OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 1-2 Angers : Un OM petits bras !

Le Dimanche 27 Septembre 2015 par

OM 1-2 Angers : Un OM petits bras !
Ça va mal à l'OM ! Et ce n'est la faute ni des supporters absents, ni du Président, ni du coach, ni du calendrier ! Les joueurs sont seuls responsables de leur absence totale d'investissement : un match se joue au taquet pendant 90 minutes, pas vaguement pendant quelques minutes ici ou là !

Alors qu'en dépit de ses travées latérales à moitié vides et ses deux virages fermés, le stade Vélodrome donne tout de même de la voix, les deux équipes engagent et l'OM prend les choses en main d'abord avec Bouna Sarr qui s'enferre dans la défense angevine (1ère), puis par De Ceglie qui adresse un centre parfait pour Zambo. Mais la reprise de celui-ci passe un chouïa au dessus (3ème).
Les olympiens se sont emparés si rapidement du ballon et de la moitié de terrain adverse qu'on se dit, observateurs lambda, que l'OM est parti pour marquer vite, et beaucoup.

Las, la première grosse occasion est angevine. Sur corner, Doré prolonge de la tête pour Traoré. Mandanda est battu mais De Cegle sort le ballon in extremis ! (6ème)

A partir de cet instant, l'OM n'existe plus vraiment. Malgré une possession de balle insolente, la domination reste stérile. Rappel à l'attention des joueurs : un ballon de foot n'est pas fait pour jouer à la passe à dix, mais pour aller marquer des buts !

Les provençaux parviennent toutefois à se créer quelques occasions sur CPA, que Barrada tire avec un évident talent, mais sans parvenir à transformer. L'alerte a pourtant été très chaude sur le but de Butelle ! (27ème)

Au petit jeu des coups de pieds arrêtés, c'est cependant le SCO qui donne une leçon de choses aux marseillais.
Auteur d'un crochet pernicieux sur Bouka Moutou dans la surface, Cabella écope d'une biscotte et concède un penalty, transformé par Mangani.

OM 0-1 SCO (36ème)


Les phocéens se sont faits balader par les petits poucets. Ils sonnent les trompettes de la révolte, mais trop mollement face à une défense angevine bien regroupée et déterminée à conserver son avance !
Le score en reste là à la pause.

De retour du vestiaire, l'OM reprend ped au plancher et met à plusieurs reprises le SCO en danger. Mais ça manque de précision dans le dernier geste, ça cafouille, c'est brouillon. Surtout, ça manque de conviction. D'envie ? Butelle n'est pas plus inquiété que ça malgré trois occasions franches en trois minutes et un coup-franc - qui file à gauche - quelques instants plus tard, puis encore deux nouvelles occasions et un corner, toujours aussi stériles, dans les minutes qui suivent.
A l'heure de jeu, Michy bouffe à son tour la feuille. Sur son coup-franc impeccablement tiré, on croyait le ballon dedans, on le voyait dedans, mais il frôle le poteau gauche du mauvais côté du cadre ! (60ème)

La stérilité dans la domination, encore et toujours, tandis qu'Angers, incapable de se créer une occasion, se saisit avec un réalisme déconcertant des rares qui lui sont offertes par des Olympiens beaucoup trop attentistes et surtout extraordinairement naïfs. Simplet-style !

C'est encore un CPA qui permet au SCO d'enfoncer le clou. Le coup franc est pourtant lointain, pas très bien placé, mais la tête de Ketkeophomphone, elle, l'est parfaitement. Mandanda est un poil court.

OM 0-2 SCO (70ème)

En cette seconde période, les marseillais se montrent plus agressifs qu'en première, mais ça ne suffit pas. Il leur faut l'aide de l'arbitre, qui accorde à Ocampos un penalty assez douteux pour que Michy trouve enfin le chemin des filets adverses !

OM 1-2 SCO (79ème)


Il reste un peu plus de dix minutes à jouer, un quart d'heure, même, avec le temps additionnel ; l'OM a donc largement la place de revenir au score et même, d'inverser la tendance. Mais l'OM ne s'en saisit pas. Mieux ou pire, il laisse des ouvertures en cette fin de match et concède la dernière occasion du match à l'adversaire : les phocéens sont sauvés par Mandanda ! (90ème+2)

Forcément, quand on ne veut pas...

Arrogance des titulaires qui se croient arrivés, égoïsme des individualités qui oublient que le football est un sport collectif, flemme d'aller au ballon ! Il est temps que et Michel, et Labrune, descendent pousser un gros coup de gueule dans les vestiaires, et recadrent tout ça, vite, très vite !

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
allez-l-om allez-l-om
29 Septembre 2015 à 11H00

Et aussi pas d'automatisme mais ca c'etait à prévoir ...
mlamer mlamer
29 Septembre 2015 à 07H41

Tu le sauras jamais, surtout on pourrait mettre tout sur le compte des joueurs, alors que là, il y a un doute.
Perso, je pense que les joueurs, sauf Alou et Steve et dans une moindre mesure N'KOULOU (qu'il fallait laisser partir...), tous les autres, bof, loin d'un niveau L1+.
Là on a l'effectif du ventre mou.
allez-l-om allez-l-om
29 Septembre 2015 à 00H49

J'aurais bien voulu savoir par curiosité combien de points aurait l'OM si c'etait toujours bielsa l'entraineur
el diablo el diablo
29 Septembre 2015 à 00H21

Non je l'ai pas oublié, je parlais des entraineurs dont labrune a directement pris la décision de les mettre à la tête de l'équipe. Mais en effet on peut mentionner que DD et Bielsa sont les 2 entraineurs de niveau mondial qu'on ait eu sous Labrune et les 2 ont décidé de partir pour des causes de désaccord avec la direction. Rien d'anodin.
mlamer mlamer
28 Septembre 2015 à 20H17

t'oublies un entraineur parti, DD...
Mais là, même Bielsa, il aurait fort à faire avec cet effectif!
el diablo el diablo
28 Septembre 2015 à 15H05

Perso je le sens de moins en moins le Michel, il commence déjà à se défausser sur les joueurs, aucune autocritique. On le décrit comme "bon communiquant" mais je trouve surtout qu'il se met beaucoup en valeur. Comme tu le dis Okay63, j'ai l'impression qu'il sous-estime grandement les autres équipes de L1 et pense gagner facilement. Ça m'avait marqué dans un objectif match où il disait aux joueurs qu'ils allaient gagner, c'était sûr. Je m'étais fait alors la remarque que ce genre de discours c'était très casse-gueule s'il y avait pas les bons résultats derrière. Ce qui est sûr, c'est qu'on est plus dans le réactif que l'action ces dernières semaines et j'aime pas ça du tout. On risque de se prendre une bonne branlée face au PSG.

Bref, j'ai ce sentiment de plus en plus désagréable d'être passé d'un des meilleurs tacticiens au monde à un escroc capitalisant sur son passé d'être joueur brillant. Si on regarde les choix d'entraîneurs de Labrune, ça fait quand même 1 entraîneur de niveau mondial parti au bout d'à peine 1 an, 2 tocards en la présence d'anigo et baup et finalement, le fameux Michel qui pour l'instant ne m'emballe vraiment pas non plus. J'espère que le futur me donnera tord mais il a intérêt à se bouger très vite parce les purges qui en plus ne s'accompagnent d'aucun résultat comptable intéressant, ça va vite agacer tout un public habitué au jeu flamboyant depuis plusieurs mois.
okay63 okay63
28 Septembre 2015 à 14H21

Pour moi l'équipe a pris angers avec suffisance et cela se remarque des le début du match avec la compo et la rapidité phénoménale du jeu produit!!!!!
En deuxième mi-temps comme par miracle ,ils se secouent et le jeu est étonnement plus fluide et plus rapide.Pour michel ,je suis persuade qu'il etait convaincu qu'angers serait facile a battre sauf qu'il n'a pas encore compris qu"en ligue 1 toutes les équipes se dépouillent contre l'om ,enfin presque car bastia et troyes étaient venus en touristes, et qu'en alignant sarr , Rolando , ambissa etc eh ben ça ne peut pas le faire...
barrada est très bon lorsque l'équipe en face le laisse jouer sinon niveau précision passes :facepalm: et que dire de sarr et ambissa ,et niveau centre des latéraux c'est zéro avec deceglie et manquillo.
Avec le niveau aussi faible de l'om comme en première mi-temps ,il suffit juste a l'équipe d'en face de rester bien placée et de contrer ....
Avec l'effectif que l'on a ,si les joueurs ne se défoncent pas comme avec bielsa eh ben on retournera dans un jeu comme avec baup ,ou les joueurs décident d'eux même de se casser le cul ou pas...
Et franchement,personne ne peut dire le contraire car le match en est la preuve irrémédiable au vue de la première mi-temps ,molle ,insipide avec des passes pour l'adversaire et de la réaction en deuxième ou les joueurs ont accélérer tout simplement.
Pirouli Pirouli
28 Septembre 2015 à 12H06

C'était tellement prévisible ! L'équipe sera prête en mai pour les deux derniers matchs qui nous sauverons de la relégation ! Encore une énième saison de transition, encore une année avec un jeu proche du néant. C'est décidé, cette année, je regarde le résultat mais je ne perd pas du temps à m'endormir devant la télé à regarder le spectacle ! Même une équipe entrainé par Dupraz ou Antoneti possède plus de fond de jeu :facepalm:
allez-l-om allez-l-om
28 Septembre 2015 à 10H30

Encore une defaite voila le resultat quand on change toute l'equipe en 1 saison ... Sinon c'est quand qu'un racheteur va se manifester ?
aslan aslan
28 Septembre 2015 à 09H22

la honte !!!
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires
La rencontre
Marseille - Angers
Championnat - Journée 8
Dim 27/09 à 14H00
Feuille de match - Historique