OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Paris : Supporters : Ils sont sérieux ?!

Le Mardi 31 Mars 2015 par

Olympique de Marseille
Pour les supporters des clubs des deux capitales, se déplacer chez l'autre n'a jamais été simple. Ça a même carrément été interdit à la fin des années 2000. Depuis le début de la décennie, c'est à nouveau possible, quoique très, très compliqué, et super limité.
En raison des conditions indignes qui leur sont imposées, nombre de supporters olympiens boycottent purement et simplement les déplacements au Parc. Encore, les OhéMiens ne sont-ils pas les plus mal lotis, dans l'histoire : l'OM les protège, eux ! Mais pour les Parisiens, c'est une autre affaire : entre conditions tarifaires exorbitantes et mépris absolu de leur club, les supporters du PSG ne sont vraiment pas à la fête !
Tous les ans, on croit avoir touché le fond, et tous les ans, ça continue de creuser !


Cette saison, le match retour qui se jouera au Vel' dimanche soir devrait voir franchir un nouveau palier dans l'absurdité. Selon des informations non officielles, mais corroborées par un nombre grandissant de sources, le PSG devrait purement et simplement laisser tomber ses 4 à 500 supporters attendus à Marseille.

Il semblerait en effet qu'aucun système de transport collectif n'ait été envisagé. Chaque supporter parisien, logiquement interdit de se rendre sur Marseille de façon individuelle et indépendante, ne serait pris en charge qu'à partir d'Avignon, contre la "modique" somme de 50 € par tête de pipe (rappelons qu'un billet de TER Avignon-Marseille coûte moins de 20 €) et plus grave, que la même prise en charge (et au même tarif) dans le sens Marseille-Avignon après le coup de sifflet final parquerait ceux-ci à la gare d'Avignon-Centre - oui, vous avez bien lu, Centre, même pas Courtines - durant plus de cinq heures... jusqu'à l'heure de départ du premier TGV régulier pour Paris, en fait, qui démarre de la petite gare du centre-ville, et non de sa voisine excentrée !

Si délocaliser le parcage parisien hors de Marseille est en soi une initiative plutôt louable (car on n'ose pas imaginer lo oaï si 500 supporters parisiens se retrouvaient en liberté dans les rues de la capitale de la Méditerranée), on peut tout de même s'interroger sur la pertinence d'envoyer 500 pauvres diables au casse-pipe dans une Préfecture de PACA peuplée de soutiens de l'OM et que les supporters marseillais peuvent rallier en moins de 40 minutes par l'autoroute.
Parce que ne soyons pas naïfs, à moins que sur le terrain, l'OM n'écrabouille proprement le PSG, les supporters marseillais auront à coeur de monter faire leurs adieux aux Parisiens. Pas un groupe de 10. Pas un groupe de 100. Pas un groupe de 1000. C'est au moins l'équivalent d'un virage qui pourrait être tenté de monter faire leur fête aux Parisiens.
Et à l'inverse, si ces derniers, déjà claqués par le dep' et exaspérés par une nuit blanche forcée, sont en plus écoeurés par la défaite, il est peu probable qu'à 500, ils se laissent intimider par quelques cars de CRS. d'autant que n'oublions pas que les supporters parisiens possèdent leurs relais et même "leur" bar en Avignon !

On rappelle qu'on parle d'un OM-PSG traditionnellement tendu et d'autant plus monté en mayonnaise ces derniers temps qu'il s'agira d'une rencontre sans doute décisive dans la course au titre, pas d'un innocent OM-Guingamp de milieu de saison ! Et que si la stupide tradition des "fights", qui n'a rien à voir avec le "fighting spirit", tend à se raréfier en Europe occidentale, lorsque toutes les conditions sont réunies par les instances dirigeantes et les Autorités elles-mêmes pour favoriser, faciliter, et même provoquer des troubles, faut pas s'étonner s'il y en a !

En d'autres termes, si ces informations se confirmaient, c'est à des scènes d'émeutes, que devrait faire face la Cité des Papes dans la nuit de dimanche à lundi.
Est-ce sérieux de la part des dirigeants du PSG, qui ont sciemment décidé de laisser leurs supps - pardon, leurs vaches à lait - se démerder tous seuls ? Est-ce sérieux de la part de la LFP qui, tout en soufflant délibérément sur les braises qui flamboient entre les deux clubs, fait mine d'en ignorer les inévitables conséquences ? Est-ce sérieux de la part des Pouvoirs publics de fermer les yeux et d'accepter cela sur le territoire de la République ? Evidemment, pour tous ces gens-là, l'occasion est trop belle de provoquer délibérément les conditions de troubles majeurs, histoire de pouvoir clamer ensuite : "On vous l'avait bien dit, tous des sauvageons ! Arrrrh ! Répression !"

La balle est aujourd'hui dans le camp du Préfet de Vaucluse : selon les dernières infos, une armée de 3 à 4000 CRS aurait été mobilisée pour "sécuriser" le périmètre autour de la gare. A moins de tirer à vue, et de provoquer ainsi encore davantage de troubles, y a-t-il la moindre chance que ce soit suffisant pour contenir plusieurs milliers de mecs déterminés ? Le Préfet est en tous cas le dernier rempart qui puisse assurer la sécurité de 500 pauvres types, et de la plus injuste des manières : en interdisant purement et simplement leur déplacement !

Rappelons que supporter n'est pas un crime. Mais que créer volontairement les conditions d'une fight dantesque, si ce n'en est pas tout-à-fait un, ça y ressemble quand-même beaucoup !
En arriver à souhaiter de la "répression" préventive afin de préserver l'intégrité de supporters adverses, parce que les responsables se conduisent en irresponsables : est-ce que cette fois-ci, on a vraiment touché le fond ?

Dernière édition à 21H45 : Selon La Provence, la réunion de sécurité qui s'est tenue en fin de journée à la Préfecture de Marseille aurait convaincu les dirigeants du PSG de prendre quelques mesures élémentaires afin de protéger leurs supporters. Tablant sur "une centaine de supporters franciliens", le club qatari se serait engagé à "mettre gracieusement à disposition" de ceux-ci (quelle générosité !) quelques véhicules de transports collectifs au départ d'Avignon afin de faciliter leur retour sur Paris. Quid des 3 ou 400 autres restants, devant se débrouiller par leurs propres moyens ? Donc, au lieu de regrouper en zone à peu de choses près presque un peu sécurisée 4 à 500 Parisiens, on va en laisser 3 à 400 livrés à eux-mêmes dans la nature. Mais de qui se moque-t-on, à la fin ?

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Paris
Championnat - Journée 31
Dim 05/04 à 21H00
Feuille de match - Historique