OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 3-1 Metz : Un OM bousculé mais victorieux

Le Dimanche 07 Décembre 2014 par

OM 3-1 Metz : Un OM bousculé mais victorieux
La composition de Marcelo Bielsa est classique avec le retour de Nkoulou et Ayew et une défense à trois : Mandanda – Dja Djédjé – Fanni – Nkoulou – Morel – Mendy – Imbula – Thauvin – Payet – Ayew – Gignac. Samba, Aloé, Lemina, Romao, Barrada, Omrani et Batshuayi sont sur le banc. Après une défaite face à Montpellier, les olympiens ont gagné leurs sept matchs suivants au Vélodrome. Metz est dernier à l'extérieur avec un seul but marqué. Le favori est clairement établi sur le papier. Et sur le terrain ?

Après un quart d'heure de jeu, l'OM monopolise le ballon, mais en vain. Pas d'occasion de but à signaler. Au contraire Metz, d'abord dominé, réagit et commence à inquiéter les hommes de Bielsa : frappe de Malouda boxée par Mandanda (18ème), sortie ratée de Mandanda sur un corner dont ne profite pas Marchal (19ème).
Il faut attendre la 33ème minute pour voir, enfin, un mouvement marseillais intéressant. Payet le conclut d'une bonne frappe qui passe au-dessus.
C'est bien Metz qui continue de dominer : Nkoulou reprend, avec un tacle magnifique, viril mais correct, Malouda dans la surface (39ème). Puis Morel repousse une frappe messine dangereuse (41ème)

L'OM ouvre le score, complètement contre le cours du jeu ! Payet offre un énième caviar à Gignac qui ne manque pas l'occasion d'ouvrir le score, d'une jolie tête. 1-0 avec 100% d'efficacité !

OM 1-0 Metz à la pause. Les Olympiens s'en sortent très bien après 45 premières minutes particulièrement laborieuses. D'abord incapables de déstabiliser leurs adversaires avant d'être nettement dominés, les hommes de Bielsa rentrent au vestiaire avec un avantage pas franchement mérité. Romao succède à Imbula.

Juste après la pause, c'est une douche froide au Vél ! Malouda, dans tous les bons coups avant la pause, égalise d'une frappe aux 20 mètres. Nkoulou, en déviant le ballon, a pris Mandanda à contre-pied. OM 1-1 Metz.

Le match s'anime et s'équilibre, olympiens et messins se neutralisent. On a de jolis mouvements mais pas d'occasion nette.

L'OM prend l'avantage à l'heure de jeu. Payet sert parfaitement Romao qui frappe sur le poteau mais André Ayew a bien suivi et pousse le ballon au fond, comme un renard des surfaces. Le Ghanéen fait beaucoup de bien aux phocéens pour son retour ! 2-1

Metz se révolte et l'OM est balloté. Mandanda sauve son équipe sur une reprise de Ngbakoto (67ème) puis sur un tir de Malouda (69ème). L'OM résiste comme il peut et réplique sur corner avec une tête un poil trop croisée de Gignac.

Les mouvements se succèdent des deux côtés, mais ce sont bien les Lorrains qui sont les plus menaçants. Bielsa sent le danger et sort Thauvin pour Lemina (78ème). Les 10 dernières minutes sont très animées, on est aussi près du 2-2 que du 3-1, avec un Gignac qui se crée plusieurs occasions. Ayew est proche de faire le break à la 90ème mais Carrasso veille.

La délivrance intervient à la 91ème minute de jeu. Après une belle interception, Fanni percute et sert Payet. Auteur de la passe décisive sur le premier but, l'épatant Payet signe le but de la délivrance sur un joli ballon piqué. C'est gagné ! OM 3-1 Metz

Aloé foule la pelouse quelques secondes, après avoir remplacé Ayew.

Une fois n'est pas coutume, l'OM de Bielsa s'est imposé sans la manière. Souvent bousculé et dominé par les Lorrains, l'OM doit son salut ce soir à Mandanda, auteur de plusieurs arrêts décisifs et à Payet, encore une fois très bon et auteur d'une passe décisive et d'un but.