OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

La Tribune Libre : Bienvenue au Baisodrome !

Le Mardi 14 Avril 2015 par

La Tribune Libre : Bienvenue au Baisodrome !
"Ils" nous les feront toutes ! "Ils" ne nous épargneront rien ! "Ils" ? Après le gag du rachat du club par Clara Morgane, l'OM se fait gentiment enfiler par le trio magique du foot français : FFF, DNA, LFP. Le Graët (ouais, j'le colle dans le tas, j'vous fais un prix de gros, de quoi vous vous plaignez ?), Garibian, Thiriez, sponsoring Marc Dorcel. C'est pas qu'on n'apprécie pas les petites gâteries de temps en temps, mais ces messieurs pourraient au moins avoir la délicatesse de proposer un peu de vaseline ! Nan parce qu'à six journées de la fin, je sais pas vous, mais moi, mon trou du cul commence à ressembler à l'entrée d'un tunnel autoroutier et, comment vous dire ? Ça pique un peu...
Eloignez les enfants de vos écrans, ceci est la chronique du plus vaste fist-fucking de l'histoire du foot français, catégorie tournante publique !


Au début, tout va bien. Marcelo Bielsa vient d'arriver avec les péripéties que l'on connaît. Inconnu des uns, déjà adulé par d'autres, il est l'attraction du début de championnat, et chacun de le sucer complaisamment ; faut pas le fâcher immédiatement, il a la réputation de ne pas être très patient, s'agirait pas qu'il rompe son contrat tout de suite, quand-même ! Puis même si après deux premiers matches tâtonnants, l'Olympique de Marseille se transforme en rouleau compresseur, y a pas à s'inquiéter pour Durex, l'effectif va prendre l'eau et se cramer tout seul : laissons faire, se disent les genkidesside, avant la trêve, l'ordre sera rétabli, le PSG écrasera tout sur son passage, Lyon se tiendra sagement en embuscade, Monaco sera troisième sur le podium, l'OM, Sainté et Bordeaux se partageront les miettes.
C'était écrit. Las, l'OM n'a pas cédé. Du coup, y a bien fallu un peu aider. Exprès ? N'allons pas jusque là : accuser les instances de viol en réunion relèverait de la diffamation et OMP n'a pas les moyens de se farcir un procès à la con. Mais il n'est nul besoin de donner des consignes précises pour laisser faire, notamment l'incompétence crasse d'un corps arbitral qui doit passer tout son temps hors des terrains à se gaver d'"En quête d'enquêtes" emmesisstéhéfouanisées, et s'en laver les pognes. Non assistance à club et à championnat en danger.

Entendons-nous bien, l'OM n'est pas absolument blanc-bleu dans cette affaire, encore que ses couleurs devraient l'y contraindre par contrat : y a quand-même eu six bonnes semaines chaotiques sur le plan du jeu et notamment un mois de février absolument dégueulasse, digne des pires moments d'Elie Baup ; les absences puis retours de CAN des uns, les blessures des autres, ne justifient pas le relâchement coupable de leurs coéquipiers clairement en manque d'inspiration cet hiver. C'est au moins sept, voire huit poins que les Olympiens ont bêtement laissé échapper tous seuls comme des grands durant cette période de moins bien. A leur décharge, tous les clubs passent par des périodes de creux au cours d'une saison, même les plus grands, même les mieux lotis. Preuve en est que ni Lyon, ni Paris n'ont su profiter de ce flottement pour prendre la main. Quoi ? Comment ? L'OM toujours pas décroché à deux mois et demi du terme ? Stupeur et tremblements ! Scandale absolu ! Branle-bas de combat à tous les étages ! C'est bon, Marcelo, tu nous as bien fait marrer, mais faut passer à la caisse maintenant !

Ah ouais, parce que je vous avais pas dit, mais à l'OM, non seulement on se fait mettre profond, à sec et avec une poignée de gros sel, mais en plus, c'est nous qui payons !

Explications en forme de bilan. Provisoire, le bilan. Il reste six journées, y a encore la place de se faire ramoner proprement le fondement !

#J11 #OLOM (1-0) / arbitre : M. Jaffredo
L'OM prend les viers à la gorge et ne laisse pas son adversaire respirer. Mais l'arbitre refuse un penalty et demi, voire deux entiers, à Thauvin. Morel et Ayew sont suspendus pour le classico. C'est presque justifié pour Morel, au minimum très sévère pour Ayew. Les Lyonnaises marquent sur leur unique occasion, alors que le jeu est arrêté.
- 3 pts

#J13 #PSGOM (2-0) / arbitre : M.Turpin
Dominateurs, les Phocéens jouent de malchance : poteaux et opposition d'un Sirigu des grands soirs. En position de frappe, Imbula est fauché par derrière et les deux pieds décollés. Le PSG devrait logiquement être réduit à 10. L'homme en jaune fluo en décide autrement et sort le milieu marseillais, coupable d'être tombé sous le choc, d'un rouge direct.
Notons que Clément Turpin aura au moins eu l'honnêteté, après coup, d'envoyer un rapport contradictoire à la LFP, innocentant Imbula : ce dernier verra son carton effacé et n'aura aucune sanction, mais le mal est fait : c'est l'OM qui évolue à 10 sur le terrain, et le PSG qui profite de la situation.
-3 pts si l'on s'en tient à la double faute d'arbitrage, qui provoque le premier but parisien, -1 pt si l'on admet que l'OM aurait dû tuer le match bien avant.

Passons sur le cauchemar du déplacement à Lorient et sa foutue pelouse synthétique. On mettra ce nul dû à un péno injustifié sur le compte d'une simple erreur d'appréciation. Les erreurs totalement fortuites et involontaires, ça arrive aussi.

Malgré un match très moyen des Marseillais à Monaco et en dépit d'un arbitrage très limite face, comme par hasard, aux deux "gros" de la L1, l'OM conserve donc la tête du championnat et est même sacré du titre honorifique de champion d'automne à la trêve.
A ce stade, notons qu'on ne parle pas encore d'enculerie manifeste, on se contente de prendre acte de ce qui ne nous paraît, pour l'instant, encore que de grossières erreurs d'arbitrage. Naïfs que nous sommes, on se fie toujours à la légende selon laquelle les comptes s'équilibrent en fin de saison. La bonne blague !

#J20 #MHSCOM (2-1) / arbitre : M. Bastien
Tiens, déjà notre grand ami Benoît Bastien ! Si l'OM ne propose pas une prestation renversante à la Paillade, il est notable que le premier but montpelliérain (Bérigaud, 36ème) est entaché d'une faute grossière au départ du ballon et n'aurait jamais dû être validé. Ça a sans doute pesé sur le mental et les guibolles phocéens.
-1 pt, on s'en contentera car ce soir-là, les Marseillais n'étaient pas dans un grand soir. Mais les mouches auraient pu changer de boeufs avec un arbitrage plus équitable !

#J26 #ASSEOM (2-2) / arbitre : M. Turpin
Tiens-donc, Monsieur Turpin, comme on se retrouve ! Alors que l'OM est dans le dur en ce mois de février, les hOMmes du coach à la glacière se montrent à la hauteur de l'enjeu. Un match contre Sainté, surtout dans le Chaudron, c'est jamais anodin ! Mais c'est compter sans l'arbitrage. Si je ne suis pas totalement une bille en calcul mental, ce match aurait légitimement et sans contestation possible dû être remporté 3-1 par les provençaux. Mais une fois encore, l'arbitrage s'en mêle (s'emmêle ?). Bilan : un pénalty non sifflé en faveur de l'OM - mieux ou pire, Ocampos mange même une biscotte pour simulation, on croit rêver ! - et le but de l'égalisation stéphanoise qui, entaché d'une faute, n'aurait jamais dû être validé, puisque le ballon n'aurait même jamais dû être joué !
- 2 pts

Jetons également un voile pudique sur la réception du Stade Malherbe, match à oublier à tous points de vue. Quand bien-même deux des buts caennais sont très limites et auraient pu ne pas être validés (main au départ de l'un, hors-jeu à l'arrivée de l'autre), les Phocéens auront ce soir-là livré une prestation indigne : on n'a juste pas le droit de se faire remonter de trois buts par un relégable, et à domicile en plus, quand on mène 2-0 et qu'on prétend jouer les cadors de la Ligain! L'arbitrage était nul ce soir-là, mais les provençaux ne méritaient pas mieux que cette fessée qui, d'ailleurs, aura eu le mérite de remettre les pendules à l'heure !

C'est alors qu'on entre dans la période où ça commence vraiment à se voir !

#J29 #OMOL (0-0) / arbitre : M Bastien
Tiens, le revoilà, lui ! Et il est pas venu pour éplucher des smarties !
Alors que le match, viril mais correct, oppose deux équipes joueuses qui se tirent bien la bourre, l'OM prend le pas sur son adversaire. C'est récurrent, "grâce" à l'arbitrage, l'OM ne parvient pas à vaincre ses plus sérieux concurrents, mais pourtant, l'OM domine. Donc, l'OM est meilleur. CQFD. Alors en toute franchise, je sais pas si c'est à Moustache, si c'est à la Prince, si c'est à Jean-Mimi, ou à qui d'autre ça plaît pas, mais l'OM meilleur que les autres, cette fois, le doute n'est plus permis, ça fait pas plaisir à tout le monde !
Bref. Bastien refuse un but valable à Fanni (c'est bien la tête de Fanni qui a franchi la ligne sur le corner, pas le coup de patte d'Ocampos arrivé dans un second temps). De circonlocutions en ronds de jambes plus tard, il sera question de "manque de visibilité" (à 16 mètres dans un angle parfaitement dégagé), puis d'une hypothétique faute d'Ocampos sur Lopes, alors que c'est Lopes qui fauche Ocampos sur sa ligne en essayant désespérément de sortir le ballon. Dans tous les cas, y a maldonne. Primo, si y a faute, tu la siffles. Si tu la siffles pas, tu valides le but. Secundo, si y a faute, elle intervient APRES le franchissement du ballon, donc tu valides le but d'abord. Tertio, si tu persistes dans ta connerie et affirmes qu'il y a faute, comme c'est Lopes qui la commet, tu sors Lopes sur rouge et tu offres un péno aux Marseillais. En plus du but parfaitement valide.
Par contre, en aucun cas tu laisses le ballon revivre, en aucun cas tu sanctionnes Morel d'un rouge sur une faute qu'il n'aurait jamais commise si tu avais fait ton boulot et pas laissé jouer le contre, et en aucun cas tu prives Imbula de "classico" parce que la frustration lui a fait avoir des mots, virils mais corrects, avec Rose !
-2 pts sur le résultat direct, les suspensions d'Imbula et Morel au prochain match pourraient même être encore ajoutées au décompte.
Je reviendrai sur le "cas" Dimitri Payet plus tard.

#J31 #OMPSG (2-3) / arbitre : M. Buquet
On ne va pas revenir sur les performances du serial-biscotteur de la L1, ça servirait à rien, tout le monde a eu à subir ses frasques à un moment ou un autre. On pourrait en revanche discuter longuement sur le biscottage à sens unique. Ce premier dimanche d'avril, dans ce superbe écrin du boulevard Michelet, les Qatarix auraient dû terminer à 9 dès la 39ème. On fermera les yeux dessus, y a eu encore pire. Un poil en surrégime, les Olympiens ont pourtant fièrement tenu tête aux successeurs autodésignés d'eux-mêmes et mieux, les parisiennes ont été mises en difficultés. Assez pour que l'OM trouve à deux reprises le chemin des filets. Pardon, à trois reprises ! Seulement, y a eu une fois où Marquinhos a mis sa main en opposition. Dans la surface. Dernier défenseur + annihilation d'une action de but + faute dans la surface = péno + rouge. Rien, dit Bastien, qui laisse jouer le contre alors que tous les joueurs marseillais, stupéfaits, sont à l'arrêt.
-1 pt sur l'équilibre de la rencontre, probablement-3 pts en réalité. Je reviendrai sur l'expulsion d'André Ayew après le coup de sifflet final ultérieurement.

