OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Lille 1-0 OM
Seul le résultat compte !

Le Mercredi 04 Décembre 2013 par

Olympique de Marseille
Jean-Michel Rire, un Marseillais pure souche, humoriste réputé (ou pas) et véritable fondu de l'OM au sang blanc et bleu dans les veines, vient aujourd'hui débriefer la défaite des Olympiens contre Lille (1-0). Il nous livre son analyse.

Le Président Labrune déclare : "Un de nos meilleurs Matches". Je lui réponds : "Seul le résultat compte" !

Une victoire in extremis des Lillois. l'OM a largement fait jeu égal avec le LOSC, mais les locaux ont réussi à trouver le chemin des filets alors que les Olympiens, malgré de nombreuses franches occasions, n'ont pas réussi à conclure. Tous les regards étaient portés sur Thauvin, on savait que ça allait être un match difficile pour lui et les paroles de Balmont, cinq minutes avant la rencontre ("à lui d'assumer"), n'ont fait qu'accentuer nos craintes. Mais le numéro 14 de l'OM a su faire abstraction de tous les sifflets du stade Pierre Mauroy. Il a fait son match.
Et au passage, juste un petit message pour les Lillois : si vous comptiez déstabiliser Thauvin en sifflant à chaque fois qu'il touchait un ballon, alors venez prendre des cours au Vélodrome. Thauvin est très fort mentalement : signe d'un grand joueur.

La première mi temps était un jeu d'échecs, on s'y attendait vu les résultats des dernières rencontres LOSC-OM. Puis en deuxième, on voyait de plus en plus d'espaces et Matthieu Valbuena était de plus en plus présent au milieu de terrain. Mais il était beaucoup trop énervé, ça n'a pas été sa soirée.
Et puis on retient aussi, bien sûr, la blessure du meneur de jeu Olympien à la 70ème. C'est dans ces moments-là qu'on remarque combien Valbuena est indispensable.

Mandanda a eu un match très compliqué, dans tous les sens du terme. Dès le premier dégagement du portier olympien, on sentait une tension. Steve n'a pas fait un mauvais match, mais on le sentait moins serein que lors des derniers. On peut donner un autre exemple, comme le penalty non sifflé sur une sortie en retard du capitaine sur Nolan Roux.

Une défense qui a presque été irréprochable malgré le but et un oubli des deux centraux... Vous n'avez pas le droit de prendre ce but, une fois de plus dans les arrêts de jeux ! J'avais l'impression de revivre la même scène que face à Reims au Vélodrome. Il fallait fermer le jeu. Comment peut on prendre un but à la 92ème minute ?
N'koulou a été propre dans toutes ses interventions et Diawara est toujours aussi tranchant, mais au final, on retiendra uniquement cette erreur de marquage à la 92ème.
Abdallah a défendu tout le match. Pas une seule fois il n'est venu aider Thauvin offensivement, lequel était isolé à chaque prise de balle. Il n'a pas le niveau pour jouer à Marseille.
Morel pour une fois n'a pas fait de boulette, il a même été plutôt bon malgré quelques mauvais centres. Mais ça, c'est un rituel chez lui. Le problème, c'est que l'on commence à s'y habituer.

Un milieu très homogène, car Cheyrou et Romao (qui a fait trop de fautes à mon goût) pressaient ensemble, et jamais un des deux n'est resté au milieu pour récupérer. Mais on ne peut pas reprocher grand chose au milieu ce soir, car ils ont été bons. Pour une fois, le syndicaliste a été en forme, il ne devait sûrement pas avoir de réunion...

Ça se voyait, le quatuor offensif n'était pas en forme ce mardi soir : un manque d'agressivité, de nombreux déchets techniques. Alors c'est vrai, on va me dire que les conditions de jeu n'étaient pas idéales. Mais on doit faire abstraction de tout ça et se concentrer sur son match ! S'ils ne sont pas capables de jouer dans un stade où cela siffle et avec la pression, ils n'ont rien à faire à l'OM !
Thauvin a su le faire malgré la haine des Lillois. Gignac a eu trois occasions et n'en a mis aucune au fond. Quand tu es un grand attaquant il te suffit d'une seule occasion pour la mettre et ce mardi, Gignac n'a pas su le faire. Il faut reconnaître que le gardien Lillois était en état de grâce. Payet a été une nouvelle fois enlevé par les équipes de Ghostbusters.

La différence hier soir était la finition. Les Lillois n'ont pas eu cinquante occasions pour la mettre au fond, mais Roux a su planter le but de la victoire pour son équipe. Chose qui n'aurait jamais dû arriver. Nous n'aurions jamais dû prendre ce but dans le temps additionnel.

Maintenant que j'ai fait l'analyse du jeu au calme, passons à la mascarade de gouvernement qui gère notre club, et au projet.

Notre Président virtuel nous parle d'un projet à la Dortmund et de jeunes joueurs. Où étaient les jeunes ce soir ? Sur le banc. Où étaient Imbula ? Lémina ? Mendy ? Nous avons joué avec une équipe de vieillards à part Thauvin et Nkoulou. C'est complètement contradictoire avec ce que nous vend Labrune depuis des mois.
Le seul projet qu'a notre Président, c'est l'économie et la communication. Barbie et Ken, même combat : la perte de notre club ?!

Notre coach, lui, est le pantin de la direction. Il est exactement ce que le club recherchait : un coach qui exécute et qui ne l'ouvre pas. Ce n'est pas ce que nous voulons. Nous voulons une équipe qui se bat, qui va droit au but et qui a un fond de jeu.

Quant à nos joueurs ils n'ont pas la culture marseillaise : la culture de la gagne, où est-elle ?
Face a tous les gros clubs, vous vous faites mettre à l'amende et vous nous humiliez. Nous, les supporters, gagnons tous les matchs en tribune, nous étions 470 et nous ne nous sommes pas dégonflés !

Dirigeants, joueurs, qui êtes-vous ? Il va falloir comprendre que vous êtes à Marseille, que le bleu et blanc se respecte, que l'étoile se respecte et que vous devez nous respecter. Soit vous avez un projet et vous le menez au bout, soit vous partez. Il va falloir mouiller le maillot ce week-end car cette défaite est la défaite de trop !

Depuis que la Ligue 1 est à trois points, ce qu'il faut retenir, c'est que les équipes qui ont 35 points au bout de seize journées ont toujours fini sur le podium. Si l'on en crois les statistiques, on peut dire au revoir à ce podium et à la Champions League. A vous de prouver le contraire.

Un petit mot aux Dogues : ce qu'a vécu Thauvin, dès son arrivée à Lille jusqu'au match a été un pétard mouillé. Hey, le Pôle nord ! Vous avez crié haut et fort que vous vouliez mettre lo oaï à Thauvin... et vous n'avez fait que le siffler... Bouh, qu'est-ce qu'on a eu peur ! Et lui donc, qui avait l'impression de jouer une partie de FIFA avec vous. Il a été exemplaire. Comme il l'a déclaré : "C'est le jeu et cela fait grandir". Le minot a tout d'un grand. A lui seul, il tire l'équipe vers le haut et nous fait rêver. En deux mots, ce ne fut pas l'enfer tant annoncé.
Ho, le Pôle nord ! N'oubliez jamais que Florian Thauvin est à nous ! Tout ce que l'on retiendra de vous aujourd'hui c'est le dernier hashtag à la mode : #TasCouruCommeUnLillois...

Une pensée enfin à tous ceux qui sont rentrés en bus. Même à 470, on a réussi à faire du bruit, bravo la famille !

Mais cette défaite va avoir du mal à passer...

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Lille - Marseille
Championnat - Journée 16
Mar 03/12 à 19H00/2013
Feuille de match - Historique