OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 6-0 Troyes : Au coeur des supporters - Pour toi Hugo !

Le Mercredi 26 Août 2015 par

OM 6-0 Troyes : Au coeur des supporters - Pour toi Hugo !
HUGO, UN ANGE DANS LE CIEL OLYMPIEN
Dimanche dernier, le déplacement des Dodger's Bédarieux en terre Phocéenne avait une saveur très particulière. Suite au décès d'Hugo, un de ses jeunes membres, la section avait invité sa famille pour rendre un dernier hommage à ce jeune hOMme pour qui le Vélodrome était devenu son deuxième chez lui.

Olympique de Marseille

Hugo supportait l'OM depuis l'âge de 6-7 ans. Tom, un très bon ami à lui nous explique : "Quand je l'ai rencontré j'étais déjà fan de l'OM, je me souviens qu'on allait au stade ensemble il y a une dizaine d'années. Lui était peut être un peu plus fan que moi mais on parlait tout le temps de l'OM." C'est d'ailleurs Hugo qui le premier va amener Tom à la découverte du Vél' : "Je me souviens du premier match que je suis allé voir avec lui, c'était OM-Nantes, où Ribéry avait marqué un but de malade, c'était magique pour nous." Julien surnommé Wiwi dans la section était lui aussi un ami d'Hugo. C'est lui qui lui fera goûter aux Dodger's Bédarieux. Romain Chenal, le président de la section se souvient des premiers pas d'Hugo dans la section une journée d'août 2012 : "Il l'a rejoint à la 3ème journée contre Evian. Il était abonné avec Wiwi et Tom." Tous ceux qui l'ont connu nous décrivent Hugo comme quelqu'un d'attentionné et d'une gentillesse sans commune mesure. Hugo était aussi un sportif invétéré et un garçon intelligent. Olivia la sœur de Tom poursuit : "il n'y a pas assez d'adjectifs pour le décrire".

Olympique de Marseille
Hugo dans le bus lors de son premier déplacement avec les Béda' (août 2012)

Hugo restait un jeune homme réservé. Pourtant avec l'OM sa personnalité changeait du tout au tout. Son humeur aussi. Clément, un autre très bon ami qui vivait en coloc' avec Hugo et Tom nous en dit davantage : "Avec Tom et Hugo on suivait chaque match important de Marseille, mais c'est surtout Hugo qui vivait au rythme de l'OM. Pour anecdote, l'humeur d'Hugo dépendait véritablement des performances sportives du club ! Par ailleurs il était un peu timide mais en tant que supporter il était désinhibé ! Pour ma part j'ai toujours bien aimé le sport mais c'est véritablement avec lui que je suis devenu dingue de foot, et supporter de l'OM." Hugo parvenait ainsi à transmettre sa passion. A faire des émules. Il était aussi un vrai supporter prêt à se déplacer jusqu'au Vélodrome pour n'importe quelle affiche. "Avec le recul pour le décrire, on se rend compte qu'il a été là à une très large majorité de déplacements et notamment lors des petits déplacements en voiture ou en J9 [minibus]." nous dit le président des Dodger's Bédarieux.

Le jeune Héraultais "avait un gros cœur, c'était comme mon grand frère qui veillait sur moi. Il était souriant. Passionné. Un peu timide. C'était vraiment quelqu'un sur qui on pouvait compter. D'ailleurs, il nous a quitté parce qu'il a essayé de me venir en aide en descendant le précipice..." nous confie Tom. Romain croit avoir fait le bon choix quant à cet hommage. "On était d accord avec sa soeur Virginie sur le fait qu'un hommage au Vélodrome de la part de la section était une belle façon de lui dire au revoir."

Olympique de Marseille
Hugo, derrière la bâche des Dodger's Bédarieux


Le bus décolle ainsi à 11h15 de Montpellier. Le match est certes à 21h mais il faut se rendre au Vélodrome tôt pour pouvoir faire rentrer les banderoles sur lesquelles ont peut lire : "Hugo à jamais un Dodger's Bédarieux". Par ailleurs ce sera l'occasion pour passer une journée festive en compagnie de la famille d'Hugo qui est présente en nombre dans le bus.



