OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Vente de l'OM : A quoi joue la direction ?

Le Dimanche 19 Juin 2016 par

Olympique de Marseille
Alors que le feuilleton tient en haleine les supporters Marseillais, au fil du temps, les langues se délient et viennent une fois de plus mettre en lumière les guerres intestines et les diverses négligences de notre équipe dirigeante.

L'offre Iranienne ne semble pas être une chimère même si dans ce genre d'affaire au rayonnement quasi international, il est toujours possible d'envisager qu'un pays souvent décrié puisse chercher à se faire une certaine publicité. Le dossier n'en n'est pas moins complexe. Plusieurs sources évoquent une guerre intestine dans l'entourage de Margarita Louis-Dreyfus. Selon un proche du dossier Iranien interrogé par le quotidien sportif L'Equipe : "Ce dossier est compliqué politiquement, mais c'est aussi une bataille d'ego. Entre les avocats suisses de Margarita Louis-Dreyfus, son homme de confiance new-yorkais (Igor Levin), les banquiers parisiens (Rothschild), le président marseillais (Vincent Labrune) et les représentants de l'acheteur, ça fait beaucoup d'intérêts divergents. Et ce n'est même pas une question d'argent ou de commissions." Pablo Dana, le banquier italien mandaté par un fonds d'investissement du Moyen-Orient confirme : "Je me demande parfois si certains n'ont pas intérêt à ce que l'OM ne change pas de main. Leur travail est bien rémunéré par Margarita."

Toujours est-il que l'inquiétude grandit sur la Canebière encore hantée par les souvenirs d'une saison catastrophique... Les hommes politiques s'en mêlent également inquiets par l'impact social d'un club tel que le nôtre. Notamment Renaud Muselier, député européen et vice-président de la région PACA : "Se retrouver avec une personne (ndlr Margarita Louis Dreyfus) qui n'assiste plus aux matchs, ne participe plus à l'évolution du club, ne donnant plus aucun moyen au président qui est lui-même piloté par l'avocat New-yorkais, c'est inacceptable pour nous. La vente de l'OM ? On va essayer d'être positif mais il faut que d'ici la fin du mois l'affaire soit réglée. Ils ne peuvent pas vendre les abonnements, et débuter le championnat début août sans que l'on sache quel est le projet sportif et avec qui... Et là, on va au-devant de problèmes politiques et sociaux dans la ville très importants. Madame Margarita Louis-Dreyfus a eu une communication désastreuse pour la mise en vente du club, maintenant ils ont une urgence absolue de trouver un acheteur d'ici la fin du mois. Si quelqu'un arrive au mois de Juillet avec un projet sportif et financier consistant, cela permettra d'avoir des moyens importants pour le mercato de décembre, car pour le début de saison c'est déjà cuit..."

Rappelons pour finir que l'OM aurait pu passer sous pavillon chinois il y a peu. Une lutte d'intérêts entre Igor Levin, l'avocat new-yorkais de la Russe, le mandataire de la banque Rothschild en charge du dossier, et d'autres acteurs gravitant autour du club, a dissuadé les investisseurs asiatiques de franchir le pas. Ces derniers ont, quelques jours plus tard, racheté Aston Villa pour 75 millions d'euros. Là encore, une source proche du dossier dénonce de manière anonyme les méthodes peu académiques de cet avocat ex-taulard : "Franchement, si Levin et la banque voulaient dissuader de potentiels acheteurs de l'OM, ils ne s'y prendraient pas autrement. Infos parcellaires, ton glacial, franchement, les investisseurs chinois s'attendaient à autre chose".

Vous l'aurez compris, amis Marseillais, la vente est loin d'être acquise, les rumeurs vont de nouveau se multiplier, nous essaierons de faire le tri pour vous et démêler le vrai du faux. Comme vous tous, nous souhaitons une vente, et vite... avec des investisseurs ayant des reins aussi solides que les miens !

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook