OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-1 Athletic Bilbao : L'art de se mettre dos au mur...

Le Vendredi 19 Février 2016 par

Olympique de Marseille
On ne va pas se mentir, il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent dans cet OM-Bilbao : l'OM a essayé de jouer ses rares bons coups comme ils pouvaient, mais avec un Alessandrini aussi décoloré que ses cheveux ( d'accord, elle est facile ), les rares occasions de la première mi-temps n'ont pas pu être menées à terme. Une des seules occasions de l'OM dans les 45 premières minutes est celle amenée par un centre d'Alessandrini devant le but repris par Fletcher de la tête, mais bien captée par le gardien et entachée d'une position de hors jeu. Sinon, pas grand chose à se mettre sous la dent, même du côté de Bilbao, étonnamment plutôt amorphe, à part peut être la sortie impressionnante du gardien de l'équipe Espagnole emportant tout sur son passage - y compris Fletcher et Nkoulou- ce dernier étant même à la limite du KO. Au vue des ralentis de l'action, la violence du choc et la sortie genou en avant du gardien apparaissent assez illicites, mais les deux joueurs regardaient uniquement le ballon, et ne se voyaient pas, l'arbitre a donc choisi de ne pas siffler penalty.

54' But de Bilbao
Après une action complètement manquée par Barrada qui avait pourtant bénéficié d'une bonne passe de Fletcher, mais qui avait comme à son habitude beaucoup trop tergiversé devant le but, Aduriz, lui, n'a pas attendu avant de frapper. Résultat : une frappe sans contrôle du pied droit qui termine directement dans le but de Steve Mandanda, qui ne pouvait absolument rien faire.

A la 59 ème, prise de risque ( oui oui ! ) de Michel, avec l'entrée de Batshuayi pour l'associer avec Fletcher, et l'OM passe donc en 4-4-2.
A la 84 ème enfin une bonne action de l'OM avec l'inspiration de Thauvin qui déclenche une belle frappe qui se dirigeait vers la lucarne si elle n'avait pas été déviée par un défenseur et qui touche donc le poteau à la place.
Après quelques offensives assez mal menées du côté de l'OM le match se termine sur une victoire des espagnols, qui selon les statistiques ne nous laissent que 10% de chance de se qualifier. Si on veut être optimiste on dira que Marseille cette année est meilleure à l'extérieur. Mais ce n'est pas forcément le cas de l'équipe adverse, ce qui promet un match que l'on espère engagé des deux côtés, mais qui apparait déjà comme bien mal embarqué pour les olympiens qui devront montrer un tout autre visage pour espérer un exploit.


Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Athletic Bilbao
Europa League - 1/16 A.
Jeu 18/02 à 21H05/2016
Feuille de match