OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Saint Etienne 1-1 OM
La Tribune Libre de Romain

Le Mardi 18 Février 2014 par

Olympique de Marseille
Romain, Président de la section Dodger's Bédarieux, s'est fendu d'un trait de plume pour tenter d'analyser la prestation des Olympiens hier soir à Geoffroy Guichard.

Quelle purge, c'est clair ! Oui mais...

Mais on aura vu des Olympiens appliqués, concernés, concentrés et combatifs.
On aura pu apprecier l'apport d'un André Ayew milieu, où sa rage a permis de gagner la bataille du milieu... Mention spéciale à Dja Djédjé qui, sans être transcendant, nous rassure bien plus que Fanni. Et que dire du match de Morel ? Je l'ai trouvé bon, voire très bon, enfin à son niveau de Lorient : le Morel qu'on voudrait voir tout le temps.

Pour une fois, la faute n'est pas à rejeter à 100% sur les joueurs, mais essentiellement sur Anigo. Comment peut-on effectuer les changements realisés alors qu'on avait réussi à inverser la tendance, qu'on avait la maîtrise et la possession de balle, et qu'on avait la mainmise sur le match ?
La sortie de Valbuena, qui dézonait, se mettait bien entre les lignes et surtout, gagnait des coups francs, a été le tournant du match... la sortie de Payet pour Cheyrou nous enterrant definitivement.

Il n y a pas de secret : à force de reculer, on se fait enculer. On ne peut pas gagner des match en jouant petit bras et en se contentant d'un 1-0 miraculeux, juste en espérant tenir : ON NE SAIT PAS LE FAIRE ! Du moins, pas cette saison.

Anigo a eu peur de Saint-Etienne ! Il s'est chié dessus et n'a clairement pas porté ses couilles : quand tu mènes 1-0 et que tu prends vraiment le dessus sur ton adversaire sur les plans technique comme physique, tu te dois d'enfoncer le clou et de mettre le deuxième ! Mais avec ces changements clairement défensifs, il n'y avait plus rien à espérer.
C'est là que l'on voit clairement les limites d'Anigo : donner un état d'esprit et des qualités morales et mentales, oui, ça il sait faire. Mais tactiquement, il est depassé !

En revanche, là où je ne suis absolument pas d'accord avec la plupart des commentaires, c'est qu'on n'a pas craqué. C'est Brandao qui s'est arraché pour égaliser, c'est tout. c'est ça le foot, on sait comment ça se passe.
En jouant plus haut et en gardant le ballon, cela ne serait certainement pas arrivé...

A deux minutes près, on aurait peut-être même dit "Bravo Anigo", car l'organisation mise en place a tout de même considérablement gêné l' ASSE.
Mais je le répète, quand tu prends l'ascendant sur ton adversaire, t'as pas le droit de faire ce qu'il a fait ! Là, il a clairement bafoué notre devise : maintenant, c'est plus "Droit au but", mais "Tous derrière"... et serrons les fesses... On voit clairement le manque d'ambition : on était venus pour ne pas perdre, et non pour gagner.
Avec les deux occasions ratées pourtant largement à notre portée, aujourd'hui, on serait à égalité avec Lille... si on avait eu plus de couilles et d'ambition.

Cependant l'état d'esprit était bon et il y a quand même plusieurs choses positives à tirer de ce match.
Il va falloir impérativement gagner contre Lorient, et profiter de LOSC-OL pour prendre des points sur l'un des deux... ou mieux, sur les deux, avant le déplacement à Paris où nous attendront des morts de faim sur la pelouse.
Qu'ils fassent enfin honneur, pour une fois cette saison, à notre maillot !


Réagir sur Facebook

La rencontre
Saint Etienne - Marseille
Championnat - Journée 25
Dim 16/02 à 21H00/2014
Feuille de match - Historique