OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-0 Lyon : L'OM à abattre !

Le Lundi 16 Mars 2015 par

OM 0-0 Lyon : L'OM à abattre !
L'Olympico, comme on a fumeusement tendance à le surnommer, qui se jouait au Vel' ce soir, devait être une grande fête du football. On a l'habitude de voir de l'engagement et des buts entre les deux meilleures attaques du championnat, même si on se doutait que l'enjeu allait également donner aux défenseurs des deux camps des occasions de s'illustrer.
En elle-même, la rencontre, particulièrement en seconde période, aura effectivement remporté toutes ses promesses avec respectivement 17 (6 cadrés, + 1 poteau + 1 transversale + 1 but) et 11 (5 cadrés) tirs de part et d'autres, mais sans les buts à l'arrivée.
Sans les buts ? Vraiment ?


Après que le stade Vélodrome, brûlant, ait offert une minute d'applaudissements à la mémoire des dix victimes du crash survenu en Argentine, Benoît Bastien siffle le coup d'envoi.

L'OM attaque très fort et monte immédiatement au pressing. Mendy centre pour Gignac, mais ce dernier est un poil court.(1ère) Un instant plus tard, Gignac nous fait sa spéciale, toute en puissance, cette fois, Lopes parvient à repousser du bout du pied. (3ème)

Les Viers sont étranglés en ce début de match, ne parvenant pas à se dégager du pressing marseillais. Cependant en jouant aussi haut, les Olympiens s'exposent à des contres.
Ferri parvient à transpercer le milieu de terrain phocéen et trouve Lacazette à gauche, qui accélère et va au duel avec Mandanda. Le portier Olympien se couche bien. (8ème)

Après le quart d'heure de jeu, les débats tendent à s'équilibrer entre les deux équipes le ballon va très vite d'une moitié de terrain à l'autre. L'OM domine son sujet de la tête et des épaules, mais lorsqu'ils parviennent à gratter un ballon, les Rhôdaniens se portent très rapidement vers l'avant et parviennent à obtenir des CPA intéressants. Heureusement, la défense Marseillaise tient parfaitement son rang ce soir et ne se laisse pas surprendre.
A la demi-heure de jeu, les Olympiens reprennent à nouveau le contrôle absolu de la rencontre et multiplient les occasions. Le milieu de terrain lyonnais est à la dérive et Hubert Fournier effectue un choix assez surprenant en faisant sortir Ghezzal au profit de Njie moins de deux minutes avant la pause.(44ème)

Malgré les coups de boutoir olympiens, les tentatives lyonnaises et l'engagement de part et d'autre, c'est sur un score nul et vierge que les deux équipes se séparent.

A la reprise, l'OM continue de presser mais les viers d'Aulas parviennent mieux à sortir le ballon. La défense marseillaise reste toutefois vigilante, et les Lyonnais ne parviennent pas à se créer de véritables occasions.
A l'heure de jeu, Marcelo Bielsa offre un second souffle à ses hOMmes en faisant sortir Thauvin au profit d'Ocampos. (61ème)

La seule véritable occasion lyonnaise en ce début de seconde période provient d'un coup-franc bien tiré par Fékir. Lacazette tente une reprise mais le rebond ne surprend pas Mandanda qui était sur la trajectoire. (65ème)
Bielsa propose alors un peu de sang neuf à sa défense en faisant entrer Aloé, qui remplace Dja Djédjé. (68ème)

Il reste vingt minutes à jouer et malgré son évidente supériorité, l'OM n'a toujours pas trouvé le chemin des filets adverses. C'est alors que le match s'emballe. Payet tente sa chance de loin et file vers la lucarne, mais Lopes a bien accompagné. (70ème) Moins d'une minute plus tard, c'est Gignac qui n'est pas récompensé de son effort. Sa frappe en bout de course trouve le poteau du gardien lyonnais.(71ème)
Les hOMmes d'El Loco obtiennent ensuite un bon corner. La défense lyonnaise cafouille, mais le ballon est finalement ressorti. (73ème)
On passera sur quelques tentatives moins précises, quoi qu'il en soit, les Rhôdaniens sont acculés en cette fin de match, et c'est le moment que Bielsa choisit pour faire entrer son joker de luxe. Gignac cède sa place à Batshuayi. (81ème)

