OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Nice 3-2 OM : Cruel...

Le Dimanche 11 Septembre 2016 par

Nice 3-2 OM : Cruel...
Très moyens depuis le début de la saison, les olympiens se déplacent à Nice qui réussit un bon début de saison, malgré la saignée estivale (Ben Arfa, Germain, Mendy, Pied...). L'OM est affaibli pour ce déplacement : Fanni, Diaby (ah ah), Diarra, Cabella et Alessandrini sont forfaits. Bedimo et N'jie débutent sur le banc contrairement à Pelé, Sakai, Doria, Hubocan, Rekik, Vainqueur, Zambo, Thauvin, Sarr, Iseka et Gomis.

Le match commence de la plus mauvaise des façons pour l'Olympique de Marseille : après 6 minutes de jeu, Nice obtient un penalty pour une (très) légère faute de Vainqueur sur Seri. Balotelli profite de l'aubaine et signe son premier but en Ligue 1.

La réaction Marseillaise ne se fait pas attendre : trois minutes plus tard c'est Sarr, très en jambes en ce début de match, qui déboule côté gauche avant de centrer pour Thauvin. Ce dernier ne cadre pas sa tête alors qu'il était à quelque mètres des buts !

Thauvin se fait pardonner au quart d'heure de jeu : parfaitement lancé par Iseka, il égalise par une belle frappe en force qui trompe le gardien niçois. Nice 1-1 OM !

Le match est très vivant et engagé : Balotelli allume une grosse frappe que Pelé repousse difficilement et Doria devance Pléa d'un cheveu pour écarter le danger. Les deux équipes se rendent coup pour coup, au sens propre comme au sens figuré. Si l'engagement des Marseillais fait plaisir à voir, attention à ne pas franchir les limites du raisonnable : Zambo prend un jaune... orangé.

La dernière grosse occasion avant la pause est olympienne : après un très bon travail de Bafé Gomis, Thauvin croit au doublé mais Cardinale sauve son équipe.

1-1 à la mi-temps ! Première période plaisante, équilibrée et engagée. L'OM tient son rang et peut croire à la
victoire, tout est possible dans ce match où on ne s'ennuie pas une seconde.

Nice est mieux entré dans cette seconde période mais l'OM reste dangereux en contre : Gomis ne parvient pas à cadrer sa reprise du droit sur un bon service de Thauvin. Le milieu de terrain olympien souffre mais les contre-attaques phocéennes sont menaçantes avec Gomis, Thauvin et Sarr. Iseka laisse sa place à Machach tandis que Vainqueur sort, remplacé lui par Njie.

Le match bascule (provisoirement ?) à la 71ème : Koziello fauche Sarr dans la surface et offre un penalty aux hommes de Passi. Gomis ne laisse pas passer l'aubaine et donne l'avantage aux phocéens ! Nice 1-2 OM

La joie est de courte durée (5 minutes) : Pereira accélère côté droit, dépose Rekik et centre pour la tête de Balotelli. L'Italien signe un doublé pour son premier match en France et ramène les Niçois à hauteur : 2-2. Il y a du KO dans l'air, d'un côté comme de l'autre.

A trois minutes de la fin, le ciel tombe sur la tête des Marseillais : la frappe de Cyprien est belle mais c'est surtout la grosse faute de main de Pelé que l'on retiendra. Nice 3-2 OM. La cata...

C'est fini ! L'OM s'incline sur la fin malgré un match honorable. Cette équipe est trop fragile pour espérer mieux et c'est inquiétant avant un mois de Septembre chargé. Il n'y a pas encore urgence mais ça ne saurait tarder...

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
el diablo el diablo
15 Septembre 2016 à 15H26

@mlamer

Oui c'est une rivalité de pacotille, si on s'en tenait à des raisons objectives qui conduisent à une rivalité entre club, l'OM doit voir comme rival bien plus Nice ou Bordeaux que Paris. D'ailleurs, les "classicos" actuels sont bien fades par rapport à avant. Ne serait-ce que sous la période DD, ça avait bien plus de saveur. Je sais plus quel joueur marseillais avait dit que c'est lorsqu'il avait vu Lucho mettre un tampon à Verrati qu'il avait compris que c'était un match particulier.
forzaOMdu34 forzaOMdu34
15 Septembre 2016 à 01H03

Je ne répondrai pas au post précédent parce que diablo a déjà tout dit.

