OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Lyon - OM
Bonheur !

Le Dimanche 26 Octobre 2014 par

Olympique de Marseille
Le bonheur est un état durable de plénitude, de satisfaction ou de sérénité, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, le stress, l'inquiétude et le trouble sont absents (merci Wiki).
Oui c'est un bonheur de revoir notre OM trôner en haut du classement, avec une avance confortable sur son dauphin : le PSG est à 7 points, après 10 journées de championnat ! Le retard est le même pour Bordeaux, Lyon et Saint-Etienne sont à 8 points des olympiens. Ce début de saison est ébouriffant sur le plan statistique (avec 8 victoires consécutives, les hommes de Bielsa ont égalé les records des saisons 1998-99 et... 1936-1937). Au-delà de ces considérations chiffrées, c'est surtout le bonheur retrouvé des joueurs, largement transmis aux supporters, qui est frappant.


Les hommes de Bielsa vont jusqu'au bout de leur force et forment une véritable équipe, qui défend, attaque, et souffre comme un seul homme. Les olympiens sortent épuisés des matchs parce que le style Bielsa passe par un pressing constant et la volonté d'étouffer l'adversaire, constamment. Le coach argentin se distingue aussi par une philosophie offensive et attrayante, son objectif est de proposer un jeu plaisant, où l'objectif est de déstabiliser l'adversaire pour se créer de nombreuses occasions. On est loin des 0-0 déprimants alignés par les clubs français cette semaine en Coupe d'Europe. Bielsa a transfiguré cette équipe, sans changer les joueurs, puisque son 11 de départ, immuable, est composé uniquement de joueurs qui portaient le maillot olympien l'an dernier. Qui reconnait Morel, impeccable défenseur central ? Mendy régnant sur son couloir gauche ? Nkoulou ou Mandanda revenus au sommet de leur art ? Imbula qui écrase tout au milieu ? Payet en patron de l'équipe ? Gignac plus fort que jamais ? Loco peut-être, mago (magicien) sûrement !

Bielsa s'appuie sur les 11 mêmes titulaires, ce qui fait que le reste de l'effectif doit patienter et saisir chaque opportunité de se montrer et de faire douter le coach marseillais. On peut citer Alessandrini, constamment auteur d'entrées en jeu intéressantes et qui semble très proche de Thauvin. Un match amical était organisé cette semaine à la Commanderie entre une équipe bis de l'OM et Marignane. Si le score est anecdotique (victoire 2-1 de l'OM), cette opposition a notamment permis de constater que : Samba doit être revu face à un adversaire plus coriace, Fanni n'est pas au mieux, Doria, Sparagna et Aloé sont solides en défense centrale, Lemina prêt à jouer plus régulièrement en Ligue 1, Barrada reste une énigme à découvrir, et Batshuayi a un gros potentiel même s'il est parfois brouillon. Pas de quoi remettre en cause les certitudes de Bielsa mais le banc marseillais est au niveau et saura répondre présent quand on fera appel à lui...

Cela ne sera pas le cas au coup d'envoi dimanche soir où l'OM se déplacera à Gerland pour affronter Lyon. Cette journée de championnat sera particulièrement intéressante puisqu'elle proposera des affiches entre le 2ème et le 3ème (PSG-Bordeaux) et donc entre le 4ème et le leader. Les lyonnais restent sur une excellente dynamique (5 buts collés aux hommes de Courbis dimanche dernier, 12 buts marqués à domicile lors des 3 derniers matchs...). Ils ont le vent en poupe et profitent, comme l'OM, de l'absence de coupe d'Europe pour tout donner en L1. Les Lyonnais restent prudents dans leurs déclarations en faisant de l'OM le favori de la rencontre « l'OM joue le titre, comme le PSG, nous ne visons que l'Europe etc... ». Cette modestie de façade ne doit pas endormir les hommes de Bielsa. Le FC Lyon sera bien un rival dangereux cette saison. Globalement élogieux envers son homologue marseillais, Hubert Fournier a quand même déclaré que « Bielsa n'avait rien inventé ». On espère qu'il regrettera ses mots dimanche soir...




Lyon s'appuie notamment sur des latéraux offensifs et dangereux (Bédimo et Jallet), un capitaine courage pièce essentielle du milieu en losange, Gonalons, un revenant intermittent de talent nommé Gourcuff et un duo d'attaque aussi jeune que détonnant avec Lacazette et Fékir. Pour contrer cette équipe, Bielsa devrait dégainer son 3-3-3-1 et replacer Romao en défense centrale. Face aux équipes présentant deux attaquants axiaux, el mago loco préfère aligner 3 défenseurs centraux. On aura droit à une bataille tactique mais tous les ingrédients, (caractères des équipes, talents présents...) sont réunis pour assister à une formidable rencontre entre les deux meilleures attaques du championnat.

Historiquement les rencontres entre le FC Lyon et l'Olympique de Marseille ont souvent donné lieu à de grands spectacles. On se rappelle évidemment de l'invraisemblable nul 5-5 de l'automne 2009, mais le dernier match entre ces deux équipes fut aussi très spectaculaire : en mai dernier l'OM s'imposait 4-2 au Vélodrome avec un doublé de Gignac, un but de Thauvin et un autre de... Diawara. On signerait d'avance pour un résultat identique et on salive à l'avance de voir ce match. Bielsa, buts, bonheur, c'est la recette de la potion magique olympienne cette saison. Que la recette soit aussi indigeste pour les lyonnais que pour leurs prédécesseurs et le bonheur marseillais se prolongera un peu plus...





Photo OM.net


  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Lyon - Marseille
Championnat - Journée 11
Dim 26/10 à 21H00/2014
Feuille de match - Historique