#J32 #FCGBOM (1-0) / arbitre : M. Varela
Avec tout le respect que je vous dois, Monsieur Varela, vous êtes un mange-merde ! "Oublier" un péno ou une grosse faute, c'est une chose. Mais refuser sciemment, délibérément, en parfaite connaissance de cause, et alors que même les arbitres assistants s'en stupéfient, DEUX penaltys, sans compter que Bordeaux aurait dû être réduit à 10 avant la pause, et à 9 à la 73ème ? Mais de qui se moque-t-on ?
C'était un match compliqué pour l'OM, dans cette s*** d'enceinte qui se refuse depuis 38 ans, mais ce soir était LE soir des Olympiens. Vous n'avez pas seulement gâché la fête, Monsieur Varela, vous n'avez pas seulement mis les pieds dans les plats de ce qui devait être une orgie : vous avez privé toute une génération de son dernier espoir de goûter la saveur d'une victoire à Lescure, vous avez sali l'image et la valeur d'un "classique" élevé au rang de patrimoine, vous avez piétiné la mémoire de presque quarante ans de football ! En privant volontairement l'OM de sa victoire, ou même du simple point du nul, vous avez manqué de respect même aux Bordelais, dont les trois points n'ont même pas le goût d'une éjaculation précoce !
Et contrairement à vos prédécesseurs dans ce championnat devenu déjà risible avant que vous n'y interveniez, vous n'avez même pas eu la décence de vous exprimer, de vous expliquer !
-1 pt minimum, parce que les débats étaient relativement presque équilibrés, -3 parce que la physionomie de l'OM, et donc du match, n'auraient jamais été les mêmes si vous aviez fait correctement votre boulot, Monsieur Varela !

Vous noterez que je ne tiens compte que des avances par derrière subies par l'OM, nonobstant les cadeaux offerts à ses concurrents directs ou indirects (pénos douteux, biscottes et rouges oubliés, double-sanctions sévères contre des adversaires qui ne demandent qu'à jouer le maintien... ) ; vous noterez également que je me limite au championnat de Ligain, bien qu'on puisse discuter aussi de l'arbitrage en CdF ou en CdL. Vu qu'avec ou sans l'aide de l'arbitrage, de toutes façons, l'OM a fait une saison blanche en ce domaine, ça ne nous regarde pas directement. Encore qu'il y aurait moyen de revenir sur le "cas" bastiais. Avec les Corses, on s'aime pas, mais on a une histoire commune... enfin, on a une Histoire, quoi ! Sans millions, mais avec un peu de passion. Toussa.

Toussa, justement, nous amène à... au minimum 11 points volés à l'OM cette saison, sans compter les points offerts (en compensation, sans doute) à l'Olimpique des Viers et au Qatarix Football Club.
En d'autres termes et en données corrigées des variations saisonnières, l'OM est aujourd'hui leader du championnat avec + 6 points minimum avant le match en retard des Parisiennes. Poubelle la life, non ?

Ajoutons à ces points indignement mis sous le coude les suspensions de nos tauliers qui tombent bizarrement toujours juste à l'occasion de matches décisifs, et sur des coups de sifflets pas vraiment justifiés : fautes inexistantes ou ne justifiant pas d'un carton, images volées hors terrain et finissant devant la Commission de Discipline sans saisine du Comité de Visionnage et en l'absence de tout rapport d'arbitrage, donc invalides selon le propre réglement de la LFP...
Ce papier commence à faire tartine, je m'abstiendrai donc d'entrer dans les détails des suspensions d'Imbula, Morel, Ayew, Payet... surtout que le club s'est saisi du CNOSF pour ce dernier. Preuve s'il en était encore besoin qu'il y a bien deux poids, deux mesures dans ce championnat et qu'à un moment, si ça continue, faudra qu'ça cesse !

A ce stade, et alors que l'OM s'est fait niquer d'à peu près tout (fauteuil de leader, podium, place qualificative en C1 et au train où ça va, bientôt en C3), est-ce que le club dispose encore d'un recours ? La réponse est non. On s'est fait défoncer, il ne reste que l'abattement ou la colère, et ni l'un ni l'autre ne nous restitueront notre place, la première !
Fors l'honneur ? Quel honneur ? De quoi on parle ? On s'est fait troncher, on se fait troncher au présent de l'indicatif ! Et sans consentement ! Seulement, y a dégun pour intervenir parce que, n'est-ce pas, Marseille, c'est une cagole ! Tout le monde le sait, Emmsisstéhéfouane l'ont dit à la télé ! Elle compte pas ! Elle avait juste qu'à pas être là !

Reste plus que ça : Vince, si tu m'lis, hésite pas à me citer dans tes réclamations à venir, t'as ma bénédiction, Président, et je prends même les éventuelles sanctions pour moi : t'façons, y m'feront pas un deuxième trou au cul ! Plus besoin, z'ont juste à élargir encore un peu celui qu'ils ont commencé à explorer ! Seulement, sois sympa : demande-leur vraiment de nous faire un prix de gros pour la vaseline, et gardes-en un tube pour toi ! Quitte à Thiriez un coup, autant que ce soit confortable...

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
Bab Joo Bab Joo
15 Avril 2015 à 02H21

@Gulli

Ils essayent, mais au final, ils se rétament toujours : quoi qu'ils cherchent, l'OM finit premier avec entre 1 et 11 points d'avance !
RenaudElm RenaudElm
14 Avril 2015 à 22H43

Le fils qui portent ces couilles plus que le président et sa mère : C'EST FAIT ! (y)
Gulli Gulli
14 Avril 2015 à 19H06

J'ai l'impression que l'OM a lancé la mode du classement rêvé. Beaucoup d'internautes font les décomptes d'erreurs d'arbitrage qu'ont subi leurs équipes pour justifier le fait que l'OM ne soit pas si désavantagé que ça... Au lieu de chier sur l'OM, ces guguss feraient mieux de regarder ne serait-ce que les résumés des chocs de cette saison pour s'apercevoir qu'il y a de quoi enrager.

Toutes les statistiques parlent pour nous, tout les matchs à enjeu ont été pipé à un moment donné et toujours dans le même sens, jamais l'inverse.
el diablo el diablo
14 Avril 2015 à 18H37

% de buts sur penalty au cours des saisons 2012, 2013 et 2014(en cours ) :
Psg : 6%, 11% et 19% (!)
OL : 15%, 2% et 11%
OM : 2%, 4% et 4%

Mais chut voyons vous êtes "paranos". C'est aussi ce qu'on disait de ceux qui dans le calcio dénonçaient la complaisance arbitrale envers la juve, on a vu le résultat après quelques temps d'enquête.
Bab Joo Bab Joo
14 Avril 2015 à 13H42

J'le kiffe, le p'tit KLD :D
Nous sommes d'ailleurs récemment devenus "amis" sur le rézosocio ;)

edit : Pauvre minot, même à son âge, il est pas libre de sa parole ; il a été contraint de retirer son statut et de publier des excuses. C'est moche ! :(
vascancehlos vascancehlos
14 Avril 2015 à 11H25

OM : le fils Louis-Dreyfus crée la polémique

La défaite à Bordeaux ce dimanche soir (1-0) laisse un sentiment d'injustice dans les têtes des supporters marseillais. Après une main dans la surface non sifflée, un pénalty oublié sur Alessandrini et deux poteaux, les Marseillais n'ont pas été vernis. Pire, ils ont encaissé un but sur l'une des rares actions bordelaises de la rencontre. Un scénario tragique qui n'a pas du tout plu à Kyril Louis-Dreyfus, l'un des fils de Robert et Margarita, cette dernière étant désormais la seule propriétaire du club depuis le décès de son mari en 2009.
Et le jeune homme de 17 ans, très frustré de la rencontre, s'est lâché sur sa page Facebook au terme de la partie. Habitué à commenter l'actualité du club phocéen depuis quelques années, KLD a cette fois-ci pointé du doigt l'arbitre de la rencontre, Monsieur Varela, avec le message suivant : « Arbitrage de merde, continuez comme ça, et il n'y aura pas d'arbitres (français) au prochain Mondial ! » C'est dit.

http://www.footmercato.net/breves/om-le ... que_151848

Mince il va prendre 4 matchs :endente:
OMPanache OMPanache
14 Avril 2015 à 09H27

C'est un peu maladroit de compter les points. Les cours des matchs se voient tous modifié sans toutes ces quenelles - Aurions nous vraiment 11 points de plus ? peut être pas.

Quoi qu'il en soit... :sm6:
mlamer mlamer
14 Avril 2015 à 08H00

Que dire??? Excellent résumé, juste un peu cru, mais le ton (thon?) c'est bon ! Et forcément ceux qui n'aiment pas le poisson, n'aiment pas la sardine dans le port de l'OM! Question: Avec un dossier comme ça, ne pourrait-on pas attaquer devant les tribunaux pour préjudice financier et moral?
Bab Joo Bab Joo
13 Avril 2015 à 21H37

@OMP

L'arbitrage de merde avec la complicité de la LFP ? Les détails sont ici : http://www.ohaime-passion.com/article_1653_la-tribune-libre-bienvenue-au-baisodrome.html
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires