OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Témoignage : Les supporters du CCS sur le carreau !

Le Lundi 05 Septembre 2016 par

#Témoignage : Les supporters du CCS sur le carreau !
OhaiMe-Passion, site fait par et pour les supporters vous livre ce cri du coeur de Cyril, ancien adhérent de la section CCS de Maine-et-Loire qui se serait trouvée sur le carreau sans que le groupe des Yankee Nord Marseille accepte de la reprendre sous son aile. Si l'histoire se termine plutôt bien pour Cyril, ce ne serait pas le cas de centaines voire de milliers de supporters Marseillais...

#JeSuisCCS

"Je profite de la tribune que vous m'accordez sur OhaiMe-Passion.com pour évoquer avec vous le devenir des anciens adhérents du Club Central des Supporters.

Comme vous le savez, suite au guet-apens organisé lors du dernier Olympico, un rapport des ministères de l'Intérieur et des Sports a épinglé le système qui voulait que les groupes de supporters marseillais revendent eux-mêmes à leurs adhérents les abonnements dans les virages. Système mis en place en 1987 par Tapie dont on lui reprochait de ne pouvoir certifier l'identité des personnes présentes au Vélodrome. Labrune a alors profité de l'aubaine pour imposer aux différents groupes une convention visant à récupérer la commercialisation de ces abonnements par l'OM.

Le CCS a été le seul groupe à refuser de signer cette convention le 4 février 2016.
Comme vous le savez sans doute, le plus vieux groupe de supporters Olympiens avait la particularité, hormis la gestion des abonnements en virage, d'être aussi une billetterie officielle pour les virages mais aussi pour les tribunes latérales. Le CCS a alors assigné l'OM en justice pour rupture abusive de relations commerciales. Il réclame 4 millions d'Euros de dommages et intérêts.
Leur requête a été rejetée par le Tribunal de Grande Instance de Marseille le 10 mai dernier.


Le président de notre section (CCS49) a été en relation peu de temps après cette décision avec Laurence Pélissier (responsable CCS Marseille) pour commander nos 50 places pour la finale de la Coupe de France. La fille de « Pélo » lui a alors annoncé que le CCS ne ferait pas appel de cette décision pour ne pas risquer de compromettre la campagne d'abonnement pour la nouvelle saison, en raison de la lenteur de la procédure. Pourtant, pour une raison que j'ignore, le CCS a bel et bien fait appel et Gilbert Deukmedjian, l'un des piliers du groupe, a signalé le 6 juin à LaProvence.com que « nos membres sont tenus au courant par mails... Nous demandons à nos abonnés d'attendre quelques jours afin que nous trouvions une solution avec l'OM, pour la procédure à effectuer ».

Concernant l'information par mails, il n'en fut rien ! Mais je ne cherche pas à blâmer le CCS ici. Nous avons toujours entretenu d'excellents rapports. Je pense juste qu'ils sont dans l'attente de l'appel et qu'ils ne savent pas, pour le moment, que répondre à leurs adhérents... Le CCS n'a pas dû trouver de solution (ou l'OM ne leur en a pas proposé) car dans un communiqué intitulé « Du commencement à la situation actuelle » publié sur leur site courant juin, le Club Central des Supporters accuse l'OM de « vouloir récupérer uniquement un listing commercial. Un listing représentant plus de 25 000 clients potentiels. Un listing pour l'OM mais aussi un listing pour tous leurs partenaires ». Et avant de conclure que la date d'appel est fixée en novembre, une phrase ambigüe a été glissée dans le texte : « Ainsi, notre histoire devrait se terminer, le 1er Club de supporters officiel de l'OM va disparaître... Simplement parce que l'OM a voulu récupérer notre travail et nos adhérents ». Pendant que l'OM indiquait sur son site officiel qu'il reprenait en main les abonnés CCS, le site CCS-OM.com devenait quant à lui, un simple site d'informations.

Nous avons cherché à connaître le sort des quelques 2 500 adhérents qui, pour des raisons géographiques et/ou financières ne peuvent pas se rendre à chaque match au Vélodrome. Une adhésion au CCS leur permettait jusqu'à présent de pouvoir venir supporter l'OM en parcage visiteurs lorsque leur équipe venait jouer dans leur région. Cela leur offrait aussi la possibilité de faire un long voyage à Marseille pour venir supporter leur OhaiMe. Et tout simplement d'avoir la sensation de faire partie intégrante de cette belle famille olympienne.
Mais nous n'avons obtenu aucune réponse !!!

Des milliers de supporters marseillais se retrouvent aujourd'hui sur le carreau. Dans l'indifférence générale... Car si aujourd'hui vous me laissez la parole, et je vous en remercie, ce n'est pas le cas des autres médias spécialisés sur l'OM qui ne s'intéressent pas au sort de ces fadas qui souhaitent simplement être derrière leur équipe.
A la veille de cette nouvelle saison, notre section n'a pas voulu attendre le verdict de novembre et risquer de vivre une saison blanche. Nous avons été déjà assez privé de notre OM la saison passée avec de nombreuses interdictions de la part des autorités françaises (sans n'être jamais défendu par le « board » ) pour être cette fois-ci pris en otage dans le bras de fer qu'ont décidé d'entamer les dirigeants de l'OM avec leurs supporters... Nous avons donc contacté tous les groupes de supporters pour trouver une solution pour l'avenir de notre section. Si certains n'ont pas daigné nous répondre, d'autres nous ont proposé de nous adhérer individuellement et de transformer notre section en association neutre, sans étiquette, pour continuer à organiser nos déplacements.

Le président des Yankee Nord Marseille est le seul à nous avoir proposé de devenir une section officielle de son groupe.Solution qui a été choisie car, lors de l'Assemblée Générale du CCS49 le 3 septembre 2016, nous avons voté à l'unanimité de changer les statuts de l'association pour devenir les « Yankee Anjou Maine », section officielle des Yankee Nord Marseille pour les départements de Maine-et-Loire (49), de Mayenne (53) et de Sarthe (72). Mais d'autres sections n'ont pas notre chance...

En début de saison, Michel TONINI a haussé le ton en reprochant à l'OM de refuser de fournir les cartes d'abonnement à leurs adhérents car les Yankee les ont domiciliées au local du groupe. Il faut savoir que ceux qui ont fourni leur adresse personnelle ont eu la surprise de recevoir des tracts publicitaires avec leur carte... Tout ça pour dire que, si nous ne voulons pas que l'histoire se répète pour notre section, nous soutenons toutefois entièrement notre Président.

Il est temps que les dirigeants de l'OM comprennent que les Ultras vont dans tous les stades pour animer les tribunes et encourager leur équipe. Et non (seulement) pour acheter des maillots à 90€ et autres produits dérivés...
Il est temps que ces dirigeants comprennent que l'OM est une institution et pas seulement une marque commerciale et des produits marketing.
Il est temps que ces dirigeants de l'OM et les nouveaux à venir comprennent que l'OM, c'est NOUS !!!"


Cyril,
Vice-président des Yankee Anjou Maine.


--> Page Facebook des Yankee Anjou Maine
--> Twitter des Yankee Anjou Maine : @ynm87anjoumaine

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
forzaOMdu34 forzaOMdu34
05 Septembre 2016 à 19H45

"Des milliers de supporters marseillais se retrouvent aujourd'hui sur le carreau. Dans l'indifférence générale..." (Cyril ancien adhérent de la section CCS du 49 et actuel vice-président des Yankee Maine Anjou) :endente:

@OMP
forzaOMdu34 forzaOMdu34
06 Juin 2016 à 11H27

Clubs Central des Supporters (CCS) de l'OM


Créé en : 1970
Présidente : Mme Simone Pélissier
Nombre de membres : 2000
Emplacement : Tout le stade
Adresse : Brasserie des Allées
45, allée Léon Gambetta
13001 Marseille
Tél : 04 91 50 89 00
Fax : 04 91 50 18 00
Internet : http://www.ccs-om.com/