OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Lille 0-4 OM : On vient, on gagne, on s'en va... et ça suffit pas !

Le Samedi 16 Mai 2015 par

Olympique de Marseille
En ces ultimes journée du championnat de Ligue 1, l'OM n'a plus tout-à-fait son destin entre les mains.
Contraint de remporter ses derniers matches pour demeurer jusqu'au bout dans la course, non seulement au podium, mais européenne, il doit également compter sur un éventuel faux-pas de ses adversaires directs et en premier lieu Monaco devant, Sainté derrière.
Et ces faux-pas semblaient presque promis tandis que l'OM, de son côté, s'envolait gentiment... mais làs, ces espoirs n'auront finalement pas été suivis d'effets. Par contre, sur la pelouse du stade Pierre Mauroy, on a retrouvé un bel OM, que c'en était un régal !


Même pas le temps de m'asseoir devant mon PC et de souhaiter la bienvenue aux collègues qui suivent le "live" sur le Facebook d'OMP ; sur une frappe lointaine de Payet, Gignac récupère face à Enyeama gêné par le rebond.

LOSC 0-1 OM (2ème)


Les Olympiens prennent d'entrée le jeu à leur compte et ne laissent pas beaucoup d'opportunités aux Dogues. Ces derniers ne peuvent guère compter que sur un exploit individuel, mais la défense marseillaise est d'autant plus solide que le pressing est haut. Du coup, les Lillois multiplient les fautes... et accordent des coups-francs aux visiteurs, qui n'en demandent pas tant.
Au quart d'heure de jeu, les nordistes se crééent leur première occasion sur corner, mais Alessandrini repousse sur la ligne.

A la suite de cette petite alerte, les Lillois ne verront plus le ballon dans cette première mi-temps.
Sur une belle ouverture de Mendy, Ayew obtient un corner, tiré par l'irremplaçable Payet. Rod Fanni se jette devant basa et crucifie Enyeama à bout portant.

LOSC 0-2 OM (26ème)


Peu avant la pause, Gignac est même près de tuer le match, mais son ballon file à gauche du filet.

La domination marseillaise est totale lors de la première mi-temps, et logiquement récompensée d'une confortable avance au tableau d'affichage. Il s'agira de concrétiser en seconde période afin de ne pas se faire surprendre : nonobstant les résultats des adversaires directs, l'OM doit s'imposer, et s'imposer avec la manière afin d'aborder la réception de Bastia en clôture du championnat dans les meilleures conditions.

Les Lillois, menés, reviennent sur la pelouse avec de meilleures intentions et posent quelques problèmes aux Phocéens à la reprise et durant un gros quart d'heure. Ils réussissent même à se créer quelques semblants d'occasions.
Mais l'OM parvient à gérer ce temps faible sans dommage, et se remet dans le bon sens à l'heure de jeu.
Dans les minutes qui suivent, les Provençaux remettent la main sur le match et le pied sur le ballon ; leurs efforts sont payants.

Payet lance un contre et trouve Ayew, lequel passe à Alessandrini qui remporte son duel face à Enyeama.

LOSC 0-3 OM (70ème)

Quelques minutes plus tard, Ryan Mendes perd le ballon, qui profite aux Marseillais. Le contre est rapide, trop rapide pour les Dogues. En fin de course, Imbula sert Ayew qui laisse Corchia sur place et se rit d'Enyeama avec une facilité déconcertante.

LOSC 0-4 OM (76ème)

Il reste un quart d'heure à jouer, Lille est assommé ; l'OM n'a plus qu'à se contenter de faire gérer tranquillement.

Un match presque trop parfait. Dommage qu'il arrive un chouïa tard dans la saison, une ou deux rencontres comme celle-ci en plus dans son escarcelle, et l'OM, en dépit des hallucinantes injustices arbitrales dont il a été victime cette saison, ne serait pas à la lutte pour le podium, mais pour le titre !








Réagir sur Facebook

La rencontre
Lille - Marseille
Championnat - Journée 37
Sam 16/05 à 21H00/2015
Feuille de match - Historique