OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Athletic Bilbao 1-1 OM : Ils y étaient presque

Le Vendredi 26 Février 2016 par

Athletic Bilbao 1-1 OM : Ils y étaient presque
Avec l'OM, on passe par toutes les émotions... On n'attendait plus grand chose de ce 16ème de final retour, ils nous ont redonné espoir au cours du match, avant de nous décevoir, encore.
C'est, cette saison, une certaine rengaine : dans les matchs face à des adversaires d'un niveau censé être supérieur, les Marseillais élèvent le niveau de jeu, nous font penser qu'ils peuvent le faire... avant de s'incliner. C'était le cas pour les deux matchs face à Paris, et ça l'était encore hier soir.

Sur la première période, il n'y a pas grand chose à reprocher aux marseillais, qui se procurent beaucoup d'occasions, à part évidemment de ne pas être assez réalistes, mais face à un gardien qui a sorti des
parades extraordinaires, la tâche n'était pas non plus aisée. Ainsi à la 15ème minute, Herrerin fait un très bel arrêt sur un dégagement de Raul Garcia contré par Batshuayi.
Le sort c'est ensuite acharné sur l'OM avec un poteau à la 30 ème minute sur une contre attaque ultra rapide où Mandanda a directement dégagé le ballon sur Nkoudou qui avait fait un très bon appel et éliminé le gardien. Mais son tir dans un angle fermé est venu s'échouer sur le
poteau.

40" : Ouverture du score de l'OM. Sur un centre de Mendy, plutôt bon pour sa reprise, Batshuayi reprend de la tête, mais se loupe. Le ballon rebondit sur Laporte et revient directement sur Michy qui fusille Herredin. A ce moment, Marseille revient à hauteur de Bilbao par rapport
au match aller.

La première période était donc particulièrement aboutie de la part de l'OM, et tout le monde commençait à y croire. Les Espagnols commençaient à se demander qui était cette équipe qui avait l'air de marcher sur Bilbao et qui est pourtant dans la deuxième partie du championnat de
France. Nous aussi.

En deuxième période, les débats se sont équilibrés, et Bilbao s'est remis à pousser, avec une certaine nervosité, notamment de la part d'Aduriz, qui distribuait des coups de coude à tout va.
Cependant n'allons pas pleurer sur l'arbitrage : les Marseillais ont commis quelques mains qui n'ont pas été sifflées. A la 55ème minute de jeu,nouveau poteau pour Marseille, qui en totalise 4 sur les deux matchs,
sur un centre dévissé de Benjamin Mendy. Cela aurait été un but très chanceux, et la chance n'est pas franchement avec nous cette saison.

81 ème : But de Sabin Merino, qui reprend un centre de la tête, trompant Mandanda.

Après ce but les choses étaient claires : il n'y aurait pas de prolongations. C'était soit marquer et être qualifiés, soit ne pas marquer et être éliminés.

Michel a bien tout tenté pour reprendre l'avantage, en faisant rentrer Thauvin et Alessandrini à la place de Manquillo et Rekik, mais cela n'a
servi à rien, les Marseillais étant totalement désorganisés dans les dernières minutes.

Si l'on devait retenir quelque chose de positif de ce match, ce serait d'abord le niveau de jeu de la première période. Si Marseille jouait comme ça à tous les matchs, ils seraient dans le haut du classement de la ligue 1. Mais ce n'est pas la première fois qu'on le dit, et ils ne
l'ont jamais fait.

Au niveau des joueurs Diarra a marché sur l'eau, comme d'habitude.
Mandanda a fait son match et sortit un bel arrêt. Mendy a fait un bon retour. Résultat plus contrasté pour Michy qui a certes marqué, mais qui a pris trop de mauvaises décisions, et qui a commis trop de pertes de balle.

Son association avec Fletcher a cependant montré de belles promesses, celui-ci travaillant beaucoup, notamment au repli défensif, et finissant totalement cramé à la fin du match.

Marseille est donc éliminé de la ligue Europa, et n'est en lice désormais qu'en coupe de France et en Ligue 1. Ils ne sont absolument pas assurés de revoir cette ligue Europa l'année prochaine...

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
mlamer mlamer
25 Février 2016 à 23H38

La CDF ? C'est pour le qsg....
el diablo el diablo
25 Février 2016 à 21H09

Encore du beau coaching de Michel. Ça se voyait qu'en deuxième les joueurs plongaient et lui il attends qu'on se prenne un but pour faire des changements. Et vla la gueule des changements, il a fait entrer tous les offensifs d'un coup, on avait plus aucun équilibre. Bref bye bye l'europa. À part la coupe de france y a désormais plus grand chose d'intéressant.
okay63 okay63
25 Février 2016 à 20H53

ah ben voila ,je savais que c'était une redif.....
Nolwen Nolwen
25 Février 2016 à 20H44

Pourtant y a la place pour mettre un 2ème ...
Nolwen Nolwen
25 Février 2016 à 20H41

:facepalm:
mlamer mlamer
25 Février 2016 à 20H40

Cruel !
Nolwen Nolwen
25 Février 2016 à 20H36

Je le sens mal, j'aimerais tellement me tromper !!!!
mlamer mlamer
25 Février 2016 à 19H49

On a du 4-4-2, intéressant.
Par contre on risque de se prendre un but n'importe quand...

Aller, on a une mi-temps référence, il faut faire la même...
Nolwen Nolwen
25 Février 2016 à 19H44

Non mais ça pourrait la relancer un peu, pour la fin, avoir au moins 1 objectif, la finale, non les 1/4 et encore :)

Allez, 0-1, on commence à y croire ?
el diablo el diablo
25 Février 2016 à 19H11

Avant de penser la finale faudrait déjà se qualifier.
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires
La rencontre
Athletic Bilbao - Marseille
Europa League - 1/16 R.
Jeu 25/02 à 19H00
Feuille de match