points.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Sochaux
Championnat - Journée 13
Dim 10/11 à 17H00/2013
Feuille de match - Historique