C'est le tournant du match : sur un corner impeccablement tiré, la tête de Fanni file au but. Pressé par Ocampos, qu'il accroche et déséquilibre au passage, ce qui, d'ailleurs, aurait pu offrir un penalty aux Marseillais dans la foulée, Lopes ne peut repousser.
C'est la délivrance pour l'OM ! - N'en déplaise à Fournier, si faute il y a, c'est son gardien qui la commet - (83ème)
Mais, à la surprise générale, le but est refusé. Les Olympiens sont furieux ! Si l'on peut admettre que l'arbitre assistant, mal placé, n'a pas pu juger si le ballon avait ou non franchi la ligne, Benoît Bastien, lui, un peu plus éloigné de l'action mais à l'angle parfaitement dégagé, a forcément vu le ballon entrer dans les filets !
Où il est temps, vraiment temps de reparler de la Goal-line technology !


Mieux ou pire, l'arbitre laisse jouer le contre lyonnais et sanctionne même Payet pour contestation !(84ème)
Frustré, Morel se montre maladroit et tacle Gonalons avec les deux pieds décollés. Rouge direct, justifié au vu de la faute, mais cette faute n'aurait jamais été commise par un Jérémy Morel serein.(85ème)
Dans la foulée, Imbula et Rose, dont la virile explication tourne au musclé, se voient également biscotter.(86ème) Le rouge de Morel et le jaune d'Imbula priveront l'OM de deux de ses joueurs majeurs pour la réception du PSG le 5 avril prochain.

Ecoeurés, réduits à 10, et alors que l'arbitra assistant concède pas moins de 5 minutes de temps additionnel, les Marseillais se déconcentrent dans ces ultimes instants, mais Mandanda se montre intraitable et permet aux Marseillais de ne pas ajouter au cauchemar de cette fin de rencontre qui aurait du infiniment mieux tourner.


Récapitulons : nous avons un but valable refusé, accompagné d'une possible faute de Lopes sur Ocampos qui aurait pu être sifflée et offrir un péno aux Marseillais, ainsi que deux tauliers privés de la réception du PSG - et du déplacement contre Lens pour l'un d'eux - pour avoir manifesté un peu maladroitement leur frustration. Nous avons, par ailleurs, un Jean-Michel Aulas à l'air plus que réjoui surpris par les caméras de C+ sortant subrepticement du vestiaire des arbitres.
On reparle aussi du match aller ?
De grâce, qu'on nous fasse grâce des "erreurs d'arbitrages qui s'équilibrent en fin de saison" : elles s'équilibrent pour les autres, peut-être (je demande à voir), mais certainement pas pour le club phocéen. L'OM a été une nouvelle fois volé de deux points face à un concurrent direct, "grâce" à une nouvelle grossière faute d'arbitrage, lourde de conséquences tant sur le plan du classement immédiat qu'en prévision de la réception de l'autre gros concurrent. Cette fois, ça commence vraiment à se voir : "on" voudrait abattre l'OM qu'on ne s'y prendrait pas autrement !

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
Bab Joo Bab Joo
19 Mars 2015 à 23H42

@OMP

Brève OMp à lire ici : http://www.ohaime-passion.com/fil-info_7036_omol-payet-convoque.html
el diablo el diablo
19 Mars 2015 à 15H02

Ménes c'est quand même une belle enflure de pointer le comportement de payet pour essayer de dédouanner zlatan et de pas s'attarder sur le fait qu'encore une fois, on est lésé face à l'OL. Quand je pense qu'il a balancé ayew aussi qui est censé être son filleul, vraiment je n'arriverai jamais à comprendre que certains lui donnent de crédit, surtout parmi les supporters de l'OM.
vascancehlos vascancehlos
19 Mars 2015 à 09H48

@Bab Joo

Juste genre "correcte" ou juste genre "limité" ? :mrgreen:
Bab Joo Bab Joo
19 Mars 2015 à 03H32

Il la prend, la défense de l'OM, n'en déplaise à ceux qui le prennent pour un peintre. Seulement, il ne le fait pas de façon outrancière, en s'étalant dans les media façon Jean-Mimi.

Après, je suis comme vous tous, j'aimerais bien qu'il exprime plus souvent publiquement ses positions. Mais au moins, comme tu le soulignes Panach', quand il le fait, même si c'est trop rare, c'est toujours juste ;)
OMPanache OMPanache
18 Mars 2015 à 12H53

Il est juste quand il s'exprime VLB, pourquoi ne prend-il pas plus la défense de notre club bordel ?

Sinon, la pleurnichade sur om.net et Facebook avec les montages vidéos etc, ca devient risible et ridicule.
vascancehlos vascancehlos
18 Mars 2015 à 10H15

Aulas: "Labrune a perdu une occasion de se taire"

Toujours prompt à communiquer sur Twitter, Jean-Michel Aulas a adressé une nouvelle pique à son homologue marseillais, Vincent Labrune, via le réseau social, après les récents propos de ce dernier entourant l'affaire Dimitri Payet, accusé d'avoir insulté le corps arbitral à l'issue de la rencontre OM-OL, au moment de passer devant leurs vestiaires ("On s'est fait niquer ! Enculé", avait ainsi hurlé l'international tricolore).

"Il ne s'est pas adressé nommément aux arbitres, qui n'étaient même pas là, ce sont des images volées et c'est simplement l'expression de sa colère", avait commenté le patron marseillais.

Des propos qui ont donc amené JMA à réagir sur le réseau social, avec un parfait tweet écrit en langage SMS. "Vincent Labrune a perdu1 occasion de se taire Mr Garribian était présent dans ls couloirs é n'a pas pu ne pas entendre D Payet insulter l'arbitre!".

http://www.football.fr/ligue-1/scans/au ... re-650916/

J'éspère que Labrune ne lachera pas le morçeau et qu'il aura le poid suffisant pour faire se taire Aulas et par la même occasion rééquilibrer les choses sur les futurs arbitrage de lyon. Car comme il le disait quand le doute profite toujours à la même équipe ce n'est pas possible.

On verra pr la fin de saison si des choses vont changer.
Bab Joo Bab Joo
17 Mars 2015 à 20H12

@OMP

Brève OMP à lire ici : http://www.ohaime-passion.com/fil-info_7034_omol-le-president-en-remet-une-couche.html

J'adore quand VLB sort de sa réserve ! :D
vascancehlos vascancehlos
17 Mars 2015 à 16H51

Aulas met la pression sur la Ligue pour Payet

Jean-Michel Aulas et ses tweets sont énervants. Après son ironie sur l'arbitrage suite au nul entre l'OM et Lyon, il se permet un commentaire sur Dimitri Payet. Lui, le grand spécialiste des petites piques sur l'arbitrage quand il est en défaveur de son club, se transforme en délateur pour que la Ligue sanctionne lourdement Payet pour son coup de sang dans les couloirs du Vélodrome. Le milieu de terrain avait crié aprés le match « On s'est fait niquer, enculé! » en face de la porte du vestiaire des arbitres, a priori ces derniers n'étaient pas encore là. Un président affligeant !

Jean-Michel AULAS ✔ @JM_Aulas
Suivre
et il risque gros Payet ... ! Les termes employés pour l'arbitre sont affligeants !

http://www.footballclubdemarseille.fr/b ... payet.html

OM - Polémique : Pierre Ménès évoque sans détour les insultes de Payet

« À L'ARRIVÉE, Y A QUE IBRA QUI VA PRENDRE »
« Que tout le monde soit jugé équitablement. Pour l'heure les seules excuses sont d'Ibra (...) Donc les joueurs de l'OM ont le droit de s'énerver mais pas Zlatan ou juste quand ça t'arrange ? (...) Mais les joueurs ont le droit d'être énervés. Mais à l'arrivée il n'y a qu'Ibra qui va prendre », explique Pierre Ménès en échangeant avec ses followers sur le cas Dimitri Payet.

http://www.le10sport.com/football/ligue ... ayet183310

Pour répondre :

Eric Borghini, président de la commission fédérale des arbitres, ajoute : « Il s'est excusé pour ses mauvaises paroles sur la France et les Français, pas pour celles sur l'arbitre. Et c'est d'autant plus injuste que M. Jaffredo est un arbitre exemplaire. »

Pierre Menes confirme encore une fois que c'est un débile mentale.Toute personne un minimum intelligente saura faire la différence entre les propos d'ibra et ceux de Payet. Pour reprendre une expression qui lui est chèr quand il parle des joueur et notamment de Stéphane M'Bia lorsqu'il évoluai à l'OM. Pierre Ménes lui aussi "avait piscine le jour de la remise des cerveau".

Payet n'a insulter ni la France ,ni les français (Voir sujet PSG)et n'a pas non plus invectiver l'arbitre directement en face comme l'a fait Ibra.

Payet sortai du terrain les arbitres n'était même pas encore rentré. Ibra lui est allez directement s'en prendre a l'arbitre.

Et n'ième mensonge de Pierre Ménes qui décidément adore déformer la réalité...(Sujet Ocampos style).Comme le dit Eric Borghini, Ibra c'est excuser envers les français pas envers les arbitres.

Mais bon il faut un cerveau pour saisir la nuance ,chose qui est impossible pour Pierre Menes (N'en déplaise à Bab)

Quand à Aulas le mec qui à traité les supporters stéphanois d'autistes et qui ce présente en en porte étendard de la bonne conduite :lol:

>>>>>>>>>>>

Riolo: « Aulas rejoint ceux qui en tribune hurlent des « arbitre enculé » »

« Jean-Michel Aulas est l'un de nos meilleurs présidents, son travail à l'OL est admirable. Mais il est aussi au top dans la remise en cause des arbitres. Bien calé en tribune présidentielle et avec d'autres mots, il rejoint ceux qui en tribune hurlent des « arbitre enculé » !! La façon sournoise, voir élégante qu'il a de critiquer les arbitres en permanence, avant, pendant, après les matchs, de remettre sans arrêt en question, de dire que l'OL est désavantagé. C'est tout aussi scandaleux que la sortie de Zlatan. C'est de la délinquance en col blanc. J'aimerais que l'on prenne exemple sur ce que fait Marcelo Bielsa ce soir dans sa conférence de presse "


Pour Aulas et Lyon encore :

Tacles : un traitement inégal

Pour son tacle sur Maxime Gonalons, Jérémy Morel a été expulsé dimanche face à Lyon, malgré avoir clairement touché le ballon. Une semaine plus tôt,Christophe Jallet, auteur d'une faute plus dangereuse sur Daniel Congré, a reçu un simple carton jaune, sans avoir touché le ballon. Comparaison.

https://www.om.net/videos/171733/tacles ... ent-inegal

Voir la vidéo dans le lien c'est tellement explicite....
el diablo el diablo
17 Mars 2015 à 13H58

"Je suis pour le Hawk Eye, mais je suis surtout pour que "le doute" ne bénéficie pas systématiquement aux autres en général, et à l'OL en particulier"

Labrune

Voila c'est ça qu'on attend de toi vince, il est temps de mettre en avant le fait qu'on subit un arbitrage clairement différent de lyon cette année, porte tes couilles mon gars !
Bab Joo Bab Joo
16 Mars 2015 à 23H53

Nan mais j'ai même des collègues soi-disant supporters qui m'expliquent que je suis une adepte des théories du complot et que Bruno Derrien (c'est pas le premier venu) n'y connaît rien et est lui-même de mauvaise foi...
Pendant ce temps, la quasi totalité de mes collègues parisiens, que ce résultat arrange plutôt, sont indignés par le vol qualifié (ce sont leurs mots) dont on a été victimes.

Cherchez l'erreur...
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires
La rencontre
Marseille - Lyon
Championnat - Journée 29
Dim 15/03 à 21H00
Feuille de match - Historique