OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Rétro : Cantona, déjà culte !

Le Vendredi 07 Octobre 2016 par

#Rétro : Cantona, déjà culte !
Enfant du quartier des Caillols à Marseille où il est né en 1966, Eric Cantona a été formé à Auxerre où il est arrivé à l'âge de 15 ans. Il quitte la Bourgogne en 1988 avec un prêt de quelques mois à Martigues en 1985-1986 pour ensuite rejoindre l'Olympique de Marseille où il a été recruté par Bernard Tapie.

Il est déjà international puisqu'il a honoré sa première sélection le 12 août 1987 à l'occasion de la victoire de l'équipe de France à Berlin contre la République Fédérale d'Allemagne (1-2). Il va porter le maillot de l'OM lors de la saison 1988-1989 qui sera ponctuée par un titre de champion de France pour les Olympiens. Mais Éric Cantona ne participera pas à la fête car en janvier 1989, il jette son maillot à terre pour signifier son mécontentement à son entraîneur Gérard Gili qui l'a sorti au cours d'un match amical contre le Torpedo Moscou. Il est alors sanctionné par son club et prêté le mois suivant aux Girondins de Bordeaux.

Il fait ensuite l'objet d'un nouveau prêt à Montpellier où Aimé Jacquet était remplacé en cours de saison par Michel Mézy et où il remportera la Coupe de France avant de revenir à Marseille pour l'exercice 1990-1991. Après un bon début de championnat où il marque plusieurs buts aux côtés de Jean-Pierre Papin, il est victime d'une grave blessure au genou contre Brest et est éloigné des terrains durant plusieurs mois. À son retour, il ne rentre pas dans les plans de Raymond Goethals qui a succédé à Beckenbauer. L'entraîneur belge ne l'aligne d'ailleurs pas en finale de Coupe de France contre Monaco, ni en finale de la Coupe d'Europe face à l'Étoile Rouge de Belgrade.

Olympique de Marseille
L'OM est champion de France, mais il n'a guère été déterminant encore une fois. Il s'engage ensuite à Nîmes où Michel Mézy est devenu président. Mais en décembre 1991, il annonce qu'il met un terme à sa carrière après avoir écopé de deux mois de suspension pour avoir traité « d'idiots » les membres de la commission de discipline qui statuaient sur son cas alors qu'il avait jeté un ballon sur un arbitre et rejoint directement les vestiaires lors d'un match contre Saint-Étienne.

C'est en Angleterre qu'il va rebondir, tout d'abord en 1992 à Leeds où il devient champion d'Angleterre, puis dès l'année suivante à Manchester United entraîné par Alex Ferguson, où il deviendra le King, adulé par les supporters d'Old Trafford, figure emblématique d'un club qui dominera le foot anglais jusqu'en 1997. Ce qui ne l'empêche pas d'être sanctionné pendant huit mois pour avoir donné un coup de pied sur un supporter de Crystal Palace qui l'avait insulté. Un épisode de plus pour un surdoué au tempérament de feu qui a entretenu, dans le même temps, des rapports difficiles avec l'équipe de France même s'il compte tout de même 45 sélections entre 1987 et 1995.

Olympique de Marseille
Éric Cantona n'a certes pas connu ses années les plus marquantes sous le maillot de l'OM. Mais à la fin de l'année dernière, il avouait qu'il a toujours adoré le club phocéen : « J'ai toujours été supporter de l'OM. Parfois, pour des raisons X ou Y, je ne supportais pas d'avoir des sentiments pour ce club. Mais quand tu es attaché à une ville, même s'il y a des trucs qui te dérangent, ce sont tes racines. Marseille, c'est l'amour de ma vie. Et j'aime l'OM parce que c'est Marseille. » Mais pas au point d'en devenir un jour l'entraîneur comme il l'avait confié il y a trois ans : « L'OM ? Non, le championnat de France ne m'intéresse pas. Si un jour je reviens, ce sera pour un club comme Manchester United ».

Au final, ses deux passages à Marseille n'ont pas été les plus marquants de sa riche carrière qui l'a vu ensuite devenir l'idole d'Old Trafford avec Manchester United.

Visitez La Boutique des Supporters de l'OM, soyez Massalia Spirit !

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
Pirouli Pirouli
07 Décembre 2016 à 21H38

Si je peux me permettre on dit EN AVIGNON et non pas "à Avignon", il en est de même pour Arles. ;)
Samuel Massilia Samuel Massilia
07 Décembre 2016 à 19H46

#Rétro : Di Meco, le minot d'Avignon !

