OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Bastia - OM
Rentrée des classes pour le disciple OM

Le Vendredi 08 Août 2014 par

Olympique de Marseille
Nous y voici. Samedi soir, sur les coups de 21h, l'OM fera sa rentrée des classes pour cette saison 2014/2015 placée sous le signe de la reconstruction et de l'ambition. Pour ce faire, l'OM à la recherche d'un père spirituel semble avoir trouvé le bon en la personne de Marcelo Bielsa. Mais malgré une préparation prolifique, c'est en compétition qu'on verra si l'éducation du père aura profité au fils...

Une saison durant l'OM en aura fait des siennes. Mauvais aussi bien dans le jeu qu'au niveau des résultats (0 point en Champion's League, 6ème en championnat), cet enfant prometteur avait besoin d'être davantage structuré. Depuis les périodes Gerets-Deschamps, l'OM se retrouvait avec un paternel en manque de charisme (Baup) ou de bouteille (Anigo). Difficile dans ces cas-ci de lutter en classe face à des enfants avec parfois de plus grandes capacités (PSG, Monaco) et mieux encadrés (Lille, Lyon). Marcelo Bielsa a décidé alors que l'OM - bien couvé par deux mères enchainant les Gardes alternées (la Bonne Mère & MLD) - pourrait correspondre à ses ambitions de père adoptif au service de la réussite de son nouveau rejeton marseillais.

Parfois chamaillé par ses camarades la saison passée - aussi bien dans le jeu que physiquement - le minot OM n'a pas répondu (0 carton rouge). Symbole d'un certain self-contrôle mais aussi et surtout d'un manque de mordant qui s'en est sans doute traduit dans les résultats. Papa Bielsa s'en est donné à coeur joie pour corriger le tir. Il faut dire que la politique inspirée de Dortmund et engagée en vue de rajeunir l'OM tout en le rendant compétitif (recrutement de Lemina, Mendy, Thauvin, Dja Djé Djé, Samba en 2013, Batshuayi cet été) ne peut être menée sans résultats à moyen terme. Notons que l'hormone de croissance ingérée par le PSG a été laissée de côté, la technique restant plutôt déloyale.

A grands coups de cahier de vacances, le nouveau père adoptif marseillais n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour remettre l'OM dans les rails. Dans ses rails. Elève insipide l'année scolaire précédente, l'OM de papa Bielsa mise sur de la combativité, un esprit offensif et parfaitement organisé en vue de ramener une mention. Il faut dire que dans cette classe à 20 élèves dirigée par le vieil insitit Moustachu, le bon Thiriez, les places coûtent cher. Difficile pour l'OM de lutter contre la reproduction sociale des fils de bourges (PSG & Monaco). Toutefois papa Bielsa dispose d'un budget correct pour jouer les troubles fêtes. Le duel du soir face à l'élève corse semblant déséquilibré puisque Bastia est carrément boursier (plus faible budget, 22M€ NDLR). Mais ça se saurait si les bulletins ne se jouaient qu'à partir du budget alloué à l'éducation des élèves. Quand bien même il y contribue.

Pour cette nouvelle année scolaire, papa Bielsa reste encouragé par la Bonne Mère qu'il aime bien admirer ainsi que par MLD toujours prête à régler quelques contentieux économiques pour le bien être de son fils faisant ces derniers jours un nouvel effort non négligeable. Son fils pourra encore cette année affronter ses propres camarades de classe dans sa maison, rénovée pour l'occasion. Avec la confiance de tous derrière lui, ce paternel surnommé "El loco" avance ses pions. Tout beau, tout neuf, cet OM 2014-2015 joue dans une nouvelle configuration. Oubliés les 4-3-3 et autres 4-4-2, place à un 3-4-3 qui semble convenir à merveille au nouveau cerveau de l'enfant OM, Dimitri Payet. Ainsi l'ancien dépositaire du jeu marseillais, Mathieu Valbuena, après huit ans de bons et loyaux services est allé s'insérer dans un autre crâne enfantin, russe cette fois-ci, voir si les connexions sont plus rapides. En vue de marquer davantage que les camarades de classe et non moins adversaires, papa Bielsa a acheté deux nouvelles cartouches à son poulain marseillais : Michy et Alessandrini.

Il tarde depuis de nombreuses semaines aux vingt acolytes ainsi qu'à leur famille de débuter l'année, la vraie. Le duel face à l'OM pour l'adversaire bastiais sera sans nul doute une première indication pour observer si le départ de Frédéric Hantz au profit de Claude Makélélé en temps que père adoptif portera ses fruits. Avec ses petits moyens et sa faible marge de progression (10ème la saison passée), son nouveau et premier rejeton aura tout à perdre cette saison. Fort de deux anciens stylos olympiens devant (Cissé et Brandao), de quelques bons crayons à ce niveau (Romaric, Squillacci, Modesto, Ayité ou Boudebouz), cette première dictée de la saison a tout du piège. A voir toutefois si les remous entrevus à l'intersaison avec la direction (Makélélé aurait préféré Penneteau à Areola dans les cages) ne jouent pas dans la balance.

Lors de cette première épreuve estivale dans la demeure corse, papa Bielsa devrait comme il l'a fait lors de sa préparation, orner son fils d'un 3-4-3 dont la composition s'est peu à peu dessinée au fil des semaines. Si les latéraux Mendy et Dja Djé Djé semblent être solidement installés, les trois places dans l'axe que se disputeront Mendes, Nkoulou, Romao, Morel ou Lemina vaudront cher. L'ossature centrale du milieu de terrain Lemina- Payet semble tenir la corde. En attaque si Ayew et Thauvin ont une longueur d'avance le doute persiste en pointe de criterium entre Gignac et Michy.

Pour cette première rencontre de L1, il sera difficile d'atteindre un jeu parfaitement léché. Papa Bielsa n'en vise pas moins la victoire, puisque de ses dires : "On n'a aucune excuse pour ne pas gagner à Bastia samedi". Cette première évaluation aura aussi son importance notamment pour les quelques ajustements tactiques à venir dans l'année. En effet si les bulletins trimestriels sont encore loin pour l'élève olympien, reste trois grosses semaines à son père pour boucler l'achat des dernières fournitures...

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Bastia - Marseille
Championnat - Journée 1
Sam 09/08 à 21H00/2014
Feuille de match - Historique