Les kilomètres s'égrainent et les premiers chants pour l'OM résonnent. Puis la section débute l'hommage : "Hugo sera toujours là tant que chantent les Bédarieux car le cœur de Marseille bat pour toi !" (voir vidéo au dessus). Le bus fait une pause, le temps de découvrir la banderole "Hugo présent" qui pourra être sortie par Tom, Clément ou Wiwi lors de leurs prochaines déplacements au Vélodrome pour ne jamais oublier ce grand ami parti trop tôt. Enfin, le bus plein comme un œuf pénètre dans la capitale provençale. La section entonne alors un "et chanter comme Hugo sans jamais rien lâcher notre amour du maillot. Allez allez ohoh !" sous l'air du célèbre chant à la mémoire de Depé (voir vidéo en dessous). Sa famille est émue. Aux larmes. Mais elle apprécie le geste. La sœur d'Hugo dit d'ailleurs à la section qu'elle espère "un hommage à la hauteur de mon frère". La barre est placée très haut.


Olympique de Marseille
Olivia, Tom et Romain avec la bâche "Hugo présent"

Vers 15h le bus stationne devant l'Olympe. Pas de temps à perdre, il faut finir d'attacher entre elles les grandes banderoles qui orneront les travées du virage Nord à la mi-temps du match. Le moment est spécial, il est surtout émouvant autour de cette banderole confectionnée par sa famille et ses amis qui oeuvrent aujourd'hui une nouvelle fois main dans la main (voir au dessus).

Olympique de Marseille
Alors que la pluie fait rage dans notre cher département Héraultais, le temps reste clément comme si l'étoile d'Hugo nous protégeait pour finir d'assembler la banderole. En effet quelques minutes plus tard - et ce après que Romain, assisté de Tom et Clément aient pu disposer la banderole à l'emplacement des Dodger's - la pluie fera son apparition. Tous à l'Olympe ! La famille paye sa tournée, la section se cotise pour acheter des pizzas dans un beau moment de partage.
Olympique de Marseille
Hugo sera toujours présent aux côtés de ceux qu'il aime : famille, amis et membres des Béda'

Puis on se rapproche du grand moment. Celui qu'Hugo appréciait tant. Celui où les joueurs en décousent sur le terrain. Parce qu'Hugo n'était pas que supporter, il aimait aussi passionnément le foot : "Il était non seulement supporter mais également amateur de ballon et regardait le jeu et les déplacements de joueurs." Hugo avait cette mentalité si appréciée à Marseille : la grinta. Il ne lâchait rien, y croyait. "Je me souviens d'un soir, après une énième défaite consécutive. C'était un match où on avait fait que deux J9 qui n'étaient même pas pleins il faisait froid, il avait plu. Il avançait devant le groupe dépité, tête baissée. J'ai voulu lui remonter le moral en lui disant : "faut pas lâcher poulet, ne fais pas la gueule". Ce à quoi il m'a répondu qu'effectivement il était au fond du gouffre mais qu'il lâchait pas. Qu'il ne lâcherait pas. Qu'il faut toujours y croire. Et il a raison. La preuve sur la séquence vidéo d'OMtv lors de MHSC-OM en 2014 lorsqu'on lui demande ses impressions pour la victoire. Même réponse : on y croit... et 5 secondes après but et hystérie." concède Romain, qui apprécie cette mentalité.

Olympique de Marseille Olympique de Marseille
La banderole déployée à la mi-temps, visible aux quatre coins du stade

Alors que Tony Chapron siffle la mi-temps sur un score de 1-0, le moment tant attendu arrive. Famille et membres de la section prennent la banderole, la déplient, l'exhibent pendant plusieurs minutes. Puis, le capo des Dodger's Marseille - alors que la banderole est cette fois-ci levée de telle sorte qu'elle soit visible par tout le Vél - fait dans un premier temps aplaudir le virage avant de lancer des "Hugo ! Hugo !" (voir vidéos du dessous). Au plus grand bonheur des Béda' et de sa famille tout le virage reprend le chant dans un grand moment de partage et d'émotion. Ensuite, le capo des MTP va même aller jusqu'à relancer le chant avant de lancer l'hommage à Imad et Lahcen, les deux MTP décédés en 2008 lors du déplacement au Havre.