Né le 7 septembre 1963 à Avignon, Éric Di Meco compte 23 sélections avec l'équipe de France de Michel Platini de 1989 à l'Euro 96 d'Aimé Jacquet. Il est dans une équipe à prix d'or mais il est le seul produit du centre de formation marseillais. Le minot de Robion, d'origine italienne et provençale, a tout connu du club olympien où il a fait ses premiers pas en 1980. Faisant partie de la période de gloire des minots qui sauvèrent le club en 1981.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1942_retro-di-meco-le-minot-d-avignon.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
01 Décembre 2016 à 20H36

#Rétro : Desailly, la garde noire !

Né le 5 septembre 1968 à Accra au Ghana, Marcel Desailly s'est inscrit dans la grande tradition de la garde noire française avec des défenseurs de renom comme Marius Trésor, Jean-Pierre Adams ou encore Basile Boli. Avec dans ses rangs une coupe du Monde, une Coupe d'Europe des Nations et deux Coupes d'Europe des clubs champions, Marcel détient un palmarès très riche.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1937_retro-desailly-la-garde-noire.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
24 Novembre 2016 à 18H46

#Rétro : Bonnel, le poumon olympien !

Né le 4 janvier 1939 à Florensac, Joseph Bonnel a disputé près de 600 matches professionnels. Une légende qui a commencé le 15 août 1957 lors d'une rencontre entre Montpellier et Perpignan (0-2). Surnommé Jo par ses amis les plus proches, il aura marqué l'esprit des supporters phocéens à l'époque.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1930_retro-bonnel-le-poumon-olympien.html
Pirouli Pirouli
12 Novembre 2016 à 23H14

Barthez sa seconde passion c'est le sport auto, il a d'ailleurs fait de nombreuses courses au volant d'une Ferrari, il a aussi initié Carasso à cette passion.

http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-spor ... -panis.php
Samuel Massilia Samuel Massilia
12 Novembre 2016 à 18H17

#Rétro : Barthez, l'insouciance !

Né le 28 juin 1971, à Lavelanet, la légende Fabien Barthez débute un soir de mai 1993 face au Milan AC. Avec des débuts très prometteurs à Toulouse, il réalise une première saison complète sous le maillot olympien et se retrouve en finale de Ligue des Champions.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1917_retro-barthez-l-insouciance.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
09 Novembre 2016 à 19H08

#Rétro : Papin, le ballon d'or Marseillais !

Né le 5 novembre 1963, à Boulogne, Jean-Pierre Papin compte 54 sélections et 30 buts de 1986 à 1995 sous le maillot tricolore. De Vichy en passant par Bruges, c'est à Marseille qu'il prit une nouvelle dimension. Efficace et spectaculaire, il a su effacer ses imperfections pour finalement devenir l'un des meilleurs attaquants au monde.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1913_retro-papin-le-ballon-d-or-marseillais.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
08 Novembre 2016 à 18H17

#Rétro : Deschamps, le grand capitaine !

Né le 15 octobre 1968, à Bayonne, Didier Deschamps évolue pour la première fois de sa carrière dans le club de l'Aviron Bayonnais en amateur. Il va ensuite intégrer le centre de formation du FC Nantes, réputé comme l'un des meilleurs à l'époque. Milieu défensif, il récupère très souvent les ballons et organise l'équipe avec rigueur et efficacité.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1912_retro-deschamps-le-grand-capitaine.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
06 Novembre 2016 à 13H43

#Rétro : Abédi Ayew, le Pelé marseillais !

Né le 5 novembre 1962 à Domé au Ghana, Abédi Pelé fait ses grands débuts en France avec le LOSC et Lyon, mais c'est surtout avec l'Olympique de Marseille qu'il va réaliser un passage remarquable sous l'ère Tapie au début des années 90.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1910_retro-abedi-ayew-le-pele-marseillais.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
05 Novembre 2016 à 09H44

#Ephémérides : Anniversaires de deux légendes olympiennes !

Malgré les temps obscurs que traverse actuellement l'Olympique de Marseille, le passé du plus grand et plus beau club français n'oublient jamais ceux qui ont marqué son histoire. Aujourd'hui, saveur particulière en ce 5 novembre 2016 puisque nous souhaitons un joyeux et excellent anniversaire à Abédi Pelé et Jean-Pierre Papin.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/fil-info_8277_ephemerides-anniversaires-de-deux-legendes-olympiennes.html
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires