OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-0 Juventus Turin : #TrophéeRLD : L'OM craint dégun !

Le Samedi 01 Août 2015 par

Olympique de Marseille
Dans ce mini-tournoi non officiel, dont l'enjeu n'est pas comptable, on s'était pourtant promis de surveiller avec attention la manière ! Celle dont les marseillais allaient aborder ce match face au champion d'Italie et vice-champion d'Europe. La figure qu'ils allaient montrer devant un adversaire au nom aussi prestigieux que ceux alignés sur le terrain. Car Massimiliano Allegri n'était certainement pas venu pour faire de la figuration ! Si l'on a craint, un temps, qu'il prenne l'OM de haut et débarque avec une équipe B, on en a été pour nos frais, en témoigne son 11 de départ !
Les olympiens n'ont pas déçu. Sans complexe, ils sont allés chercher une victoire nette et presque sans bavure sur un adversaire de taille !


L'entame de match est pourtant fastidieuse : fébriles et un poil attentistes, les hOMmes de Marcelo Bielsa cèdent un peu trop facilement du terrain à la Juve, qui en profite pour camper dans le camp marseillais et s'offrir quelques occasions, avec notamment un centre à ras de terre de Mandzukic dévié à l'arrachée en corner par Nkoulou. La défense olympienne cafouille sur le coup de pied de coin mais Morata rate sa reprise. (4ème)
Deux minutes plus tard, l'OM concède un nouveau corner et Caceres se montre menaçant, mais Mandanda capte bien. (6ème)

Les marseillais parviennent cependant à jouer habilement le contre ; la bonne protection de balle de Barrada profite à Alessandrini qui manque de peu ouvrir le score. mais sa frappe enroulée heurte le poteau. (8ème)

Durant le quart d'heure qui suit, c'est surtout les deux gardiens qui s'illustrent, avec d'abord Mandanda qui repousse la frappe de Khedira (12ème) puis Buffon qui sauve les siens d'une manchette désespérée. (16ème)

L'OM prend peu à peu confiance et, poussé par un douzième homme en nombre assez ahurissant, vu le contexte (période estivale + match amical), de 64 020 spectateurs soit, la deuxième meilleure affluence au Vel', rien que ça, s'installe tranquillement dans son jardin. Un jardin bien malmené par un été caniculaire et les vacances du jardinier, mais son jardin ! A la demi-heure de jeu, le rapport de force a changé de camp ; les turinois n'ont pas réussi à concrétiser leurs rares occasions, en dépit des nombreux CPA concédés par l'OM, et leur propre défense commence à s'effriter.

Inspiré, Alessandrini en profite : soyons honnêtes, on ne sait pas trop s'il s'agit d'un centre raté ou d'un tir volontaire et à dire vrai, on s'en fout. Toujours est-il que le spécialiste des tirs de loin parvient, de très loin et dans un angle improbable, à lober Gigi Buffon qui ne peut que constater les dégâts.

OM 1-0 Juventus (36ème)


Pas rassasié pour autant, l'OM entend bien profiter de son avantage avant la pause, mais Buffon dégage la frappe de Thauvin. (41ème)
Un instant après, les phocéens obtiennent un bon coup-franc que Lichtsteiner parvient difficilement à dérober à Rekik ; Mendy surgit, mais sa reprise frôle le cadre sans le toucher. (43ème)

Le même Lichtsteiner, sans doute vexé, se rend coupable d'agression verbale envers Tony Chapron, arbitre de la rencontre. Le serial biscotteur ne fait pas un pli et sort le rouge direct. C'est un second coup dur pour la Juventus, qui a déjà perdu Khedira sur blessure. (45ème)

C'est donc réduits à 10 que les italiens reviennent sur la pelouse après la pause, obligeant Allegri à effectuer un premier changement tactique ; ce ne sera pas le dernier : au total, la Juve aura effectué pas moins de huit changements, dont sept dans la seconde période. Il est vrai que pour prestigieuse qu'elle soit, la rencontre, non officielle, permet ce genre d'ajustements toujiours intéressants à observer à quelques jours d'un début de saison. San Marcelo n'est d'ailleurs pas en reste, puisqu'il procède de son côté à cinq changements, refusant cependant à Barrada la sortie qu'il réclamait au profit de Nkoudou.

Bien en a pris au coach à la glacière, qui connaît manifestement parfaitement ses garçons : en dépit d'une seconde période hachée par le turn-over, c'est justement Barrada, auteur d'un match très propre, qui trouve le chemin des filets une seconde fois pour l'OM ; un premier centre de Dja Djédjé, mal repoussé par la défense turinoise, offre l'occasion d'une belle reprise au franco-marocain qui ne boude pas son plaisir.

OM 2-0 Juventus (85ème)

A ce stade, les turinois, démoralisés, n'essaient même plus. L'OM s'offre, presque tranquillement, une victoire de prestige importante alors que se profilent à l'horizon un championnat qui promet d'être âprement disputé et surtout, une saison européenne qui ne sera certainement pas de tout repos !


  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Juventus Turin
Match amical
Sam 01/08 à 19H00/2015
Feuille de match