Puis le jeu doit reprendre ses droits. La deuxième période est sur le point démarrer, la banderole est enlevée avec soin. C'est alors que la magie opère. Comme face à Montpellier quand Hugo se voulait patient à juste titre, c'est quelques secondes après que les derniers mètres de tissus soient tombés que Diarra plantera son boulet de canon en pleine lunette synonyme de victoire pour l'OM. "C'est peut être un signe" a envie de croire Olivia.



Le match se poursuit. L'OM produit un football total qui se traduit par une déculottée pour les Troyens (6-0). Dans le virage l'heure est à la fête. Nul doute qu'Hugo aurait apprécié le spectacle.

Clément est heureux, il n'aurait pu rêver plus bel hommage : "C'était phénoménal, un moment tellement fort, c'était plus qu'à la hauteur ! Cette minute où tout le virage Nord a scandé le nom d'Hugo était magique." Tom, Olivia et Wiwi sont du même avis. Ils ont grandement apprécié et souhaitent d'ailleurs remercier l'implication de la section.

Clément conclut"Le petit message que je pourrais lui laisser c'est que pour moi Hugo était un frère, la famille que j'ai choisie. Il sera à jamais avec moi, avec nous." En effet pour tout ce que tu étais Hugo personne ne t'oubliera ! Tu resteras à jamais un Dodger's Bédarieux, à jamais un Marseillais, mais surtout à jamais un grand hOMme !



--> Pour voir plus de photos, vous pouvez consulter l'album "Hugo, un ange dans le ciel Olympien" sur notre page Facebook.
--> Pour plus d'infos sur les Dodger's Bédarieux vous pouvez consulter leur site ou leur page Facebook.

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
Bab Joo Bab Joo
31 Août 2015 à 16H22

De plus en plus fort, ces pubards de merde ! maintenant, ils prennent même la peine de créer un topic de présentation et de raconter qu'ils sont fans de l'OM ! :zizou:
forzaOMdu34 forzaOMdu34
31 Août 2015 à 11H59

@Bab Joo
Merci Bab, tous ceux qui l'ont connu vont dans ce sens oui. C'est triste... :(

soul041, ton pseudo ne peut pas faire plus robot ! ça va être tout noir ! :lol:
Bab Joo Bab Joo
27 Août 2015 à 17H46

Et dis-toi qu'on en ouvre un par match, t'as pas fini de rigoler ! :D
soul041 soul041
27 Août 2015 à 04H18

Trop sympa ce topic http://www.pasepubnonautorisee.com http://www.pasdepubonadit.org
Bab Joo Bab Joo
26 Août 2015 à 23H39

Super papier, Flo ! Merci pour Hugo, que j'ai peu connu mais que j'ai eu l'occasion de croiser quelquefois, et qui était un p'tit gars bien !
Bab Joo Bab Joo
24 Août 2015 à 22H09

Lass, évidemment. Mais je pense que l'arrivée de Michel a eu un impact psychologique important aussi : les garçons ne sont plus dans l'incertitude, ils doivent donc logiquement se sentir plus confiants ;)
Pirouli Pirouli
24 Août 2015 à 21H49

L'équipe plus équilibré c'est du à 3 jours avec Michel ou le vrai apport de Diarra? Dans 10 matchs on en reparlera mais pour le moment je suis plus sur l'effet Diarra
Minifurtz Minifurtz
24 Août 2015 à 19H28

@Gulli

Rien à ajouter, c'est exactement ça...
aslan aslan
24 Août 2015 à 18H58

@Pirouli

il avait laché passi aussi contre reims , il l avait senti ... :mrgreen:
Gulli Gulli
24 Août 2015 à 18H17

L'équipe est quand même bien plus compacte et équilibrée. Diarra sur ce match a tutoyé la perfection, Barrada a été très juste et relativement spontané. Mendy s'est montré largement à son avantage, au contraire des premiers matchs, et Manquillo a, comme Cabella, fait le boulot sans superflu. De bonne augure. Les buts de Diarra, Batman et Ocampos sont par ailleurs sublimes. Je n'ai pas le souvenir de voir d'aussi beaux buts dans le même match.
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires
La rencontre
Marseille - Troyes
Championnat - Journée 3
Dim 23/08 à 21H00
Feuille de match - Historique