OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Caen - OM
Quand l'OM...

Le Samedi 04 Octobre 2014 par

Olympique de Marseille
Marcelo Bielsa, dont on ne présente plus les exigeantes méthodes, lassé d'entre ses joueurs demander à maintes et maintes reprises : "A quand les vacances ? A quand les vacances ?", se dit alors : "Bon !... On va aller à Caen !".

Et puis Caen ça tombe bien ça fait moins mal, vu que c'est justement la neuvième journée de Ligue 1.



A l'annonce de cette nouvelle, les joueurs olympiens, agglutinés autour du car après avoir aligné six victoires consécutives en championnat, étaient impatients.

L'entraîneur argentin n'étant pas médecin, il demanda à son traducteur (José Bielva, directeur de l'Hyper U d'Yffiniac dans les Côtes-d'Armor et non Fabrice Olszewski) de corriger la faute de Français, puisque l'on dit "des patients", et s'enquit auprès du chauffeur :

- Pour Caen, quelle heure ?
- Pour où ?
- Pour Caen.
- Comment voulez-vous que je vous dise quand, si je ne sais pas où ?
- Comment ? Vous ne savez pas où est Caen ?
- Si vous ne me le dites pas...
- Mais je vous ai dit Caen !
- Oui, mais vous ne m'avez pas dit où !
- Monsieur... Je vous demande une petite minute d'attention. Je voudrais que vous me donniez l'heure du départ du car qui part pour Caen.
- ...
- Enfin, Caen ! Dans le Calvados !
- C'est vague...
- En Normandie, ma parole vous débarquez !
- Ah là où a eu lieu le débarquement...
- A Caen...
- Prenez le car.
- Il part quand ?
- Il part au quart.
- Mais le quart est passé !
- Ah si le car est passé, vous l'avez raté.
- Alors ? Et le prochain ?
- Il part à Troyes.
- Trois heures ?
- Non la ville, mais pas Philippe...
- Vous commencez à m'taper sur le bambou...

Entendant ces mots, Jérémy Morel a alors assuré qu'il n'y avait aucun lien de parenté. Marcelo Bielsa, désabusé, regretta alors que Franck Ribéry ne soit plus là pour conduire le car. Marcelo Bielsa, désabusé et le cul vissé sur sa glacière, regretta alors d'avoir eu cette pensée vu qu'il ne sait pas qui est Franck Ribéry. Remarquant Michy Batshuayi tenter d'entrer dans la soute à bagages par le biais d'un magnifique plongeon, il dit alors au chauffeur :

- Il est temps que le car parte !
- En Slovaquie ? Ah non, la dernière fois on m'a fait un Tchèque en blanc !
- Si je vois rouge, c'est un oeil au beurre noir que vous risquez...
- J'suis vert...
- André-Pierre, Gianelli, venez dire bonjour au monsieur !
- On part quand vous voulez !
- A Caen, donc.
- Comment voulez-vous que je vous dise quand, si je ne sais pas où !
- Vous ne savez pas où est Caen ?
- Non, je ne sais pas. Où et quand ?
- Samedi à 17 heures, mais ce serait bien d'y être avant lundi. Caen, c'est demandé si gentiment...
- Quand c'est demandé si gentiment...

Les Phocéens montèrent alors dans le car, sauf Michy toujours pas relevé d'un tacle du sac de Rod Fanni dans la soute, et c'est bien au quart de tour qu'ils partirent alors pour Caen...

(Comme d'hab', toute ressemblance avec un texte notoire ne serait pas que pure coïncidence, pardon aux familles toussa toussa)

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Caen - Marseille
Championnat - Journée 9
Sam 04/10 à 17H00/2014
Feuille de match - Historique