Nice n'a jamais été en mesure de concurrencer l'OM, le PSG ou Lyon ? :lol:
Pour rappel c'est un club créé en 1908 (à la différence de clubs avec une "histoire" très récente créés après guerre tels le PSG ou Lyon), 4 fois champion de France, qui a remporté 3 fois la CDF. Donc si, Nice a déjà concurrencé ces clubs et a même fait bien mieux sur certaines saisons. ;)

La rivalité contre le PSG a été construite de toute pièce par Canal+.. actionnaire majoritaire de Paris à l'époque. Lyon c'est une rivalité récente, donc par définition pas historique. Oui, il existe une rivalité sportive. Mais la rivalité, la vraie, c'est la rivalité régionale, locale. Nice & Toulon sont les rivaux historiques, c'est un peu l'idée de frères ennemis. Nice par exemple ça s'explique géographiquement et aussi par rapport à la philosophie des supporters (Marseillais antifas, une partie des Niçois racistes et d'extrême droite).

Je vais te prendre l'exemple de l'Argentine où je séjourne actuellement pour te parler des rivalités vicérales. Boca VS River, c'est une rivalité entre 2 clubs de BA, Boca c'est le quartier pauvre/ouvrier, River le club riche. A La Plata, tu as la même opposition entre les deux grands clubs de la ville, Gimnasia (historiquement club populaire) et Estudiantes (plus bourgeois). A Rosario ou pour Independiente/Racing, la rivalité s'explique en grande partie par la géographie.
Et la liste est longue : Glasgow/Rangers, Inter/Milan AC, Lazio/Roma, etc..
mlamer mlamer
14 Septembre 2016 à 23H53

Si un fondement de niveau... Nice n'a jamais jusque là, été en, mesure de concurrencer l'OM, l'OL ou PSG si...
Quand à la rivalité de pacotille, demande aux joueurs qui ils préfèrent battre? Nice ou PSG...
el diablo el diablo
14 Septembre 2016 à 19H34

@mlamer

Le PSG ? C'est une rivalité de pacotille fabriquée par les médias. Nice au moins représente un "ennemi" géographiquement et culturellement parlant avec leur frange de supporters ouvertement racistes. Je vois pas pourquoi on devrait plus considérer Paris comme un rival que Nice, ça n'a aucun fondement.
mlamer mlamer
14 Septembre 2016 à 19H20

Mais là, vous parlez contre de gros ennemis des clubs, ça ne compte pas!
Nice n'est pas dans ce cas là...
Le PSheuG oui...
el diablo el diablo
14 Septembre 2016 à 16H01

@mlamer

Drogba, shad t'as répondu.
Messi t'ira voir le moment où il a shooté un ballon dans les supporters du real.

Arrêtez avec votre indignation de pacotille, y a rien de méchant ou de profondément irrespectueux dans le comportement de Gomis. On se plaint d'avoir des joueurs qui "manquent de caractère" et dès qu'on en a un, on lui reproche de faire preuve de caractère justement.
Shadow3105 Shadow3105
14 Septembre 2016 à 12H38

Drogba .. Lorsqu'il jouait à Chelsea et qu'il a marqué au Parc, il s'est bien fait plaisir ;)
mlamer mlamer
14 Septembre 2016 à 08H39

Je suis pas trop d'accord Forza, D'abord, Nice est derrière le PSheuG et OL, et faire de la provoc c'est pas du foot...
Non, pas de la bonne guerre, et on a pas besoin de ça. Les grands joueurs ne font pas ça... As-tu déjà vu Drogba le faire? Messi?
Non, la provoc est l'apanage des petits...
forzaOMdu34 forzaOMdu34
14 Septembre 2016 à 08H25

@Shadow3105
Va savoir, le kop niçois a peut être lancé des chants racistes, y a une belle bande de connards à la BS.

Dans tous les cas personnellement ça m'a plu. C'est ça le football, la provoc'.. n'oublie pas que c'est un derby historique. Nice c'est un ennemi bien plus que le PSG ou l'OL. Bref, c'est de bonne guerre.

J'ajouterai que si on avait eu nos supporters, la question ne se serait certainement pas posée... :endente:
mlamer mlamer
12 Septembre 2016 à 12H33

L'arbitre n'a qu'à le sanctionner...
C"'est vrai que c'est pas normal, mais connaissons-nous le pourquoi?
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires