OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Bielsa : La trahison !

Le Dimanche 09 Août 2015 par

Olympique de Marseille
Comment a-t-il pu ? Comment a-t-il osé ? Lui que tout un peuple avait espéré comme le Messie, lui que tout un peuple avait érigé au rang de Saint ? Lui devant qui le stade entier se prosternait ? Lui pour qui des joueurs du bout du monde étaient prêts à signer les yeux fermés - et ont signé, d'ailleurs - ? Lui à qui le Président Labrune avait laissé les clés du sportif et du mercato ? Lui qui avait passé ses vacances à superviser les pépites de la Copa America en vue de ce même recrutement ? Lui qui jamais n'avait été si près de signer une prolongation avec quelque formation que ce soit ?

Avoir été l'une des premières à militer pour sa venue, avoir été celle qui a lancé le hashtag #MarceloBielsaALOM à une époque où Coach Elie semblait encore bien enraciné dans le staff, ne fait que rendre la pilule encore plus amère, la couleuvre plus difficile à avaler !

Ceci est le cri de révolte d'une supportrice bafouée !


Marcelo Bielsa, "El Loco", a encore frappé ! On le savait capable de coups tordus, de décisions à l'emporte-pièce, de coups de tête incompréhensibles : le coach à la glacière n'en est pas à son coup d'essai, ce n'est pas la première fois qu'il n'honore pas un contrat jusqu'à son terme, on se souvient notamment du précédent de Bilbao. Car n'en déplaise à ceux à qui les notions les plus élémentaires du Droit font défaut, Marcelo Bielsa était jusqu'à ces dernières heures bel et bien sous contrat avec l'OM : celui qu'il avait signé à son arrivée la saison dernière stipulait une clause de tacite reconduction courant à partir de la fin de la saison 2014-15 ; c'est la prolongation de ce contrat, validant celui-ci jusqu'à 2017, qui n'était pas encore signée. En d'autres termes, dès lors qu'à l'issue de la saison 2014-15, Marcelo Bielsa assumait la préparation de la saison suivante - et à fortiori, commençait la saison officielle - il était réputé contractuellement assurer le coaching jusqu'au coup de sifflet final de la saison 2015-16.

Or, c'est justement une fumeuse histoire de contrat qui serait à l'origine de la défection de l'idole du Vel'.

En l'absence de précisions ou de quelque document ou déclaration légale que ce soit, on ne peut pour l'heure se fier qu'à la conférence d'après-match due l'argentin, qui balaie d'emblée toute relation de cause à effet suite à cette défaite surprise et amère. D'ailleurs, à propos de ce match, l'humeur et l'actu n'y étant pas, vous voudrez bien pardonner à votre servante de faire l'impasse sur le résumé détaillé.

Conférence de presse de Bielsa, donc. Qu'apprend-on ? Que le mastre avait organisé son coup ! Oui, le mastre ! Comment qualifier autrement un type qui ment délibérément, en affirmant que tout va bien dans le meilleur des mondes, alors qu'il a déjà prévu de nous la faire à l'envers ?

Parce que si l'on s'en tient à ses propos du jour, c'est bien ce qu'il s'est passé : il avait rédigé sa lettre de démission mercredi - c'est ce qu'il a affirmé face caméra - mais jeudi, en conférence de presse, il s'est montré on ne peut plus flatteur vis-à-vis de cette même direction qu'il vilipende aujourd'hui.

L'excuse ? "Je ne voulais pas interférer dans la préparation du match contre Caen" Si c'est pas prendre les gens pour des cons, ça fait quand-même vachement bien semblant : ça interfère pas sur toute une saison, ta connerie ?

Donc, toujours d'après l'auteur des faits, mercredi, il aurait participé à une réunion organisée par Philippe Pérez et Luc Labboz, en l'absence de Vincent Labrune et à la demande de Margarita Louis-Dreyfus, afin de rediscuter un point du contrat de prolongation que, rappelons-le, il aurait largement eu le temps de signer en l'état durant les semaines précédentes, d'autant plus qu'il affirmait à qui voulait l'entendre, et pas plus tard encore que jeudi, en conférence de presse, que tout était OK et qu'il ne manquait que son paraphe.
Pour justifier sa brutale défection, le monsieur invoque alors une modification soudaine de certaines clauses, en prenant bien soin de ne pas préciser lesquelles ; tout observateur un tant soit peu intéressé par l'OM peut cependant assez facilement deviner que si modification proposée il y avait, elle porterait sur la durée du contrat : ce n'est un secret pour personne, le club phocéen souhaite s'adjoindre les services de Marcelo Bielsa dans la durée. Dans le même temps, le coach le plus brillant mais aussi le plus capricieux de la planète, lui, ne s'est jamais caché qu'il souhaitait garder les mains libres.

Une pierre d'achoppement ? Un contrat est fait pour être négocié, non ? On peut amender, préciser... le mercato ne sera clos que le 31 août à minuit, ça laisse du temps pour discuter.

Puis si la réunion a eu lieu mercredi et que Marcelo Bielsa a pris la décision de se barrer dans la foulée, alors pourquoi a-t-il menti à ce sujet précis jeudi devant un parterre de journalistes ? A défaut d'être honnête, il aurait parfaitement pu éluder la question, il s'est toujours montré très doué dans cet exercice !

Mais non, l'attraction numéro de la L1 a préféré jouer les filles de l'air en loucedé, sans prendre la précaution d'assurer sa succession, sans même avoir la courtoisie élémentaire d'en aviser ses supérieurs hiérarchiques, à commencer par le seul homme qui a eu les couilles de recruter ce type imprévisible, l'homme qui lui a accordé sa confiance, Vincent Labrune, que pire, il livre en pâture à des supporters désorientés alors que s'il y en a un qui n'est pour rien dans cette situation ubuesque, c'est bien le Président de l'OM, dernière roue du carrosse dans cette sombre histoire, et qu'il plante lamentablement dans une merde noire, alors que la saison a déjà commencé !

Et d'annoncer sans émotion particulière sa défection alors que, quelques minutes à peine auparavant, en dépit de la défaite, tout un stade scandait son nom comme un hymne ! Marcelo Bielsa a foutu l'Caen, lâchement, petitement, sans aucun motif valable ! Alors qu'on l'avait adulé, c'est pour cette sortie minable que l'on retiendra son (trop) bref passage à l'OM !

Mais merdalafin, qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez Marcelo Bielsa ?

On s'est tous faits prendre pour des jambons : le club, les joueurs, les supporters, les media ! Et le pire, c'est qu'on a aimé ça ! Putain quelle bande de naïfs on fait !


Il va de soi que cet édito reste un coup de gueule, en l'absence de toute précision. L'équipe d' OMP reste sur le pont pour vous tenir informés des tenants et aboutissants à mesure que les informations nous parviendront !


  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook