OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Grenoble 3-3 OM : Une sortie sans gloire !

Le Lundi 05 Janvier 2015 par

Grenoble 3-3 OM : Une sortie sans gloire !
La Vieille Dame. La plus belle histoire d'amour de l'Olympique de Marseille, dix fois épousée. Mais depuis un quart de siècle, la belle, infidèle, se dérobe.
Un peu trop pantouflards, les Olympiens n'auront une nouvelle fois pas su la séduire. L'OM sort donc par la petite porte, comme un amant éconduit, éjecté par l'un de ces surprenants "petits poucets", l'un de ces jeunes blancs-becs qui savent jouer crânement de leurs charmes quand les vieux beaux commettent l'erreur de les considérer avec un brin de condescendance. L'OM, sorti par l'un de ces bellâtres qui aura su se montrer plus empressé, plus audacieux. Peut-être simplement plus attentif à sa maîtresse ? L'habitude, comme la vieillesse, est un naufrage !


Pour la seconde fois, c'est l'OM qui permet au Stade des Alpes de battre un record d'affluence. La météo frisquette de ce milieu d'hiver encourage le public à se montrer chaud bouillant. L'enceinte est pleine et remuante, laissant espérer la même fièvre sur le terrain, en dépit des trois divisions qui séparent le leader de CFA de celui de L1.

L'OM engage... et perd le ballon. C'est dangereux tout de suite devant le but de Samba. Les Grenoblois n'ont rien à perdre, ils savent que leur solution, c'est d'empêcher à tout prix l'OM de confisquer le ballon, puis de jouer crânement la contre-attaque. Dont acte.

Durant les premières minutes, le GF38 campe dans les 18 mètres marseillais et se créent pas moins de quatre occasions en cinq minutes. Heureusement sans conséquence.
Les Olympiens, eux, peinent à poser le pied sur le ballon et surtout, à le conserver. Mais sur sa première balle, Gignac s'ébroue et laisse sur place toute la défense iséroise.

GF38 0-1 OM (6ème)

Au culot, la réaction grenobloise ne se fait pas attendre. Le contre est rapide, trop rapide pour Lémina, qui reste sur place. Samba ne peut rien faire.

GF38 1-1 OM (11ème)

Le match prend une drôle de physionomie, les petits poucets prenant le meilleur sur des Olympiens qui ne semblent pas encore tout-à-fait rentrés de vacances. Les vingt ou vingt-cinq minutes qui suivent sont éprouvantes pour l'OM qui piétine, tandis que les Grenoblois parviennent fréquemment à mettre la défense provençale en difficulté. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour que les Phocéens se réveillent et se montrent enfin un peu plus combatifs. On ne retrouve pas encore l'OM flamboyant de la première partie de saison, mais il y a une telle différence de niveau entre les deux équipes que cela suffit pour permettre à n'importe lequel des joueurs marseillais de tenter un exploit individuel. Gignac ne s'en prive pas et permet à ses coéquipiers de reprendre l'avantage.

GF38 1-2 OM (34ème)

Les deux équipes se séparent sur ce score qui aurait pu être plus sévère envers l'OM. Le métier des Olympiens a heureusement permis de faire la différence.
Mais l'OM revient sur la pelouse en marchant et se laisse surprendre quasiment dès le retour du vestiaire.

GF38 2-2 OM (48ème)

Les Phocéens pensaient avoir accompli le plus dur en prenant de l'avance avant la mi-temps, mais tout est à refaire. C'est ce coup de fouet qui leur manquait visiblement pour enfin se décider à entrer dans leur match.

Dès lors, les Marseillais montrent un visage plus convaincant et impriment leur pressing dans la moitié de terrain iséroise. Mais en dépit de leur fatigue, les Grenoblois résistent bien et forcent leur adversaire à jouer les prolongations.

Le club de la Canebière est moins atteint, physiquement, que le GF38, mais les jambes commencent tout de même à se faire lourdes, le jeu devient de plus en plus haché. Les Olympiens parviennent cependant à creuser à nouveau l'écart. Un but brouillon, un cafouillage, mais un but tout de même : on prend !

GF38 2-3 OM (98ème)

A ce stade, la logique voudrait que le score en reste là. L'OM, d'ailleurs, ne prend plus vraiment de risque, se contentant de faire circuler le ballon et ne tendant que des incursions individuelles dans le camp grenoblois.
Les Isérois, eux, sont physiquement cuits. Mais une relance hasardeuse, une passe mal ajustée... quand le physique ne tient plus, c'est le mental qui prend le relais. Les Grenoblois la voulaient peut-être davantage que les Olympiens, cette victoire : à bout de forces, ils parviennent tout de même à égaliser, à l'ultime seconde de la prolongation.

GF38 3-3 OM (120ème)

Les deux équipes terminent donc ce match sur les rotules et dos à dos. Avec un évident avantage psychologique pour les Grenoblois, qui ont de toutes façons gagné leur match en tenant en échec l'"ogre" marseillais. Mais il faut encore en passer par l'éprouvante épreuve des tirs au but, que votre servante a été incapable de regarder. Le résultat final (5-4 en faveur des Grenoblois, grâce à l'arrêt de Cattier sur le tir un peu trop prévisible de Thauvin)élimine l'OM.


Il ne reste plus, pour l'OM, qu'une seule compétition : le championnat. Les Phocéens n'auront donc aucune excuse pour ne pas aller chercher ce titre. Avec les dents, s'il le faut !

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
mlamer mlamer
06 Janvier 2015 à 08H43

avec la CAN, c'est peut-être ce que va faire Bielsa? Mais droite ou gauche, tirer un CF, ou un pénalty, ça doit être pareil non?
Non, il n'est pas (encore?) au niveau, un peu de banc lui ferait du bien... Je trouve qu'il ressemble dans son attitude de plus en plus à HBA, que plus personne ne veut dans son équipe...
vascancehlos vascancehlos
06 Janvier 2015 à 02H43

Thauvin serait peut être meilleur a gauche.Par ce que à droite faut bien ce rendre a l'évidence à par s'empaler sur les défense en essayant de ce remettre sur son bon pied pour finalement sortir une frappe raté et foutre la rage a ses collègues qui attende un centre ,il n'arrive pas à faire grand chose.Il aurai sans doute plus de facilité à jouer a gauche avec sa vitesse et centré directement avec son bon pied.Le prob c'est qu'on à beaucoup de gaucher (Alessandrini ,Ayew ,Thauvin) et aucun vrai ailier pour le coté droit.
mlamer mlamer
06 Janvier 2015 à 00H50

Thauvin, il ne sait rien tirer du tout! Même les pénalty, il ne sait pas...
eboo eboo
05 Janvier 2015 à 23H22

Thauvin est un gamin, il lui faut deux trois ans pour arriver au niveau attendu,
Payet est irrégulier avec un petit moral.
Bab Joo Bab Joo
05 Janvier 2015 à 22H58

En fait, plus ça va, plus j'ai l'impression que Thauvin, c'est un excellent joueur... à l'entraînement : là où y a pas de réelle opposition, en fait ! :facepalm:

Les contres-perfs de Payet m'inquiètent davantage : s'il est cuit, il va lui falloir deux ou trois mois pour revenir à son niveau et d'ici-là, les totos qui nous poussent au cul risquent de nous passer devant :/
vascancehlos vascancehlos
05 Janvier 2015 à 21H33

@el diablo

Il serai bien que Alessandrini et Barrada retrouve la forme et leur niveau histoire de mettre un peux de pression sur Payet et surtout sur Thauvin qui ne joue vraiment pas bien cette saison.Thauvin est catastrophique ,il ne sais pas frapper un corner ou un coup franc ,il ne cadre pas ses frappes du pied ,il rate tous ses dribbles ,il est le joueur qui a perdu le plus de ballon en 2014 et il commence 2015 sur les même base.
mlamer mlamer
05 Janvier 2015 à 15H50

Espérons juste que ce "moins bien" ne se confirme pas en L1...
el diablo el diablo
05 Janvier 2015 à 15H04

Probablement le pire match de l'OM que j'ai vu depuis le début de saison. Que le terrain ait été un champs de patates d'accord mais ça n'excuse en rien la prestation absolument minable de certains. A part gignac, imbula et dans une moindre mesure nkoulou, tout le reste a été effroyablement mauvais.

Alors je vais pas tirer le portrait de chacun des mauvais d'hier soir mais payet notamment a été affligeant de nullité. On connait l'irrégularité du garçon mais là quand même, autant de contrôles ratés et de passes loupées couplés à une nonchalance manifeste c'est abusé. C'est simple au bout de 10 minutes de jeu j'avais déjà envie de le baffer pour lui dire "réveille toi". Bref comme le Dr Jekill, ce garçon a deux faces et hier on a pas eu le droit à payet mais à "yetpas" (il "y'est pas"). Morel également a confirmé qu'il n'avait rien d'un latéral gauche. J'ai presque eu de la peine pour lui de le voir se faire malmener autant par un joueur de CFA. C'était le morel qu'on connait bien quoi, celui qui est se fait facilement dépasser en défense et qui n'apporte rien offensivement. Pour le reste c'était classique, thauvin brouillon, ayew qui semble régresser techniquement d'années en années, fanni perdu et samba qui s'est mis au niveau de morel et fanni pour les dégagements, c'est à dire n'importe où du moment que c'est pas facilement contrôlable pour un de nos joueurs.

Pour une fois je pense aussi que bielsa s'est trompé. Il s'est trompé en pensant que jouer avec des latérals qui ne sont pas des latérals ça suffirait. Lémina ce n'est pas son poste et ça se voit très vite quant à morel j'ai déjà évoqué le sujet. Il s'est également trompé en alignant en même temps payet, michy, thauvin et gignac. Les 3 premiers particulièrement ont joué la carte soliste et ce, pour de biens piètres résultats, faut-il le rappeler en plus face à des amateurs. Thauvin a le plus mauvais taux de dribbles en ligue 1, c'est très rassurant de voir que même face à des amateurs ça ne passe pas. Payet n'était visiblement pas enchanté de jouer à gauche, c'est lui qui aurait du sortir et ce très vite. Ayew a été effroyable techniquement mais au moins s'est démené. Bref bielsa s'est fourvoyé en pensant que les 4 offensifs pourraient jouer ensemble. Maintenant il ne reste plus que le championnat à jouer, espérons que certains quittent vite le mode vacances.
Bab Joo Bab Joo
05 Janvier 2015 à 02H21

@OMP

Résumé complet à lire ici : http://www.ohaime-passion.com/article_1621_grenoble-3-3-om-une-sortie-sans-gloire.html
mlamer mlamer
05 Janvier 2015 à 00H53

Ca s'appelle le melon...
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires
La rencontre
Grenoble - Marseille
Coupe de France - 1/32
Dim 04/01 à 20H45
Feuille de match