OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Lens 0-4 OM : Vivants !

Le Lundi 23 Mars 2015 par

Olympique de Marseille
Les quelques semaines de moins bien de l'OM en ce début 2015 semblent n'avoir été qu'un incident de parcours. Après une première mi-temps poussive, El Padron fait parler la poudre et sort d'entrée Gignac pour Batshu. Coaching gagnant, le Belge remet les siens dans le bon sens sur son premier ballon au bout de seulement 37 secondes. Les Lensois, pourtant valeureux, ne verront plus le jour. L'OM reste solidement accroché au podium, à seulement deux points du leader (provisoire) : d'excellent augure avant la réception des parisiens au Vel' le 05 avril prochain !

En l'absence de Morel, suspendu, et de Nkoulou, toujours aux soins, Marcelo Bielsa n'a d'autre choix que de titulariser d'emblée un Baptiste Aloé encore peu expérimenté au très haut niveau, mais qui s'est montré sérieux, appliqué, propre lors de ses dernières entrées en jeu. Le reste de la compo est plus classique, avec la traditionnelle paire Imbula-Romao au milieu, Payet en meneur de jeu, Ayew, Gignac et Thauvin à l'attaque.

Comme toujours, l'OM démarre sur les chapeaux de roue et passe près de crucifier les Nordistes dès les premières secondes. Mais la frappe de Gignac est contrée par Le Moigne qui concède un premier corner. (1ère)
Un peu plus tard, impeccablement servi par Payet, Gignac reprend de volée aux 16 mètres, mais rate de peu le cadre. (3ème)

Les Olympiens dominent sans vraiment forcer leur talent des Sang et Or qui jouent crânement leur chance et parviennent régulièrement à annihiler la construction du jeu marseillais. Se saisissant des espaces libres dans les couloirs, ils parviennent même à se créer quelques situations de contre qui pourraient se révéler dangereuses pour l'OM. Mais ils ne se montrent pas plus précis que les Provençaux dans le dernier geste, et aucun des deux gardiens n'est vraiment inquiété en cette première période, où chacune des deux équipes ne parvient à cadrer qu'un seul tir.

On salue la perf' des Lensois qui réussissent bien à contenir leurs adversaires et conservent leur cage inviolée durant toute la première mi-temps : les deux équipes se séparent sur un score somme toutes assez logique de 0-0 à la pause, qui ne fait l'affaire ni des uns, ni des autres.

Peu satisfait de ce résultat et notamment du rendement très aléatoire de son attaquant de pointe, le coach à la glacière prend les mesures qui s'imposent et fait entrer son joker de luxe en lieu et place d'APG dès l'entame de la seconde période. Un risque qui paye d'entrée.

Alors que les Marseillais se portent aussitôt à l'attaque, Riou rate sa relance. Thauvin récupère et centre-tire à ras de terre. Batshu se couche pour pousser le ballon dans le filet.

RCL 0-1 OM (46ème)

Le RCL tente une réponse du berger à la bergère avec Le Moigne, mais ce dernier crois beaucoup trop sa frappe. (49ème)

Dans ce gros temps fort des Olympiens, Marcelo Bielsa procède à son second changement. Brice Dja Djédjé, cramé des kilomètres parcourus, et qui a déjà obtenu une biscotte, cède sa place à Lémina. (52ème)
Ayew contre une relance lensoise et sert Michy qui rôde en véritable renard des surfaces. la reprise instantanée fait mouche, mais le Belge est hors-jeu. (56ème)
L'OM pilonne les Nordistes et c'est encore Batshu qui se montre particulièrement dangereux. Mais Riou réagit bien et sauve son équipe. (59ème)
Puis c'est Thauvin qui parvient à se libérer de trois défenseurs lensois, mais qui pousse un peu trop son ballon. Riou le prend de vitesse. (64ème)

Auteur d'une faute sur Payet, le Moigne concède un bon coup-franc aux Olympien : 25 mètres, plein axe. Du gâteau pour le Réunionnais qui voit sa frappe enroulée repoussée par le bas du poteau droit. Mais Romao fait une spéciale Speedy Gonzales. Contournant le mur à une vitesse supersonique, il est le premier sur le ballon qui lui revient dans les pieds ! Du gâteau, on vous dit !

RCL 0-2 OM (67ème)

Les Olympiens, en pleine bourre, régalent avec une superbe combinaison à quatre (Thauvin, Ayew, Batshu, Mendy) en une touche de balle. Ayew conclut avec un magnifique tacle glissé.

RCL 0-3 OM (72ème)

Nantis d'un confortable matelas de sécurité, les Marseillais repassent devant Lyon au classement de la meilleure attaque, et devant le PSG au goal-average. Ils s'accordent un temps faible qui permet aux Lensois d'entretenir un moment l'espoir de ne pas terminer Fanny, mais Bielsa ne l'entend pas de cette oreille et choisit, pour son dernier changement, encore une option offensive en remplaçant poste pour poste Thauvin par Ocampos. (80ème)

Alors qu'on entre dans le temps additionnel, Ayew réussit un magistral exploit individuel en effaçant trois Lensois à l'entrée de la zone de sécurité de Riou, qui se jette. Mais il repousse droit sur Batshu qui n'a plus qu'à pousser dans le but vide.

RCL 0-4 OM (90+1)

60 buts ont été inscrits par l'OM cette saison, et il reste encore 8 matches !

Une superbe deuxième mi-temps de l'Olympique de Marseille permet à ceux-ci de rester collés au cul de leurs adversaires directs dans la course au titre et de mettre la pression sur leurs poursuivants Monaco et Saint-Etienne.
C'est le moment de la saison où l'on commence à sortir les calculettes : rappelons que l'ASM , qui a un match en retard, n'est potentiellement qu'à un point du podium et l'ASSE, seulement à 5. Et que dans le même temps les trois leaders ne se tiennent qu'à un point les uns des autres. Autant dire que désormais, chaque match vaudra une finale !






  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook