OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Reims
Et après ?

Le Vendredi 06 Mai 2016 par

Olympique de Marseille
L'Olympique de Marseille recevra donc Reims demain au Vélodrome à 21h pour le dernier match de la saison à domicile. Si cette saison a été globalement pénible (doux euphémisme), les prestations phocéennes au Vélodrome ont été franchement catastrophiques. L'OM affiche aujourd'hui un bilan de... deux (2 ! 2 ?? 2 !?!) victoires à domicile en championnat. 8 août 2015, le jour où tout commence, et tout finit et tout s'écroule. Première journée, l'OM s'incline (déjà) au Vél face à Caen après avoir dominé l'essentiel de la rencontre. Surtout, Bielsa démissionne dans la foulée et on se doute alors que la saison va être compliquée. On ne s'imaginait peut-être pas à quel point on avait raison...

Un coup de tonnerre et après ? Deux triomphes au Vélodrome. Oui, oui... Pour son premier match, Michel voit ses hommes écraser Troyes 6-0 avec des buts somptueux signés notamment Diarra (frappe pleine lucarne) et Ocampos (retourné acrobatique). Labrune en profite pour parader dans ses interventions d'après matchs et clouer au piloris les inconscients qui osent douter de son travail. Avec le recul j'ai envie de dire hu hu... Le 13 septembre, les phocéens se débarassent presque aussi aisément de Bastia 4-1 avec un doublé d'Alessandrini. 13 septembre 2015, date de la dernière victoire de l'Olympique de Marseille au Vélodrome en championnat. Depuis on a battu tous les records de médiocrité.

Deux coups d'éclat et après ? Le néant, ou presque. 20 septembre nul 1-1 devant le FC Lyon ? C'est pas honteux, on est même content de voir Rekik marquer un but à l'adversaire et pas à Mandanda. La défaite face à Angers 1-2 une semaine plus tard au terme d'une prestation affligeante est nettement plus problématique. En même temps aligner dans le 11 de départ De Ceglie, Rolando, Barrada... et espérer gagner un match comment dire ? Hu hu... Nul face à Lorient en octobre avec une équipe apathique. Puis défaite face à Nice en novembre. D'un côté Germain / Ben Arfa, de l'autre Rekik Sparagna, « protégés » par Romao et Lucas Silva. Le score de 1-0 pour les hommes de Puel est presque un moindre mal. Oui on en est là... 2015 se conclut au Vél par trois nuls (ça fait toujours 1 point + 1 point + 1 point...) : 3-3 contre Monaco, 2-2 contre un Montpellier pourtant en pleine déroute et 1-1 contre le Gazélec. Vivement 2016. C'est ce qu'on se dit en cette fin d'année. On aurait peut-être mieux fait de se taire du coup.

2015 et après ? Bah en 2016 rien ne change, pourquoi faire ? Donc 0-0 face à Guingamp après un match d'une médiocrité remarquable (il faut bien que quelque chose soit remarquable me direz-vous. Puis nul 1-1 face à Lille. Certes le minot Rabillard égalise à la 96ème minute mais l'arbuste ne cache pas la forêt... Février ? Une défaite honorable face au PSG 1-2, passe encore. Mais ensuite c'est un énième nul capilotracté face à Saint-Etienne 1-1 (Batshuayi égalise à la 94ème). Vient mars, le printemps, le renouveau ? Oui mais non. L'OM commence par un nul déprimant face à Toulouse 1-1 (merci au CSC toulousain qui nous permet d'éviter la défaite). La défaite ne sera pas évitée, mais alors pas du tout face à Rennes : 3-0 au quart d'heure de jeu 5-2 score final ! L'OM touche le fond, ce qui n'est pas la première fois cette saison. Les deux derniers matchs sont moins catastrophiques mais toujours aussi pénibles à suivre : 0-0 devant Bordeaux et 1-1 devant Nantes.

Un long calvaire et après ? L'OM s'est donc montré incapable d'empocher le moindre succès au Vél en championnat depuis 7 mois. Une éternité... La dernière chance à saisir se présentera donc demain avec la réception de Reims. A l'aller, Passi assumait l'intérim (déjà), Romao prenait un rouge idiot (déjà) et les Marseillais s'inclinaient (déjà) sur le score de 1-0. Depuis Reims a connu une saison pénible et les champenois sont aujourd'hui relégables. A deux journées de la fin, il y a le feu au lac du côté de Reims. Du côté de l'OM l'enjeu est triple : préparer la finale de Coupe face au PSG en tachant d'engranger un peu de confiance d'abord. Ne pas fausser la fin du championnat et battre Reims ce qui arrangerait ses concurrents (Toulouse et le Gazélec). Dernier objectif et pas le moindre : finir dignement la saison et redonner un semblant de bonheur aux supporters (ils ne seront pas au stade, les deux virages étant fermés, merci la LFP, merci Labrune) qui ont eu l'immense mérite de suivre leur équipe fidèlement tout au long de cette saison.

Une saison en enfer et après ? On renverse la table, on remet les compteurs à zéro, on chamboule tout. Tout est à refaire, accrochez vos ceintures les enfants : vente du club, changement de Président (quel dommage ! Hu hu), d'entraineurs, de joueurs... Le club, qui en a pourtant vu d'autres, va connaitre un des plus importants bouleversement de son histoire. Et après ?



Photo l'équipe.fr


  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Reims
Championnat - Journée 37
Sam 07/05 à 21H00/2016
Feuille de match - Historique