OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Guingamp - OM
Dans le brouillard...

Le Samedi 20 Août 2016 par

Olympique de Marseille
En ce début de saison, l'Olympique de Marseille est, plus que jamais, dans le brouillard. A tous les étages du club on navigue à vue, c'est un joyeux bordel. MLD a eu l'infinie bonté de nous débarrasser de Labrune et semble désormais satisfaite de la situation : de nombreuses ventes, un effectif qui ne ressemble à (presque) rien mais qui ne lui coute pas grand-chose. Bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Pourquoi se presser pour vendre du coup ?

A l'étage inférieur, du côté des dirigeants ça semble aussi un peu confus. Après l'exercice solitaire du pouvoir de la « direction » précédente, c'est désormais une armée mexicaine qui décide des grandes orientations du club. Le nouveau président, Giovanni Ciccolunghi, débarque sans aucune expérience dans le foot et il est étroitement contrôlé par le conseil de surveillance dans lequel siège le mari de MLD. Difficile de se faire une idée du fonctionnement et de l'efficacité de ces personnes qui viennent d'arriver et ont logiquement besoin d'une période d'adaptation. A priori les résultats sur le mercato ne sont pas fabuleux (on en reparlera) et la multiplication à l'excès du nombre de personnes ayant leur mot à dire dans les processus de décision ne va pas dans le sens de la réactivité. Wait and see, on n'est plus à ça près.

Côté sportif on n'est pas beaucoup plus rassuré ni serein avec Franck Passi aux manettes. Bon OK, là-aussi, il sera difficile de faire pire que son prédécesseur. Je ne remets pas non plus en cause sa bonne volonté et son envie de bien faire. Mais il parait un peu juste pour être sur le banc de l'OM. Ses analyses sont tantôt ahurissantes (« Rekik est un bon contre attaquant » pas de problème pour le faire jouer arrière gauche donc) tantôt marquées par un optimisme lunaire. Il fait ce qu'il peut, se montre parfois fataliste, notamment quand on parle mercato, mais il aura du mal à faire des miracles.

Et sur le terrain ? Les matchs amicaux ont oscillé entre le moyen et le franchement mauvais (surtout au niveau du « jeu ») et le piteux nul concédé au Vél face à Toulouse en ouverture du championnat n'a surpris personne. Même si le niveau de la L1 reste moyen et permet d'espérer un peu, le constat est clair : l'OM n'a pas l'effectif pour viser le haut de tableau. L'équipe qui avait péniblement arraché la 13ème place l'an dernier a perdu son immense capitaine Mandanda, son meilleur défenseur central (quand il voulait bien) Nkoulou, son meilleur latéral Manquillo, son précieux Isla, sa révélation Nkoudou et son meilleur (et seul) attaquant Batshuayi. Rien que ça... Du côté des arrivées à l'exception de Gomis (au potentiel certain mais qui sort de deux années très pénibles en Angleterre) et Bedimo, on a misé sur des paris, des joueurs de L2, des inconnus. Il y aura peut-être quelques bonnes pioches dans le lot mais connaissant le club on peut s'inquiéter.

Nous sommes le 20 août et le mercato n'est pas terminé. L'échange Nkoudou / Njié vient d'être conclu après un mois de stand bye et le chantier est en cours : Rolando, Rekik, Alessandrini et surtout Diarra (en voilà un capitaine exemplaire hein ?!) sont susceptibles de partir à tout moment. Du côté des arrivées les besoins sont immenses, il y a des trous partout dans l'effectif : Pelé aura-t-il le niveau ? Il manque assurément un défenseur central et un latéral, au moins. Sans parler du poste qui a le plus besoin de renforts : le milieu de terrain. Diarra est là sans y être en attendant de partir et Diaby fait peine à voir. Une ou deux recrues sont indispensables (pour remplacer les Isla, Romao and co). Sinon un attaquant polyvalent ne serait pas de refus : Gomis n'a pas de doublure fiable, Cabella plafonne encore et toujours etc. Zavez mal au crâne ? Dites-vous que ça ne fait que commencer et que la saison va être très longue.

Prochain match de chemin de croix (de championnat, pardon), un déplacement à Guingamp demain après-midi. Le club a perdu à l'intersaison son coach et ex joueur Marseillais Gourvennec, parti à Bordeaux, et son poumon du milieu Sankharé parti à Lille. Dans le sens des arrivées, Kombouré sur le banc et le Breton Didot sur le pré prendront la relève. Pour leur premier match les Guingampais ont fait un bon nul 2-2 à Monaco, après avoir mené 2-0. L'équipe vise logiquement le maintien.

Privé de Bédimo, Passi devrait aligner une équipe type ou presque : Pelé, Sakai, Doria, Hubocan, Rekik, Diarra, Diaby, Thauvin, Cabella, Sarr et Gomis.

Il y a un an, Passi remplaçait au pied levé Bielsa et l'OM s'inclinait 1-0 à Reims. Deux semaines plus tard, le club phocéen s'inclinait également à... Guingamp, pour le premier déplacement de Michel. Un an après rien ne va mieux et le club continue de dériver, lentement mais sûrement. Le brouillard est épais et on en n'est pas sorti...

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Guingamp - Marseille
Championnat - Journée 2
Dim 21/08 à 15H00/2016
Feuille de match - Historique