OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Lyon 2-2 OM
Miraculeux !

Le Dimanche 15 Décembre 2013 par

Olympique de Marseille
Il se passe souvent quelque chose dans les matchs entre Lyon et l'OM. Quatre ans après l'invraisemblable 5-5 en Novembre 2009, le match de ce soir a aussi offert un scénario surprenant et renversant.
Anigo, après avoir hésité à aligner une défense à 5, fait dans le classique à Gerland en alignant Mandanda, Fanni, Diawara, Nkoulou, Mendy, Lemina, Cheyrou, J. Ayew, Thauvin, Payet et Gignac. Romao est suspendu, Valbuena et André Ayew out jusqu'à la trêve. Avant le coup d'envoi les choses sont claires : il faut vaincre pour reprendre la 4ème place, réduire le fossé existant avec la 3ème place (Lille est 12 points devant) et contenir le retour de Saint-Etienne, Lyon ou même Lorient.

Dès le coup d'envoi, les choses sont claires également : après quelques minutes où le ballon circule (dort ?) au milieu de terrain, l'OM est archi dominé. A partir de la 10ème minute de jeu, les occasions lyonnaises s'enchainent : Mendy, mal aligné permet à Lacazette de se présenter face à Mandanda mais le capitaine olympien dégage du pied in extremis. Trois minutes plus tard, Lacazette perd à nouveau son duel face à Mandanda qui sort un arrêt de grande classe.

La sanction tombe à la 17ème : Gourcuff, absolument pas inquiété a tout le temps pour centrer côté gauche et trouver Lacazette. L'attaquant lyonnais, pas attaqué du tout par le moindre défenseur olympien, ajuste Mandanda. Lyon 1-0 OM

L'OM réagit, un peu, dans la foulée : Payet accélère à gauche et frappe à ras de terre. C'est sans danger pour Vercoutre qui capte facilement le ballon. Les minutes défilent et Lyon garde le contrôle d'un match qui n'est pas passionnant. On se réveille à la 39ème avec la première occasion de l'OM, ENFIN ! Suite à un mauvais renvoi de la défense adverse, Jordan Ayew reprend de façon acrobatique et contraint Vercoutre à sortir une belle parade pour ne pas encaisser de but.

Alors que les hommes d'Anigo mettent le pied sur le ballon en cette fin de mi-temps, l'OM se fait piéger sur un contre : Bédimo bénéficie des larges espaces laissés par les phocéens pour s'enfoncer côté gauche et servir Gomis. L'international français profite de l'aubaine et double la mise. Lyon 2-0 OM

L'OM marque dans les arrêts de jeu grâce à une frappe lointaine de Gignac. L'avant centre olympien frappe des 30 mètres et profite d'une grosse faute de main de Vercoutre. Tout est relancé et l'espoir renait ! Lyon 2-1 OM


Mi-temps ! Largement dominé pendant 40 minutes, l'OM peut s'estimer heureux de n'être mené que 2-1. La fébrilité de la défense et les espaces laissés par l'arrière garde olympienne (en particulier les latéraux, avec une mention spéciale à Mendy) sont très inquiétants. Il va falloir serrer les rangs pour espérer quelque chose dans ce match.

Rien ne change à la reprise, les hommes de Garde se (re)lancent à l'assaut des buts marseillais. Mandanda commence par détourner en corner une frappe puissante de Lacazette. Dans la foulée Lyon s'offre une double occasion : bien servi par Lacazette, Gomis reprend de volée et se heurte à un grand Mandanda mais Grenier reprend... Nkoulou repousse en catastrophe, sauve qui peut dans la défense marseillaise.

Le bloc équipe olympien n'existe pas, Lacazette se lance dans un raid de 30 mètres conclu d'une belle frappe qui passe de peu au-dessus. Le manque de réalisme des Lyonnais est confondant. Heureusement pour l'OM ...
Comme cela arrive souvent quand une équipe ne parvient pas à concrétiser ses nombreuses occasions de but, Lyon se fait peur : après un bon déboulé d'Imbula, Gignac centre devant le but et Vercoutre se troue (encore). Thauvin est malheureusement trop court pour profiter de l'aubaine. Dommage...
Payet, encore une fois très décevant, est remplacé par Khalifa à un peu plus de dix minutes de la fin. La prestation olympienne est indigne, parfois pitoyable. Abdallah succède à Fanni (lui aussi mauvais ce soir comme ses coéquipiers).

Et soudain, le miracle arriva. Les hommes d'Anigo reviennent de nulle part. Coup franc dévié de Thauvin à la 78ème et ça fait 2-2 ! Incroyable, inimaginable, immérité, miraculeux mais bienvenue !

Les Lyonnais sont KO debout et ne comprennent pas ce qui leur arrive. Mendy (décidément bien meilleur offensivement que défensivement) déboule et centre impeccablement vers Thauvin. Ce dernier manque un peu sa reprise qui ne trouve pas le cadre.
La balle de match ! Bis repetita avec un centre de Mendy et une reprise de la tête de Thauvin . Vercoutre capte le ballon et c'est la fin de la partie qui est sifflée.

Fin du match ! Balloté pendant une grande partie du match, l'OM doit remercier Mandanda et la bonne mère pour ce nul miraculeux. Le niveau de jeu est quand même médiocre et le chantier immense.


Réagir sur Facebook

La rencontre
Lyon - Marseille
Championnat - Journée 18
Dim 15/12 à 21H00/2013
Feuille de match - Historique