OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Lille : 10 chiffres pour une victoire

Le Dimanche 21 Décembre 2014 par

OM - Lille : 10 chiffres pour une victoire
2. C'est le 2 Mai dernier que l'OM a officialisé l'arrivée de Marcelo Bielsa au poste d'entraineur. Depuis, le coach argentin a époustouflé tout le monde : méthodes de travail, communication, charisme, style de jeu, résultats... le bilan au bout de 7 mois est très bon. Bielsa impose à ses joueurs et au club une rigueur bienvenue et intransigeante, il est très exigeant avec lui-même (il avait visionné tous les matchs de la saison passée avant d'arriver, avale des heures de vidéo, mange, boit et dort foot...) et attend le même investissement de tous. Gare à celui qui n'est pas sur la même ligne de conduite, on y reviendra. Sa communication déroute parfois (il parle la tête baissée, n'accorde pas d'interview particulière) mais se révèle efficace, pour tacler son président, adresser des messages à ses joueurs et analyser avec une pertinence rare les matchs. Marcelo Bielsa s'est imposé naturellement en quelque semaines comme le patron de l'OM, il a conquis joueurs et supporters qui espèrent le voir prolonger l'aventure, lui qui n'a signé qu'un contrat d'un an. Avec lui la devise « droit au but » a retrouvé un sens, l'OM est la meilleure attaque du championnat. Les olympiens sont les seuls à avoir eu la majorité de la possession de la balle lors de toutes leurs rencontres (même lors des défaites à Paris ou Lyon) et se créent de nombreuses occases. Bielsa allie spectacle et résultats puis les phocéens sont leaders et seront, sauf accident, champion automne. Citons à ce propos le coach argentin sur le site officiel du club « Etre premier est anecdotique, gagner est indispensable ». Dont acte.

1972. Année de naissance du plus célèbre Marseillais de l'univers, Zinedine Zidane. S'il n'a jamais revêtu le maillot olympien, « Zizou » reste un fervent supporter du club. Il était de passage cette semaine à la Commanderie, en stage dans le cadre de sa formation d'entraineur. Zidane a rencontré Bielsa et le moins qu'on puisse dire c'est que le courant est passé entre les deux hommes qui ne tarissent pas d'éloges l'un sur l'autre. ZZ constate que Bielsa a « changé les choses [...] Ce qui est intéressant, pour le club et à Marseille, c'est qu'il amène des résultats [...]Ce qu'il a changé, c'est que l'OM gagne, que l'OM est premier.[...]Il aime ses joueurs, il aime ceux qui ont fait l'histoire du foot ». Bielsa n'est pas en reste et s'est dit fasciné par Zidane « Zidane est un monument vivant du football. Je vois plus Zidane comme une statue que comme un être vivant. Avoir Monsieur Zidane juste à côté de moi pour m'écouter a été un moment inoubliable. Il était en plus obligé de m'écouter. Zidane exerce ce pouvoir d'inhibition sur le commun des mortels. C'est indescriptible »

38. C'est le nombre de points de l'OM après 18 matchs de championnat. Ce qui fait une moyenne impressionnante supérieure à 2 points par match, un vrai parcours de champion. Qui l'aurait parié après la défaite face à Montpellier lors de la 2ème journée de championnat ? Après ça les hommes de Bielsa ont enchainé 8 victoires de suite avant de ralentir un peu le rythme et d'enchainer victoires laborieuses (Lens, Metz), défaites parfois imméritées (Lyon, Monaco) et matchs plus convaincants (victoire face à Bordeaux par exemple). Avec 36 buts marqués l'OM est la meilleure attaque du championnat et la 4ème défense. Après le nul du PSG face à Montpellier, une victoire face à Lille permettrait aux olympiens de prendre 3 points d'avance sur les parisiens et d'en garder au moins deux sur Lyon qui va à Bordeaux dimanche soir.

13. C'est la place des Lillois qui occupent une piteuse 13ème place. Certes le LOSC compte un match en retard et a laissé des plumes en Europa Ligue. Mais la saison des nordistes est très laborieuse en championnat, et a été ridicule en Coupe d'Europe. Lille reste très solide (avec Enyeama est toujours impressionnant dans les buts, la charnière Basa-Kjaer est la meilleure de L1, Mavuba et Balmont sont fidèles au poste...) au point d'être la 3ème meilleure défense de L1. Mais c'est aussi la pire attaque de notre championnat et le départ de Salomon Kalou laisse l'équipe orpheline et sans véritable buteur. Lille reste une équipe difficile à manœuvrer, prudence donc...

2011. Année du dernier de champion des nordistes avec Gervinho, Hasard, Cabaye, Landreau, Garcia and co. Depuis Lille a été pillé, a intégré un nouveau (et couteux) nouveau stade et a perdu sa qualité de jeu. Sur les 3 dernières saisons, l'OM s'est imposé 2 fois au Vél : 2-0 en 2012 avec un doublé de Rémy (Azpi, Mbia, Diarra, Cheyrou, Lucho, Amalfitano étaient titulaires... c'est déjà loin) et 1-0 la saison suivante grâce à Jordan Ayew. La saison passée un 0-0 était venu sanctionner la rencontre fin Avril. On attend autre chose pour le dernier match de cette année 2014.

18. Le 18 Décembre c'était jeudi. Ce jour-là Marcelo Bielsa a exclu Payet de l'entrainement, lui reprochant un manque d'implication depuis plusieurs jours. Le coach argentin attend de ses joueurs un investissement maximal, gare à celui qui ne le comprend pas, même si c'est le meilleur passeur du club. L'OM fera donc sans Payet (on attend toujours la confirmation officielle de cette info avec la composition du groupe olympien) pour affronter Lille. Alessandrini toujours souffrant, on peut penser que Barrada aura une nouvelle chance dans le 11 de départ. Il serait temps qu'il montre ses qualités, c'est peut-être l'occasion.

62309. Ca c'est le nombre de fadas qui assistera au match. Rencontre à guichets fermés et record d'affluence pour ce Vél new look, y-a-t-il meilleure manière d'aborder un match ?

29. Le 29 décembre sera la date de reprise de l'entrainement pour les olympiens, après une grosse semaine de vacances. La trêve hivernale, inexistante en Angleterre mais prolongée en Allemagne (6 semaines !) ne ressemble à rien en France. Dans un délai aussi court, pas question de faire le moindre écart, Bielsa veillera au grain au retour et gare aux éventuels kilos en trop...

17. Janvier. Début de la Coupe d'Afrique des Nations. Elle a failli ne pas avoir lieu cette année. Le Maroc qui devait l'organiser a demandé son report d'un an pour cause de virus Ebola. Refus de la fédération africaine qui disqualifie le Maroc dans la foulée ( !) et confie l'organisation à la Guinée Equatoriale. Côté OM André Ayew, Nkoulou, Dja djé-djé et Romao seront les principaux concernés. Bielsa a déjà évoqué le sujet et espère sans doute un ou deux renforts lors du mercato pour passer le cap. Mais l'OM manque de liquidités et ne recrutera pas, sauf départ. Labrune doit déjà gérer les fins de contrat prochaines en juin de Gignac, Ayew, Morel et Fanni, il ne peut pas tout faire... (comment un président aussi compétent et merveilleux peut-il se retrouver dans une telle situation ? J'ai bien une idée cher lecteur mais je ne vais pas être méchant dans cette période de Noël...)

1. Pour finir, coup de chapeau à l'équipe réserve qui occupe le fauteuil de leader du championnat de CFA2. Remonter en CFA au printemps est l'objectif et mettrait fin à cette aberration qui voit la réserve de l'Olympique de Marseille se trainer en CFA2. Ligue 1 et CFA2 même combat pour le titre ?







Photo OM.Net