OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Les 10 leçons de la saison 2015/2016

Le Lundi 20 Juin 2016 par

Olympique de Marseille
Certains enseignements peuvent être tirés après un exercice 2015-2016 qui ne restera pas dans les mémoires et qui a été bien loin des objectifs du club, malgré une nouvelle participation à une finale de Coupe de France.
Mais pouvait-il en être autrement après le départ de Marcelo Bielsa à la fin de la 1ère journée et première défaite à domicile (0-1) ? 
A moins que l'argentin ait senti la saison galère qu'allaient vivre les olympiens...

Une finale de Coupe de France en trompe l'oeil

En retrouvant le PSG le 21 mai au Stade de France, l'Olympique de Marseille jouait sa 19ème finale de Coupe de France. Mais le miracle n'a pas eu lieu. Face à l'armada parisienne, la logique a été respectée. En encaissant un but en tout début de match et dès la reprise de la deuxième période, les Olympiens qui ont manqué de clairvoyance ont commis trop d'erreurs individuelles pour espérer sauver leur saison. L'exploit n'était pas si loin, sur ce match, mais la qualification européenne aurait-elle été (vraiment) méritée ?

Olympique de Marseille

Michel, l'erreur de casting

Michel a semblé ne jamais avoir de solutions pour sortir son équipe d'une spirale négative face à laquelle elle ne semblait pouvoir échapper. L'ancien joueur du Réal Madrid qui s'est sans doute entêté dans certains choix n'avait plus les mots pour relancer son équipe alors que les dirigeants ne croyaient plus en lui depuis un bon moment. Le départ du technicien espagnol était devenu inéluctable. Il a finalement été démis de ses fonctions à la mi-avril après n'avoir remporté que 25% de ses matches en étant sur le banc de l'OM. Sans être le seul responsable des mauvais résultats de son équipe, il n'a jamais fait oublier son prédécesseur Marcelo Bielsa qui a laissé l'OM dans la panade en claquant la porte après la 1ère journée.

Olympique de Marseille
Le budget ne fait pas tout

En prenant la 13ème place du classement de la Ligue 1 (10 victoires, 18 nuls et 10 défaites), l'OM qui n'a certes pas les moyens du PSG, disposait tout de même de l'un des budgets les plus conséquents de la Ligue 1. C'est incontestablement la grande déception de la saison avec 48 points seulement... bien loin des 96 obtenus par les Parisiens. L'OM notamment été devancé par des clubs comme Angers et Caen qui sont loin d'avoir le même budget (125 M€), le 4ème de Ligue 1 derrière ceux de Paris (490 M€), Monaco (250 M€) et Lyon (170 M€).

Olympique de Marseille

Le Vélodrome ne fait plus peur

Les Olympiens ont multiplié les contres-performances à domicile ce qui a pour effet immédiat de clairsemer les tribunes du stade Vélodrome. Seul Troyes a fait moins bien sur ses terres que l'OM qui n'a remporté que trois matches devant ses supporters (pour 11 nuls et 5 défaites), soit un total de 20 points seulement.

Olympique de Marseille

L'Europa League comme symbole

L'OM est tombé face à l'Athletic Bilbao dès les 16èmes de finale de la compétition européenne après une phase de groupe plutôt satisfaisante - non sans avoir subi la loi du Slovan Liberec au Vélodrome (0-1) - qui lui avait permis de se classer deuxième derrière les Portugais de Braga. Après avoir, une fois de plus, été incapables de s'imposer à domicile à l'aller (0-1), les Olympiens étaient tenus en échec (1-1) au retour sur la pelouse du Stade San Mamès. Batshuayi avait pourtant ouvert la marque peu avant la pause mais Mérino avait inscrit le but de la qualification pour la formation basque à la 81ème. De quoi donner bien des regrets car il y avait sans doute un coup à jouer.

Olympique de Marseille

Lassana Diarra, l'abre qui cache la fôret

L'OM a eu le grand mérite de relancer le milieu de terrain qui n'avait pas joué depuis une année. Pari réussi ! Il a été l'un des joueurs les plus réguliers de son équipe et est revenu à son meilleur niveau... même si la deuxième partie de saison a été moins bonne que son entame de championnat. Après cette renaissance sous le maillot Olympien, il a retrouvé l'équipe de France et va sans doute rebondir dans un club européen.

Olympique de Marseille
Une défense qui prend l'eau

L'OM n'a jamais vraiment trouvé le bonne formule en défense avec un N'Koulou porté disparu et des recrues pas à la hauteur. Heureusement que le gardien de l'OM était là et a brillé, preuve aussi qu'il a été énormément mis à contribution.
Mandanda, c'est 441 matches dont 334 en Ligue 1 depuis 2007 sous le maillot marseillais. Il est désormais le deuxième joueur du club comptant le plus de matches derrière le grand Roger Scotti (453 matches de 1942 à 1958). Mais il détient désormais le record de matches dans les coupes européennes (74). C'est dire la place qu'il occupe dans l'histoire de l'OM ! Elu dans l'équipe-type de la L1 pour l'exercice 2015-2016, le capitaine marseillais (depuis le départ de Mamadou Niang) a encore joué un rôle fondamental malgré un contexte bien difficile. Sous contrat jusqu'en 2017, il bénéficie d'un bon de sortie et devrait découvrir un nouveau championnat la saison prochaine.

Olympique de Marseille
Batshuayi trop seul en attaque

Sans Michy Batshuayi, les statistiques auraient été encore plus alarmantes. L'international belge a inscrit à lui seul 29% des buts de son équipe (17 buts sur 48) qui n'a marqué qu'un but (1,073) par match en 2016. Mais les attaquants ne sont pas les seuls responsables de cette situation. C'est un problème qui concerne l'ensemble de l'équipe qui n'était pas assez équilibrée pour espérer rentrer dans la première moitié de tableau de Ligue 1.

Olympique de Marseille
Un recrutement raté

Hormis Lassana Diarra, les nouveaux joueurs marseillais ne se sont guère montrés convaincants, qu'ils soient arrivés dans le cadre d'un transfert définif ou d'un prêt. Certes, le club a fait avec les moyens dont il dispose, mais on peut s'interroger sur les pertinences de ses choix en la matière.

Olympique de Marseille
Une gouvernance en eaux troubles

A quand un nouveau repreneur depuis que le club a été mis en vente ? Qui sera le nouvel entraîneur de l'OM ? Le flou le plus complet règne sur l'avenir du club dont le président Vincent Labrune, fragilisé au fil des mois par des luttes de pouvoir, en difficulté face à Margarita Louis-Dreyfus l'actionnaire principale, mais aussi face aux supporters, s'est retrouvé dans une situation plus qu'inconfortable.

Olympique de Marseille

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook